cm21917

La séance du conseil municipal de Dieuze était très attendue ce 21 septembre. Après l'affaire du vrai/faux procès verbal du conseil municipal du 10 juillet publié sur le site Internet de la commune et retiré le lendemain qui avait provoqué l'indignation d'une opposition qui s'était sentie offensée par les propos du maire de Dieuze, on attendait un réglement de compte sévère. 

L'affaire du vrai/faux procès

De règlement de compte il n'y en eut point ! En effet, le procès verbal en question proposé au vote ce jour, avait été expurgé des propos agressifs du premier magistrat contre son opposition. Plaidant l'erreur technique, le maire a éteint la mèche qu'il avait allumée maladroitement sur le site de la commune.

Cela n'empêcha point Jérôme Lang, tête de liste de l'opposition de menacer la majorité de porter plainte pour diffamation, discrimination et pour complicité en bande organisée. Le fameux PV sera finalement adopté à 22 voix pour et 5 contre.

L'ophtalmo ne viendra pas !!

On passa ensuite à la maison de santé et à l'inauguration qui approche. Prévue pour la mi-octobre, cette ouverture permettra d'élargir l'offre médicale sur Dieuze. Mais après cette bonne nouvelle, c'est une douche froide qu'a reçue l'assemblée lorsque le maire annonça la non venue de l'ophtalmologiste tant attendu ! Depuis plusieurs mois, on évoquait sur ces pages l'arrivée prochaine d'un spécialiste des yeux dans le nouveau bâtiment médical ! Il était même inscrit sur le guide pratique distribué récemment par la Municipalité à ses administrés. Grosse déception donc avec la défection de l'ophtalmo Marc Bienvenot.

HET : les travaux sont pour bientôt !

Bonne nouvelle pour les riverains de l'usine HET gênés par les poussières et les bruits que l'usine de recyclage de pneus provoque quotidiennement. La commune, nouveau propriétaire du site va engager les travaux nécessaires à l'amélioration de la situation. Les sommes dépensées seront entièrement remboursées par l'usine allemande. Le Maire a aussi annoncé le développement futur de l'usine.

 

Expo "Autour de Brancusi" une vraie réussite selon Bernard François

Le premier adjoint, chargé des affaires culturelles, a dressé le bilan de l'exposition "Autour de Brancusi" organisée par le Conseil départemental au musée Georges de La Tour de Vic sur Seille. Un bilan très positif pour cette exposition qui a eu un retentissement international. En terme de fréquentation, il y a eu 3406 visiteurs le temps de l'exposition de mai à août. C'est 662 visiteurs de plus que l'an passé pour la même période. L'exposition est annoncée par Bernard François au Centre Pompidou à Metz.

 

ZAC de la Sablonnière

Les riverains de la ZAC de la Sablonnière qui ont vu un mur de terre pousser au fond de leur jardin vont pouvoir poser par écrit leurs remarques sur un document dans le cadre de l'étude d'impact qui doit être réalisée lorsqu'on réalise ce genre d'infrastructure. Le document est disponible à la mairie de Dieuze ainsi qu'au siège de la Communauté de communes du Saulnois, maître d'oeuvre du projet.

 

Des investissements 

On annonça ensuite de nombreux investissements dans toute la commune. Des projets à différents degrés d'avancement qui seront réalisés en fonction des subventions accordées. On notera pêle-mêle :

- des travaux de sécurisation de la route de Nancy, du nouveau rond-point, à l'entrée ouest de la ville, jusqu'à l'entrée de la Zone de la Sablonnière sur la route de Val de Bride

- des travaux de sécurisation dans la traversée de Dieuze, de l'ancienne gare jusqu'au magasin du chauffagiste Sébastien Gallot

- des travaux à la villa Lapointe où la société Alexis (conseil aux entreprises) oeuvre depuis quelques mois

- des travaux sur le site des Salines pour la réalisation d'un circuit pédagogique sur l'histoire du sel,, la mise hors d'eau du bâtiment des "casernes" que la DRAC refuse de voir démolir, des travaux de voirie autour du bâtiment du puits salé désormais restauré. 

- achat de deux véhicules électriques

- construction d'un vestiaire au stade Jean Mermoz sur le modèle de celui de Vic sur Seille.

prixprairie

Organisé pour la 8ème année consécutive en partenariat avec GRTgaz et la Fédération des Parcs naturels régionaux, le concours « Prairies fleuries » permet de valoriser le travail des éleveurs respectueux de la biodiversité.

Les valeurs véhiculées par le concours s’appliquent aux paysages, à l’écologie, à l’agri-environnement et à l’alimentation : des prairies de qualité permettent de réaliser de bons produits du terroir !

Ce concours récompense la prairie ayant la meilleure valeur agronomique, écologique et apicole. 

