difilippobenalla

Député de notre 4è circonscription de Moselle, secrétaire adjoint du parti Les Républicains, Fabien Di Filippo est omniprésent dans l'affaire Benalla qui anime la classe politique depuis quelques semaines.

Participant à toutes les auditions de la commission d'enquête de l'Assemblée Nationale, notre parlementaire intervient sur les radios, les télés pour dire tout le mal qu'il pense de l'attitude du gouvernement dans la gestion de cette affaire où un proche collaborateur du Président de la Républqiue joue les barbouzes dans les rues de la capitale. 

Aujourd'hui, fait extrêmement rare dans notre pays, deux motions de censure vont être étudiées à l'Assemblée nationale contre le Gouvernement. Une a été déposée par les partis de Gauche, l'autre par le parti de Fabien Di Filippo. 

 

openedgeformation18

C'est le premier centre de formation sur imprimante 3D en France et c'est dans le Saulnois que ça se passe !

Plus précisément à Dieuze où l'entreprise Open Edge propose, en partenariat avec Pôle Emploi et la région Grand Est, depuis l'an dernier une formation professionnelle en alternance avec un partage équilibré entre cours et travail en entreprise au cours de laquelle les étudiants découvriront toutes les facettes de l'impression 3D et les différents métiers qui l'accompagnent et devenir au sortir de leur cursus : Technicien en fabrication additive. 

L'an passé, les douze stagiaires avaient été embauchés, cette année, il reste dix places pour la formation qui débutera en septembre ont tous le même objectif. 

Venus des quatre coins de la région, ils vont, du 3 septembre 2018 au 26 avril 2019, acquérir les compétences nécessaires pour fabriquer, calibrer et utiliser tout type d'imprimantes 3D en milieu professionnel.

La partie théorique se déroulera au centre de formation à Dieuze dans les locaux d'Open Edge tandis que la partie pratique aura lieu dans la dizaine d'entreprises qui se sont engagées auprès d'Open Edge : Claas, Concept Store 3D, BB Fill, Partn'Air industries, Alchimies, Imagine, FicoMirrors, Manuloc et Euratrade Solutions.

Information et contact Open Edge : 06 52 20 55 40 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

 

 

methaniseurjuillet18

Après deux tentatives avortées (refus de la délibération par la Sous-Préfète pour vice de procédure, absence de quorum), après quelques discussions musclées, la CCS a voté (46 pour, 7 contre, 4 abstentions), lors du conseil communautaire qui se tenait à Château-Salins ce mardi 24 juillet, son engagement dans le dossier de demande de subvention pour le financement de l'unité de méthanisation qu'est en train de réaliser la Société privée Méthanisation Seille Environnement sur la commune d'Haraucourt.

La CCS emprunterait 1 500 000 € pour permettre l'achat du purificateur qui permet la transformation du méthane produit dans le digestat en gaz injectable dans le pipeline ou dans des véhicules sous forme de carburant. 

Cette somme serait ensuite récupérée par la CCS (900 000 € grâce aux subventions européennes espérées pour de tels investissements subventions et 600 000 € par les loyers qui seraient demandés à la société Méthanisation Seille Environnement).

Une opération "blanche" donc pour la CCS qui déléguerait même le montage et le suivi du dossier au Pôle Innovation Saulnois, structure de la ville de Dieuze. 

Une plate forme technologique d'innovation serait alors créée (si les subventions sont accordées) afin de réfléchir au développement du biogaz dans le Saulnois (carburant pour les véhicules agricoles ? gaz bouteille pour les usagers ?) methanisationjuillet18b

Le dossier a sucité de nombreuses remarques au sein de la maigre assemblée de délégués notamment sur la présentation qui en a été faite.

Comment le Pôle innovation, structure dieuzoise est entré dans ce projet, le rôle de la CCS se bornera-t-il à n'être qu'un levier pour toucher des subventions ou aura-t-elle un droit de regard sur le fonctionnemment du méthaniseur ?  le purificateur est un organe obligatoire dans le méthaniseur, pourquoi la CCS doit-elle le financer ? qu'adviendra-t-il de la capacité à emprunter de la CCS après ces deux emprunts importants ? La personne embauchée pour gérer le dossier au sein du Pôlesera-t-...Nombre de ces questions n'ont pas trouvé de réponses en raison de l'absence des principaux intéressés : le maire de Dieuze n'était pas présent et les trois délégués communautaires associés de la Société de Méthanisation Seille Environnement avaient dû quitter la salle en raison de leur implication dans ce dossier...

La conclusion, c'est le Président de la Commission Agriculture qui l'aura : "de toute façon, on ne vote ici que la demande de subventions, les questions de fond pourront être posées si les subventions sont accordées." 

 

 

 

 

 

rosepolluee

Rififi dans le Saulnois autour d'un nouveau cour d'eau pollué ! Après le Spin à Dieuze, c'est La Rose à Vibersviller qui pose problème. 

Eau blanchâtre, poissons morts, odeurs nauséabondes, les habitants de la localité située à l'extrême est du Saulnois sont écoeurés. 

Les agriculteurs, souvent mis en cause dans ces cas là, respectent, selon le maire de la commune, les normes imposées. Alors tout le monde se tourne vers une entreprise bien connue dans le Saulnois et dont on a parlé récemment sur Grain de sel, la Limonaderie Lorina de Munster, village voisin de Vibersviller. 

Le PDG M.Barjon se défend d'être le responsable de cette pollution et renvoie aux nombreux contrôles qu'il est obligé de faire tout au long de l'année.

Alors pour connaître le responsable de cette pollution, tout le monde attend du côté de Vibersviller les résultats des analyses effectuées par la Police de l'eau qui seront communiqués dans quelques jours. On vous tient au courant. 

Visionner le reportage de France 3 Lorraine en cliquant sur la vignette ci-contre. 

rllocauxdieuze

Une page s'est tournée. On vous l'annonçait récemment sur Grain de sel, l'agence du Républicain Lorrain du Saulnois vient de changer de locaux.

Un déménagement de Château-Salins à Dieuze qui permet aux journalistes de travailler dans de meilleures conditions (locaux plus spacieux) dans le bâtiment qui abritait autrefois l'Office de Tourisme de Dieuze et qui a été rénové pour l'occasion.

Salle de rédaction, salle de réunion, espace d'accueil du public, le quotidien régional possède désormais un outil plus en rapport avec ses ambitions.

Depuis le 27 juin, donc, si vous souhaitez contacter les journalistes vous pouvez envoyer des courriels à l'adresse suivante : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ou téléphoner au 03 87 05 21 61

ou envoyer un courrier : Républicain lorrain, 10 Place de l'Hôtel de Ville, 57260 Dieuze.