tractlormant

Nos deux conseillers départementaux du Saulnois présentent aujourd'hui leurs voeux aux habitants du territoire. L'occasion pour nos élus de rappeler l'importance du Département dans l'aide financière aux communes. On retiendra également dans cet exercice obligé l'annonce d'une priorité départementale : la réhabilitation du musée de Marsal ! Le texte intégrale de ce message : 

"Nous vous présentons nos meilleurs vœux de santé et de bonheur. Nous souhaitons que les profonds bouleversements politiques répondent aux attentes de notre ruralité. Nous mettrons tout en œuvre pour relancer l’activité économique, favoriser la création d’emplois, donner à notre jeunesse une formation de qualité dans un cursus scolaire et professionnel garantissant leur avenir et apporter notre aide à toutes celles et tous ceux qui connaissent des difficultés.
Le très important chantier mené par le conseil départemental installera dans chaque foyer du Saulnois la fibre optique. La réhabilitation du Musée de Marsal est une priorité départementale.
Le lancement de la Marque « Moselle » va donner à notre dynamique département toute la place qui lui revient. L’Aide Mosellane à l’Investissement des Territoires (Amiter) constitue le principal soutien financier en faveur des communes et des communautés de communes. Matec (Moselle agence technique) permet de monter les dossiers d’investissement dans les meilleures conditions opérationnelles. Le Département exerce avec détermination son rôle d’aménagement du territoire, il est également « chef de file » en matière d’aide sociale, d’autonomie des personnes et de solidarité.
Nous continuerons de nous impliquer avec le même enthousiasme et la même ardeur au service de nos 135 communes dans l’intérêt de chacun de ses habitants.
Que cette nouvelle année vous apporte le meilleur. Jeannine Berviller et Fernand Lormant »

ecole fermee cd3ec fig

Chaque année à pareille époque, les Inspections d'académie préviennent les communes d'éventuelles fermetures ou ouvertures de classes dans les écoles primaires. Une hypothèse de travail qui affole parfois les élus lorsqu'ils apprennent qu'une de leur classe va devoir fermer.

Alors, souvent avec l'aide des parents d'élèves, une mobilisation prend forme. C'est le cas à Bénestroff ou à Delme où l'on vient d'apprendre qu'un poste était menacé pour la rentrée prochaine.  Manifestation devant l'école à Bénestroff, pétition à Delme et inscriptions anticipées, on s'active donc pour tenter de convaincre le Directeur académique des services de l'Education Nationale (DASEN) de ne pas toucher à la classe menacée. 

Le Député, les conseillers départementaux se joignent à la contestation et tentent de peser de tout leur poids pour infléchir la décision de l'administration. 

D'autres écoles semblent concernées dans le Saulnois par des fermetures mais le secret qui entoure leur situation nous empêche d'en savoir plus pour le moment.

Le 30 janvier, une commission étudiera les cas des écoles concenées et le DASEN tranchera et prendra sa décision définitive probablement au mois de mars. 

 

voeuxsp18

Magali Martin, nommée en août dernier, Sous-Préfète de notre arrondissement Sarrebourg/Château-Salins, présentait ce lundi 22 janvier ses voeux aux élus, aux gendarmes et aux militaires du territoire.

Sénateurs, conseillers régionaux, conseillers départementaux, Maires, commandant de gendarmerie, Colonnels, remplissaient les salons d'honneur de la résidence de la représentante de l'Etat qui vivait là sa première expérience en la matière.

Son discours suscita deux réactions inhabituelles lors de ces cérémonies protocolaires très ordonnées. Des applaudissement d'abord lorsque la Sous-Préfète annonça à son auditoire l'arrestation du bande organisée de voleurs qui  sévissaient dans la région depuis plusieurs semaines. Des gomellement ensuite quand Magali Martin a évoqué la réduction de la limitation de vitesse à 80 km/h prévue pour le mois de juillet. 

Après son allocution (à voir dans la vidéo ci-dessous), c'est le Préfet de la Moselle, Didier Martin, qui a loué les qualités de son hôte et souhaité à l'assemblée une bonne année 2018. 

 

mosl

Incroyable cérémonie de voeux hier soir au Galaxie d'Amnéville où le Président du Conseil Départemental de la Moselle Patrick Weiten recevait des centaines d'élus, chefs d'entreprise, sportifs, producteurs locaux, présidents d'association pour lancer la marque "MOSL".

Un nouveau concept qui devrait, selon le grand chef de l'executif mosellan, redorer l'image de notre département. 

Entre les chansons, les danses, les shows lasers, les interventions d'une animatrice estampillée TF1et même un petit message de...Jean-Pierre Pernaud, Patrick Weiten a affirmé sa volonté de porter haut les couleurs de la Moselle à travers ces quatre lettres "MOSL"qui voudraient évoquer une Moselle Sans Limite prête à conquerir le monde. 

Après avoir visionné un petit film d'animation présentant un personnage parcourant notre département en découvrant ses trésors naturels et historiques Patrick Weiten a fait monter sur scène de nombreux jeunes mosellans et les personnalités qu'il a jugées représentatives de ce dynamisme qu'il appelle de ses voeux pour cette année 2018. 

Les invités ont ensuite pu déguster les produits du terroir mosellan et réceptionner les petits cadeaux que Patrick Weiten et ses équipes avaient prévus pour eux.

Et même si certains dans la salle évoquaient, en observant ce spectacle, les dépenses pharaoniques (le RL parlait de 150 000 €) engagées pour une soirée, on espère que la marque MOSL atteindra son but.

Les vidéos de la soirée en cliquant sur les vignettes ci-dessous :

 

 

 

 

 

gendarmerie

Depuis quelques mois le Saulnois est secoué par de très nombreuses affaires de cambriolages. Les témoignages se multiplient à Val de Bride, Moyenvic, Vergaville, Mulcey, Blanche-Eglise, Marsal, Montdidier, Marimont les Bénestroff...Les visiteurs indélicats retournent toute la maison en espérant trouver argent ou bijoux. 

Devant la recrudescence de ces actes lâches et ignobles, la gendarmerie appelle à la plus grande vigilance et lance un appel à composer le 17 ou le 112 si vous apercevez des véhicules ou des individus suspects dans votre commune.