macron

A l'occasion de la célébration du 100ème anniversaire de l'armistice de la Première Gurerre Mondiale, le Président de la République, Emmanuel Macron suivra une itinérance commémorative du dimanche 4 au samedi 10 novembre dans les régions Grand-Est et Hauts de France.

Son parcours mémoriel le mènera dans le Saulnois lundi 5 novembre pour un hommage aux combattants français tués lors de la bataille de Morhange qui s'est déroulée les 19 et 20 août 1914.

Ainsi, à 10h, une cérémonie solennelle aura lieu au monument aux morts qui domine les champs de bataille à Morhange en présence du Président de la République et de six cents invités triés sur le volet.57483 5 photo1 g 

L'itinérance du Président

Dimanche 4 novembre : Strasbourg

Lundi 5 novembre : Morhange, Pont à Mousson.

Mardi 6 novembre : Les Eparges, Verdun, Reims

Mercredi 7 novembre : Charleville-Maizières, Rozoy sur Serre

Jeudi 8 novembre : Feignies, Maubeuge, Notre Dame de Lorette, Arras

Vendredi 9 novembre : Lens, Albert, Péronne, 

Samedi 10 novembre : Compiègne

 

Pour rappel, voici le texte de l'article paru sur Grain de sel en août dernier sur la bataille de Morhange, appelée aussi bataille des frontières qui sera évoquée par le Président lundi prochain à Morhange :

Il y a quelques jours sur Grain de sel on évoquait une des premières grandes batailles de la Première Guerre Mondiale qui s'était déroulée dans le Saulnois les 10 et 11 août 1914, plus précisément à Lagarde où des centaines de soldats trouvèrent la mort après qu'un Général français lança une offensive malencontreuse contre l'armée allemande.

10 jours plus tard, les forces françaises remettaient ça entre Château-Salins et Morhange, entre Dieuze et Vergaville ! Mal équipés, mal armés et très incomplètement renseignés, des milliers d'hommes allaient tomber dans le piège tendu par les Allemands en s'engouffrant dans la vallée de la petite Seille pour tenter d'atteindre Morhange.
Optimistes le 19 août en constatant la facilité avec laquelle ils progressaient vers l'objectif, les Français emmenés par Foch (qui n'était alors "que" général) allaient déchanter le 20 août en subissant une contre attaque terrible de l'armée allemande qui les contraindra à battre en retraite le jour même jusqu'à Nancy ! 
Pour illustrer cette défaite qui eut un retentissement très grand dans l'armée lors de cette première année de conflit, on publiera ici les mots du maréchal Foch qui glacent le sang lorsqu'on pense aux milliers de morts qui sont tombés lors de ces deux journées : 
« En fait, la souricière allemande une fois tendue comme elle l'était en août 1914, pouvions-nous espérer, dans un vigoureux élan, l'enfoncer malgré sa profondeur de 60 kilomètres et passer au travers pour obtenir des résultats décisifs avant qu'elle ait eu le temps de jouer sur nous ? C'était plus que risqué. Mais il nous suffisait, par une offensive de démonstration à coups répétés, d'obliger l'adversaire à la maintenir tendue pour immobiliser les forces ennemies qu'elle renfermait, par là apporter notre aide à la grande bataille qui devait se livrer ailleurs. M.Foch"

Cette bataille éclair qui aura meurtri les terres du Saulnois aura fait près de 5000 morts côté Français, moitié moins chez les Allemands. Des nécropoles nationales à Riche, Conthil, Dieuze, Bréhain, Château-Bréhain, Vergaville, Chicourt, Lidrezing, Lagarde et Cutting accueillent les sépultures de ces pauvres soldats à la jeunesse fauchée par la folie des hommes. 

 

 

La Maison de l'Etat à Château-Salins propose aux habitants du Saulnois plusieurs rendez-vous.

Défense des consommateurs, aide aux victimes, conciliateur de justice, médiation familiale....vous pouvez rencontrer des professionnels gratuitement qui vous aideront et vous guideront dans vos démarches.