Quatre exploitantsont été primés au concours cette année : le GAEC Broquard de Salonnes, l’EARL Bal-Haie d’Amélécourt, l’EARL du Champ de Mars de Guéblange et M. Malgras de Belles-Forêts.

Le 6 juin 2017, un jury professionnel (deux conseillers de la Chambre d’agriculture, un membre de l’association FLORAINE et un doctorant de l’ENSAIA travaillant sur les abeilles) a visité les quatre prairies naturelles engagées pour le concours et a évalué ces trois valeurs.

Le GAEC Broquard de Salonnes est le lauréat 2017 du PNRL grâce à la qualité du fourrage (diverses légumineuses présentes) et la richesse spécifique de la prairie lauréate (plus d’une quarantaine d’espèces). Cette exploitation gérée par Laurent et Jean-Pierre Broquard possède plus de 190 Ha de prairies permanentes autour de Salonnes et le long de la Petite Seille. Ces prairies permettent d’alimenter un troupeau de 220 bêtes (110 Adultes, 105 Génisses et 5 taureaux de race Charolaise). Jean-Pierre Broquard est venu chercher son prix d’excellence remis par Rémy Hamant, vice-président du Parc naturel régional de Lorraine et par GRTgaz lors de la remise des prix à « l’élevage en fête » au Parc des Bosquets à Lunéville ce dimanche 17 septembre.
Depuis deux ans, le concours « Prairies fleuries » s’inscrit dans le cadre du Concours général agricole, devenant ainsi le 4ème concours (après le « Concours des animaux », le « Concours des produits et des vins », le « Concours de jugement »).

Le GAEC Broquard représentera donc le Parc au Concours national des prairies fleuries et pourra ensuite peut-être gagner un prix lors du concours national qui aura lieu au Salon International de l’Agriculture en 2018.

Infos PNRL. Sébastien Husse

euroclipart

Nos Conseillers départementaux publient dans la presse locale le montant des subventions accordées au Saulnois par le Conseil départemental de la Moselle :

- Contrat local d'engagement de lutte contre la précarité énergétique : 300 € pour un habitant de Saint-Médard

- Subventions aux actions de soutien à la parentalité : 700 € à la MJC de Dieuze

- Plan d'équipement sanitaire et social (portage de repas) : 3357 € à Hospitalor Château-Salins et 1797 € à l'EPHAD de Delme

-  Création d'un journal scolaire : 800 € au Collège La Passepierre de Château-Salins

- Concours Hackathon Collège : 298 € au Collège la Passepierre de Château-Salins

- Dispositif  "Collèges au Cinéma " : 553,50 € au Collège Charles Hermite de Dieuze

- Soutien à la lecture publique : 1390 € à la Communauté de communes du Saulnois

- Sport pour tous : 980 € au FC Château-Salins

 

humarue

Créé par Jean Jaurès en 1904, le journal l'Humanité organise chaque année depuis 1930, la plus grosse fête populaire du pays.

Six cents mille personnes rejoignent le temps d'un week-end le parc Georges Valbon près de l'aéroport du Bourget dans la banlieue parisienne pour assister à des concerts, des débats, des spectacles, des expositions, parcourir les stands de toutes les régions de France, de dizaines de pays du monde.

estellegallotlaurent

La fête de l'Huma c'est aussi un salon du livre, un village du sport, un espace enfants, une fête forraine et des projections cinématographiques.

La Moselle possédait son propre stand près de la Grande scène et a servi, grâce à quarante bénévoles et miltants, du vendredi 15 au dimanche 17 septembre, des centaines de repas.

Le Saulnois était représenté par Estelle Gallot, juvelizoise, secrétaire de section du Parti Communiste Français Sarrebourg/Dieuze qui depuis dix ans s'investit sur le stand. 

grandescene

 

 

Moments forts de cette édition 2017, les concerts suivis par 80 000 spectateurs d'Iggy Pop, de Trust, un Air deux Familles ou encore Renaud. 

 

 

arcep

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) est une autorité administrative indépendante chargée de réguler les communications électroniques et les postes en France. Véritable gendarme des télécommunications, l'ARCEP vient de mettre en ligne des cartes montrant le niveau de couverture des grands opérateurs en France. 

Les opérateurs mobiles sont dorénavant tenus de publier des cartes de couverture qui différencieront les zones de très bonne couverture, de bonne couverture, de couverture limitée, et celles où il n'y a pas de couverture, pour les services de voix et de SMS. Plus tard (l'an prochain) viendront les cartes pour l'Internet mobile.

Cet enrichissement des cartes de couverture permettra de mieux refléter la réalité vécue par les utilisateurs et inciteront peut-être les opérateurs à améliorer leur offre aux usagers. 

Pour vérifier la couverture près de chez vous, cliquez ici