lormant

Remaniement politique au sein du Conseil départemental de la Moselle. A mi-mandat et après la recomposition du paysage politique après l'élection présidentielle et une mini fronde lors du dernier vote du budget, Patrick  Weiten, Président du Conseil départemental de la Moselle a réorganisé le bureau de notre assemblée.

Une redistribution des rôles des vice-présidents qui met en vedette Fernand Lormant, maire de Dieuze, qui devient 1er Vice Président, chargé des Finances et de l'Attractivité.

 On espère que cette promotion pour le premier magistrat dieuzois, élu du Saulnois et cette place de dauphin qui lui est dévolue modifieront la vision que les instances dirigeantes ont de notre territoire rural. 

 

presse23

Le Président du Conseil Départemental Patrick Weiten a réagi samedi dernier dans la presse régionale après la publication des pétitions qui demandent la réouverture du musée du sel de Marsal.

Depuis deux ans, enseignants, chercheurs, scientifiques, conservateurs de musée, professeurs, hommes politiques, simples habitants du Saulnois exhortent le conseil départemental à reconsidérer sa politique culturelle vis à vis du musée du sel de Marsal dont il est propriétaire.

Fermé depuis un an pour travaux, un panneau parle de sa réouverture en 2018 mais personne à Marsal n'a vu l'ombre d'un ouvrier. Pire même, le comité de pilotage devant réfléchir à l'organisation et à l'avenir du musée n'a toujours pas été réuni.

Et ce ne sont pas les réponses du Président du Département qui vont rassurer les lecteurs, jugez plutôt : Patrick Weiten explique que les pétitions n'ont aucun effet sur sa politique, il n'y a pas de calendrier pour les travaux, aucun conservateur n'est recruté pour diriger le musée, le comité scientifique et culturel du musée n'est toujours pas constitué, une partie des collections pourrait être transférée sur un autre lieu, le Département ne rendra pas public le rapport de la société Nox qui affirmerait que les casernes Vauban menacent ruine !

Le texte intégral de l'interview :

interviewweiten

 Voir l'article sur le site du RL : Les Directeurs d'écoles s'engagent pour le musée du sel de Marsal

 

 

En Marche signature

Suite aux dernières élections et en réponse aux demandes de sympathisants et d'adhérents La République En Marche des secteurs de Dieuze, Château-Salins et Vic-sur-Seille, un comité local En Marche Vallée du Sel est créé dans le Saulnois.

La première réunion du comité est prévue ce vendredi 29 septembre à 19h à Hampont.

En plus des ateliers nationaux et des opérations de terrain pour aller à la rencontre des concitoyens, le comité Vallée du Sel veut porter des projets divers et variés qui vont du soutien à des initiatives locales (citoyennes, associatives ou municipales) à l’organisation de débats ouverts à toutes et tous sur des sujets qui touchent de près les habitants du Saulnois comme les Etats Généraux de l'Alimentation, par exemple.

Ces évènements seront menés en étroite collaboration avec d’autres comités mosellans et particulièrement ceux de la 4ème circonscription que sont En Marche Morhange et En Marche Moselle Sud (secteur Sarrebourg/Phalsbourg).

Pour un complément d'information contactez Mathilde Huchot, animatrice du comité local : 06 08 64 66 35

senat17

Il y avait foule à la Préfecture de la Moselle pour ces élections sénatoriales. 98,53 % de votants et une queue impressionnnante, les délégués se sont déplacés en masse pour élire les cinq sénateurs de la Moselle qui siègeront au palais du Luxembourg.

Les 100 € d'amende promis aux grands électeurs non intéressés par cette élection y sont certainement pour quelque chose. 

On connaît désormais nos nouveaux parlementaires. Quatre de Droite et un de gauche :

Sont élus : 

François Grosdidier (Les Républicains), Christine Herzog ( Divers Droite), Jean-Louis Masson (Divers Droite), Jean-Marie Mizzon (Divers Droite), Jean-Marc Todeschini (Liste d'Union de la Gauche)

 

fd57

La fédération des Foyers Ruraux de la Moselle tenait ce samedi 23 septembre une assemblée générale extraordinaire dans le Saulnois à Delme.

Une réunion pour lancer un cri d'alarme face la politique du Conseil Départemental de la Moselle qui diminue chaque année les subventions qui permettent à cet organisme et ses 75 associations fédérées d'animer le territoire.

De 180 000 € il y a quatre ans, le Conseil Départemental n'allouera plus que 50 000 € cette année. L'an passé il avait fallu licencier le Directeur de la Fédération des Foyers Ruraux. Maintenant ce sont les postes des trois animateurs qui sont clairement menacés.

Par comparaison, en Meurthe et Moselle, le Département contribue à hauteur de 450 000 € pour l'animation des Foyers ruraux du 54.

Accueils périscolaires, centres aérés, centres de loisirs avec nuitées, formation d'animateurs, cinéma en milieu rural, base de loisirs à Chambrey, les interventions des foyers ruraux sont multiples et variées et constituent pourtant un des piliers de l'attractivité de la Moselle.

Cette attractivité vantée si souvent par le président Weiten ne semble pas comprise par les services du Département et les conseillers départementaux qui répètent la même ritournelle que leur chef : il n' y a plus d'argent. C'est ce qu'ont entendu les responsables de la fédération des foyers ruraux lors de leurs entrevues avec leurs élus respectifs aux quatre coins de la Moselle. agfoyer17

Alors face à cette situation dramatique, une mobilisation semble s'organiser du côté des Foyers Ruraux qui ne veulent pas mourir sans réagir ! Ils ont convenu aujourd'hui de mettre en place de nombreuses actions visant à médiatiser leur situation et par la même occasion de montrer à tous comment le Département de la Moselle traite ses associations qui oeuvrent depuis 1949 pour l'éducation populaire.

Affaire à suivre donc.