117593398 972906636467621 2261856058778022051 nPour les vacanciers dans le Saulnois, mais également pour les habitants de la région, voici une originale idéee de sortie proposée par l'Office de Tourisme : une rando yoga sur un site emblématique du territoire, le Mont Saint-Jean. 

Balade, yoga, éveil corporel et histoire locale sont au programme de cette animation immanquable où il est impératif de réserver. Deux dates sont programmées : les 15 et 29 août prochains. 

Inscription et réservation au 03 87 01 16 26 ou 03 54 77 00 15, ou sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. réserve de non validation de la Préfecture de la Moselle.

Afin de participer à ces journées en toutes sécurité, il est deamndé de semunir de masques de protection, ce dernier sera obligatoire lorsque les distances de sécurité ne pourront pas être respectées.

siteouvre2

Passage obligé des touristes dans le Saulnois, le Domaine de Lindre est un site exceptionnel visité également  par les locaux qui aiment se balader sur la digue ou sur les deux sentiers qui l'entourent.

 Des investissements considérables avaient été réalisés notamment pour se doter d'un bel outil d'exposition, d'une boutique et même d'un salon de thé pour la petite restauration des visiteurs. Malheureusement, le propriétaire, le Département de la Moselle, à l'instar de ce qui se passe dans les musées de Marsal et de Vic sur Seille, les deux autres sites Moselle Passion du Saulnois, ne fait rien pour le valoriser.

Pire encore, l'an dernier il a décidé de fermer l'expo au public !  Il faudra que quelqu'un nous explique où est la ligne directrice dans la gestion des sites Moselle Passion . On ne sait pas à quel moment les tristes sires qui dirigent ce département de la Moselle se rendront compte de l'importance du tourisme et de la culture sur un territoire. Peut-être lorsque les élus locaux, maires, conseillers départementaux du Saulnois,, Communauté de communes, commerçants, hébergeurs monteront un peu au front en faisant pression sur Patrick Weiten et ses équipes. 

En attendant, et en pleine période estivale, on peut lire l'article du Républicain Lorrain qui dresse un portrait idyllique du Domaine de Lindre dans son édition du 1er août et qui clot son article par ces quelques mots  : le site est libre d'accès et gratuit. Des visites guidées sont possibles sur réservation. Tél : 03 87 35 02 80

 

droitdepassage

On a beaucoup disserté sur ce site sur quelques décisions abracadabrantesques prises ici et là dans le Saulnois par nos chers élus de la République.  Encensés dans les médias nationaux pour leur proximité, leur sagesse, leur gestion pragmatique au plus près des Français, il se révèlent parfois être de bien piètres dirigeants aux décisions injustes, stupides, voire scandaleuses qui empoisonnent la vie de nos concitoyens !

Notre campagne regorge de telles situations et ce nouvel épisode croquignolesque vient enrichir un feuilleton sans fin qui malheureusement ne fait pas rire grand monde du côté de la MJC de Dieuze ou de l'association l'Inventerre du Pré Vert. 

En effet, un droit de passage sur l'espace utilisé par la MJC et le magasin de vente bio et local a été accordé par le maire de Dieuze (de l'ancienne mandature juste avant sa passation de pouvoir) à un propriétaire privé pour qu'il puisse accéder avec ses véhicules  à son jardin situé derrière sa maison. 

On imagine les problèmes de sécurité qui vont naître lorsqu'en plein centre aéré ou activités des mercredis passera une voiture ou un camping car qui rejoindra l'arrière cour de la demeure ! 

Heureusement, des discussions ont été engagées entre les différentes parties, notamment avec la nouvelle municipalité,  et si les gens sont censés on devrait mettre un terme à cette situation ubuesque qui soulève tout de même le  problème du pouvoir exorbitant du maire dans notre chère République. 

folklore

Le centre Pompidou Metz  a dix ans ! Cet extraordinaire espace culturel qui se trouve à quelques encablures du Saulnois n'a pas encore fêté dignement son anniversaire (Covid oblige) mais la première expo post épidémie est visible depuis juin dernier.

Intitulée "Folklore" cette très riche mise en perspective des traditions des peuples du monde et de l'art contemporain vaut le détour.

"Assimilé à la tradition, et donc en apparence à l’opposé de la notion d’avant-garde, l’univers du folklore, sujet à de multiples controverses, infiltre de différentes manières des pans entiers de la modernité et de la création contemporaine. Loin des clichés d’un passéisme suranné et artificiel, les artistes ont pu y trouver une source d’inspiration, une puissance régénératrice, aussi bien qu’un objet d’analyse critique ou de contestation."

Les habitants du Saulnois ne manqueront de visiter cette exposition pour admirer les oeuvres de Vassilly Kandinsky, Constantin Brâncuși, Natalia Gontcharova, Sophie Taeuber-Arp, Július Koller, Endri Dani, Michel Aubry, Susan Hiller, Florian Fouché, etc

 

 

 

 

petiteseille

Il y a plus de dix ans, on s'était penché sur la santé précaire de la rivière emblématique du Saulnois, la Seille. De nombreux travaux avaient été entrepris pour améliorer la qualité de ses eaux. Rebelote aujourd'hui pour un de ses affluents : la Petite Seille qui prend sa source près de Morhange et se jette dans la Seille à Salonnes. 

Pour lutter contre l'eutrophisation de la rivière (développement d'algues, envasement..) due à l'absence d'arbres sur les berges, aux mauvais curages, aux retenues d'eau artificielles, le SIBVAS (Syndicat Intercommunal médian du Bassin Versant Amont de la Seille) fait réaliser par l'entreprise SW Environnement de nombreux aménagements qui permettront on l'espère de redonner à ce cours d'eau un bon état écologique. 

On remonte les berges, on détruit les barages, on installe des banquettes végétalisées, on réduit le lit de la rivière par des enrochements. 

Le tout pour un million d'euros de travaux financés pour sa plus grande partie par l'Agence Rhin-Meuse.

Et peut-être que dans quelques années, les habitants du Saulnois, les vacanciers pourrront faire trempette dans cette petite rivière bien sympathique.