fidieuze

 

La campagne pour les élections législatives se poursuit dans le Saulnois. La candidate de la France insoumise Catherine Grosse était hier avec son suppléant Anthonin Van der Straeten à la Mairie de Dieuze pour une réunion publique. 

 Grain de sel était là également pour vous présenter un extrait de cette rencontre dans la vidéo ci-dessous.

 

D'autres dates pour retrouver Catherine Grosse dans le Saulnois :

mercredi 31 mai, Vic sur Seille, 18h30, Tribunal.

vendredi 2 juin, Château-Salins, 18h30, salle polyvalente

Présence également sur les marché de Delme, Château-Salins et le vide grenier d'Albestroff

 

 

 

0
0
0
s2sdefault

presse3

La campagne électorale bat son plein ! Les candidats parcourent notre 4ème circonscription de la Moselle pour tenter de séduire les électeurs.

A quinze jours du premier tour vous pourrez en rencontrer certains cette semaine dans le Saulnois : 

 

 

Catherine Grosse (France Insoumise) :

lundi 29 mai : Dieuze mairie (19h) + apéro insoumis 

mardi 30 mai : Esspresso du côté des Greniers de l'Entraide (Dieuze 8h30)

 

Cédric Soualmia (Divers Droite) :

lundi 29 mai : Albestroff (20h)

 

Fabien Di Filippo (LR-UDI) :

mardi 30 mai : Bénestroff (19h), Albestroff (20h30)

mercredi 31 mai : Lesse (19h), Delme (20h30)

 

Emmanuel Riehl : 

mercredi 31 mai : Albestroff (20h30)

jeudi 1er juin : Delme (20h30)

 

Patrick Reicheld : 

lundi 29 mai : Insming (19h)

lundi 29 mai : Albestroff (20h30

0
0
0
s2sdefault

loeiletlamain

C'est le seul maire sourd de France et il vit dans le Saulnois, à Chambrey où il gère la petite commune de 360 habitants avec l'aide de son équipe municipale et sous la bienveillance de ses administrés. 

Thierry Klein a eu les honneurs de la télévision ce lundi 22 mai où il est le sujet d'un reportage de 25 minutes du magazine l'Oeil et la main diffusé sur France 5. 

Filmé dans son travail de premier magistrat (on le voit en réunion de chantier, au conseil municipal, avec l'ancien maire), on le voit évoluer également dans son milieu professionnel à l'Institut national des jeunes sourds de Metz où il enseigne et au club de football de Vic sur Seille où il est entraîneur.  

Ce très beau portrait d'un élu singulier est à découvrir en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

klein1

 

 

 

0
0
0
s2sdefault

maddlr

Après Norbert Degrelle aux élections départementales de 2015, le Front national qui est arrivé en tête dans le Saulnois aux élections présidentielles nous propose un nouveau candidat.......parachuté !

Ou plutôt une candidate : Marie-Amélie Dutheil de la Rochère, 36 ans, tentera ainsi en juin prochain de prendre le siège d'Alain Marty, Député sortant.

Marie-Amélie Dutheil de la Rochère qui est inconnue dans le Saulnois n'en est pas à sa première campagne électorale ! Candidate en 2014 aux élections Municipales à Paris dans le XIIIè arrondissement, on la retrouve ensuite postulante sur le poste de conseiller départemental dans le canton de Doullens dans la Somme en 2015 et enfin sur la liste du FN en Ile de France aux élections régionales la même année. 

Assistante parlementaire de Florian Philippot (le n°2 du FN), Marie-Amélie Dutheil de La Rochère est mise en cause dans l'enquête sur les assistants parlementaires à Bruxelles. Dans le Républicain Lorrain du jour, marie-Amélie Dutheil de la Rochère dit être installée à Sarrebourg depuis un an. 

 Le parti d'extrême droite lui a choisi pour suppléant Didier Masson conseiller municipal à Phalsbourg. 

 

0
0
0
s2sdefault

logolegislatives17

 

 

Depuis vendredi soir 18 heures, les listes des candidatures aux élections législatives 2017 sont closes.

Sous réserve des vérifications d'usage, il y aura donc dans le Saulnois et dans le Pays de Sarrebourg (4ème circonscription de Moselle) seize candidats à la succession d'Alain Marty, Député sortant.

 

 

 

Brigitte Albertus (Europe-Écologie-Les Verts)  

Didier Conte (Debout la France)/ 
Norbert Degrelle (Parti de la France – Comité Jeanne) : 
Fabien Di Filippo (LR)
Lise Gerdil (DVD)
Marie-Amélie Dutheil de la Rochère (FN)
Simon Giessinger (UPR)
Hélène Girardot (PCF)
Catherine Grosse (La France insoumise)
Rémy Hamant (PS)
Mathilde Huchot (La République en Marche)
Philippe Mouraux (57-Parti des Mosellans)
Pierre Nordemann (LO)
Patrick Reichheld (DVD)
Emmanuel Riehl (sans étiquette)
Cédric Soualmia (Divers droite)

En 2012, le premier tour des législatives dans la 4ème circonscription n’avait opposé que sept candidats.

0
0
0
s2sdefault