Découvrez le planning du mois de novembre en cliquant sur la vignette ci-dessous :

pointsaccesdroit18

Le magazine lorrain l'Estrade vient de sortir son 87ème numéro. Ce mensuel d'actualité culturelle, économique, politique est gratuit.

Le format papier est disponible dans les commerces, les cinémas, les bureaux de l'Office de Tourisme du Pays du Saulnois.

Il est également visible sur internet en cliquant sur le lien ci-dessous : 

45182192 2218839871770967 4215502378025091072 n

 

avoinelogo

Après un début d'année 2018 qui faisait craindre l'arrêt de l'association faute de membres actifs, trois nouveaux élus dynamiques ont permis de donner un nouveau souffle à l'association AVOINE du Saulnois et d'être plus actif sur le terrain, notamment dans le domaine de la VIGILANCE. 

- Rencontres avec 3 communes du Saulnois pour gérer des décharges illicites. Une décharge a été mise aux normes, une autre le sera bientôt d'après le premier magistrat et pour l'autre lieu, une rencontre est  programmée.

- Envoi de courrier en recommandé à la Préfecture pour dénoncer les pollutions sonores et olfactives de l'entreprise HET ainsi que le non respect des arrêtés préfectoraux.

- Envoi de courrier en recommandé à la Préfecture pour dénoncer la pollution du Spin et demander des réponses concrètes.

- Envoi de courrier avec l'entreprise EuroDieuze pour avoir des explications sur une sortie de tuyau dans le Spin qui crée une zone mousseuse. Pour ce dernier, une rencontre est programmée prochainement.

Ces 3 sujets vont être abordés lors d'une Commission de Suivi de Site qui aura lieu le 25 octobre. Orchestrée par la préfecture, AVOINE avait contribué à la création de cette commission qui ne s'était plus réunie depuis septembre 2016. 

Concernant les actions de sensibilisation à l'environnement, AVOINE a été partenaire de la conférence de Jacques Caplat au lycée agricole de Château-Salins qui a réuni une centaine de personnes.

Trois  projections-débats, dans le cadre du festival Alimenterre, vont être programmées par AVOINE en novembre en partenariat avec diverses associations locales.

Une action lors de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets fin novembre est également prévue.

AVOINE sera présent aussi au forum des associations organisé par le collège Charles Hermite afin d'aller à la rencontre des collégiens.

A voir également le site d'AVOINE

aubergemarsalvente

Il y a quelques mois, le propriétaire de l'Auberge du Saulnois à Marsal mettait la clé sous la porte ! La situation économique compliquée due en grande partie à la fermeture prolongée du musée départemental du sel aura eu raison de l'enthousiasme de Charles Lauch qui a quitté le Saulnois.  

La disparition du dernier commerce du village ne pouvait pas laisser insensible le maire de la commune Bernard Calcatéra qui a vite réagi. La Municipalité a en effet décidé de racheter la licence IV de l'établissement (qui aurait été perdue sans cette action) ainsi que le droit au bail et le matériel pour son exploitation et de proposer l'ensemble à toute personne qui voudra bien maintenir l'activité de restauration à Marsal.

Il lance donc officiellement sur Grain de sel un appel à candidature à un repreneur de ce charmant café-restaurant situé sur la place d'Armes de l'ancienne cité du sel. Avec la perspective d'une réouverture du musée du sel, gageons que les candidats seront nombreux. 

Le cahier des charges est clair et concis : proposer à la clientèle des produits de bonne qualité, simples et peu chers. 

Les conditions pour le futur repreneur sont idéales. Aucun investissement lourd n'est à envisager puisque tout est déjà là. Il faudra compter uniquement le loyer.

Les projets d'éventuels repreneurs seront étudiés par le conseil municipal lors d'une présentation précise de leur dossier.

Pour tout renseignement complémentaire, contacter la mairie au 03 55 14 01 23 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.