rasedendanger

Mauvaise nouvelle pour les écoliers en difficulté dans le Saulnois. 

Le réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) se voit amputé à nouveau d'un de ses membres. Le poste de Maître G de la circonscription vient en effet de disparaître de l'organigramme de ces réseaux essentiels pour le bon fonctionnement des écoles. Selon les syndicats le poste vient d'être "gelé". Non pourvu déjà l'an passé après le départ en retraite du titulaire du poste, il ne le sera pas non plus cette année. 

Les élèves en difficulté dans le Saulnois, pouvaient être suivis, à l'école, en plus de leur enseignant habituel, par une psychologue scolaire et une équipe d'enseignants spécialement formés pour les troubles des apprentissages (les maîtres E)  les troubles du comportement (les maîtres G). 

 Il y a une dizaine d'année on comptait sur la circonscription de Château-Salins onze personnes ( 3 psychologues scolaires, 5 maîtres spécialisés E, 3 maîtres spécialisés G) pour couvrir les besoins recensés par les enseignants dans chaque école du territoire de Delme à Morhange en passant par Moyenvic, Château-Salins, Dieuze ou Loudrefing ! 

Mais les coupes budgétaires, les décisions politiques menées depuis dix ans ont fragilisé l'environnement scolaire et plus particulièrement tout ce qui touche à l'aide aux enfants en difficulté.

Aujourd'hui, (pour la rentrée 2019/2020, le RASED ne compte plus que 2 psy, 3 maîtres E et...O maître G ! Impossible dans ces conditions de couvrir l'ensemble de la circonscription et d'apporter l'aide nécessaire à chaque enfant dans le besoin. 

 

 

 

 

estradejuillet19

 

 

Le mensuel culturel d'actualité gratuit l'Estrade vient de paraître. Ce journal est disponible dans les Offices de Tourisme, les cinémas et les commerces. mais vous pouvez également le lire en version numérique en cliquant sur la vignette ci-contre. 

museetx2019

Fermé par son propriétaire depuis bientôt trois ans le Musée départemental du sel à Marsal est désormais en...travaux ! Quelques échafaudages et un panneau d'information sont les preuves enfin tangibles d'une avancée sensible sur cet épineux dossier géré de façon désastreuse par le Conseil Départemental de la Moselle.

Car les hérauts de l'attractivité, chantres de la communication sans limite, incapables d'offrir à ceux qu'ils représentent un projet clair et cohérent pour ce musée de France d'intérêt international, ont beaucoup bafouillé depuis qu'un jour d'octobre 2016 ils ont décidé de fermer les grilles de ce site Moselle passion. 

Affirmant un jour que l'accueil du musée et les salles pédagogiques allaient s'effondrer, affirmant un autre jour que tout allait réouvrir au printemps 2018, prévoyant un comité de pilotage qui ne s'est jamais réuni,  le Département n'a étonamment jamais communiqué au public, son projet ! museetx2019b

Pire encore les propriétaires des objets (commune de Marsal, association des Amis du musée, association Chemins Faisant...)  qui composent les collections ne savent même pas ce que deviendront leurs oeuvres. Et comme tout est secret dans cette histoire, il est même possible qu'une partie de la fabuleuse histoire du sel dans le Saulnois présentée jusqu'à présent dans la Porte de France serait transférée dans l'espace muséographique des Salines Royales de..Dieuze ! 

Seule certitude, clamée haut et fort par notre conseiller départemental du Saulnois Fernand Lormant, il y aura de la "réalité augmentée" ! 

On va donc attendre avec impatience ce que nous concocte le Département en observant l'avancée des travaux autour de cette Porte de France en espérant que tous ces mystères, toute cette opacité de nos décideurs ne cache pas un vide scientifique et culturel et un manque d'ambition pour cet écrin magnifique. C'est "l'Attractivité" du Saulnois qui serait alors menacée.

 

 

 

methaniseur19rl

Grain de sel n'étant toujours pas invité aux visites du méthaniseur en construction depuis un an entre Marsal et Haraucourt sur Seille, c'est sur le quotidien régional, pages du Saulnois, que vous pourrez, chers lecteurs, obtenir quelques informations sur cette imposante unité qui dans quelques semaines entrera en activité. 

Pourt lire l'article dans l'édition du samedi 15 juin 2019, cliquez sur la vignette ci-contre 

 

petitecitedecaractere19

Après 3 ans d'observation, Vic sur Seille vient d'obtenir la labellisation "Petite cité de caractère" pour une période de 5 années. Elle rejoint ainsi 170 communes de France homologuées. 

Le concept de Petites Cités de Caractère est né au milieu des années 70 pour valoriser des communes atypiques, à la fois rurales par leur implantation, leur population limitée, et urbaines par leur histoire et leur patrimoine.64687572 2387146031338194 1440590614432317440 n

Ces villes, autrefois centres administratifs, politiques, religieux, commerciaux, militaires, … ont souvent vu leurs fonctions urbaines se réduire après les révolutions administratives et industrielles de la France.

Elles ont perdu une grande partie de leurs fonctions urbaines, et se sont retrouvées sans la population et les moyens financiers pour entretenir cet héritage.

Le projet des Petites Cités de Caractère est, dans ces communes, de fédérer les différents acteurs autour d'un objectif : la sauvegarde du patrimoine comme levier de développement des territoires.

A voir aussi Le site des Petites cités de caractère