stjeanba

Chers lecteurs, cette nouvelle collait à l'actualité !! Mais heureusement pas à l'actualité culturelle du Conseil Départemental. En ce 1er avril, on est habitué à lire quelques canulars pour apporter un peu de légèreté à l'atmosphère bien lourde dans le Saulnois actuellement. Grain de sel n'a pas dérogé à cette tradition. Heureusement, le chef d'oeuvre du peintre vicois restera accroché aux murs du musée Georges de La Tour à Vic sur Seille !!!

 

On ne sait pas où s'arrêtera le Département de la Moselle dans sa politique de détricotage de son patrimoine culturel.

Mais après la fermeture à rallonge du musée départemental du sel à Marsal, voilà qu'on apprend presque par hasard que le célèbre tableau de Georges de La Tour Saint Jean Baptiste dans le Désert exposé à Vic sur Seille va être vendu par Patrick Weiten et ses équipes.

Acquis en 1994, le chef d'oeuvre était pourtant la pièce maîtresse des collections permanentes du musée vicois. Le chef d'oeuvre va rejoindre les cimaises d'un célèbre musée américain pour 5 millions d'euros.

Interrogé par le Républicain Lorrain, dans l'édition de ce jour, Patrick Weiten déclare que la plus value réalisée par la vente de ce tableau allait permettre de construire sans recourir à l'emprunt la nouvelle tribune du stade Saint-Symphorien à Metz. 

Cette bonne nouvelle pour les footballeurs va sans doute faire couler beaucoup d'encre dans le Saulnois. 

Grain de sel essaiera d'en savoir plus dans les jours qui viennent et vous tiendra au courant des avancées de cette affaire. 

lunettes

Après quelques rebondissements, le long feulleton de l'ophtalmo à Dieuze semble enfin connaître son épilogue.  

C'est l'adjointe au maire, chargée des questions de santé, Laurence Obellianne, qui a annoncé la très bonne nouvelle hier, jeudi 29 mars, lors du conseil municipal après que le conseil de l'ordre des médecins ait accepté sa venue.

Une jeune professionnelle ophtalmologue s'installera donc dans la nouvelle Maison de santé prochainement. 

Dès qu'on a la date de l'ouverture de son cabinet et son numéro de téléphone pour prendre rendez-vous, on vous les communique. 

C'est en ligne sur Grain de sel, le mensuel l'Estrade du mois d'avril vient de paraître. Ce journal qui sort aujourd'hui son 81ème numéro présente une actualité culturelle, économique et politique du Grand Est que vous pourrez découvrir en cliquant sur la vignette ci-dessous.

A lire un cahier Moselle attractivité consacré à la circonscription Sarrebourg-Château-Salins : 

estradeavril18

 

 

billes

Plusieurs reportages diffusés récemment à la télévision et notamment dans l'émission Envoyé Spécial sur France 2 du 22 février ont relancé l'inquiétude chez les riverains de l'usine HET située au centre de la ville de Dieuze, sur le site des anciennes salines. 

Après les nuisances liées au bruit, ce sont les particules noires qui se déposent tout autour de l'usine qui inquiètent. 

Car les émissions et les articles évoqués plus haut pointent du doigt les produits issus du recyclage de pneus comme ces petites billes noires que l'on épand sur les terrains de football synthétiques et qui seraient potentiellement cancérigènes. Des études font état de nombreux footballeurs jouant sur ces terrains synthétiques atteints de cancer.hetdreal

Certains à Dieuze n'ont pas manqué de faire le rapprochement entre cette poussière noire et les petites billes.

Un échantillon a même été envoyé à la mairie par un Dieuzois afin que la municipalité puisse faire les analyses et rassurer les riverains inquiets. Mais on lui a répondu que cet échantillon n'était pas assez important pour être analysé et que le protocole de prélèvement n'avait pas été respecté. 

L'Etat s'est saisi de l'affaire et devrait livrer son rapport en juin 2018. 

En attendant, et pour respecter le principe de précaution, certains habitants demandent la fermeture de l'usine HET. 

 

rlnew

Dernier grand titre de la presse française à passer au format Tabloïd (41x29 cm), le Républicain Lorrain, notre quotidien régional change de dimension ce mardi 27 mars.

Les considérations économiques, les restructurations, les difficultés de la presse écrite française et la volonté de moderniser le titre ont poussé le Crédit Mutuel, propriétaire du journal à effectuer cet important changement. 

Même si la rédaction reste au siège de Woippy, désormais, le Républicain Lorrain est imprimé à ...Nancy Houdemont, sur les mêmes rotatives que celles de l'Est Républicain et de Vosges Matin. logorlnew

Un nouveau logo a été imaginé également par les graphistes du journal. Les pages locales se retrouvent désormais au centre du journal. Par contre et sans que l'on comprenne pourquoi, le nom du Saulnois a disparu de la première page de ce cahier. On lira donc notre actualité proche dans le journal de... Sarrebourg. 

Autre nouveauté qui s'annonce, mais dont on a très peu d'information pour le moment, le transfert de l'agence de Château-Salins vers Dieuze qui semble acté. 

On vous en reparle dès qu'on en sait plus. 

Le Républicain Lorrain est disponible chez les marchands de journaux, dans les boulangeries, sur Internet ou en livraison à domicile par des porteurs qui livrent le journal à l'aube dans votre boîte aux lettres.