rasedendanger

Mauvaise nouvelle pour les écoliers en difficulté dans le Saulnois. 

Le réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) se voit amputé à nouveau d'un de ses membres. Le poste de Maître G de la circonscription vient en effet de disparaître de l'organigramme de ces réseaux essentiels pour le bon fonctionnement des écoles. Selon les syndicats le poste vient d'être "gelé". Non pourvu déjà l'an passé après le départ en retraite du titulaire du poste, il ne le sera pas non plus cette année. 

Les élèves en difficulté dans le Saulnois, pouvaient être suivis, à l'école, en plus de leur enseignant habituel, par une psychologue scolaire et une équipe d'enseignants spécialement formés pour les troubles des apprentissages (les maîtres E)  les troubles du comportement (les maîtres G). 

 Il y a une dizaine d'année on comptait sur la circonscription de Château-Salins onze personnes ( 3 psychologues scolaires, 5 maîtres spécialisés E, 3 maîtres spécialisés G) pour couvrir les besoins recensés par les enseignants dans chaque école du territoire de Delme à Morhange en passant par Moyenvic, Château-Salins, Dieuze ou Loudrefing ! 

Mais les coupes budgétaires, les décisions politiques menées depuis dix ans ont fragilisé l'environnement scolaire et plus particulièrement tout ce qui touche à l'aide aux enfants en difficulté.

Aujourd'hui, (pour la rentrée 2019/2020, le RASED ne compte plus que 2 psy, 3 maîtres E et...O maître G ! Impossible dans ces conditions de couvrir l'ensemble de la circonscription et d'apporter l'aide nécessaire à chaque enfant dans le besoin. 

 

 

 

 

Commentaires   

+4 #7 cricri 03-07-2019 19:58
On regrète tant l'égalité bienheureuse qui nous aurait procuré Fillon, ainsi que la parfaite équité si douce à vivre sous Hollande et Sarko, la générosité débordante de Chirac et de ses Villepin, Juppé, Raffarin...
Ils n'ont rien cassé et tout préservé, pas vrai?

J'en reviens pas! Mi-2019 certains découvrent le capitalisme et ses dégats co-latéraux.
Mieux vaut tard que jamais.
Citer
+7 #6 Didier GAILLOT 03-07-2019 07:54
En France, tout va décidément pour le mieux… pour les riches ! Comme l'a relevé le journal économique Bloomberg lundi 1er juillet, les 14 milliardaires français parmi les 500 plus riches de la planète se sont enrichis de 78 milliards de dollars – net – au premier semestre 2019, avec un taux de croissance de 34,6 % : une vitesse d'enrichissement record parmi les pays comptant plus de deux milliardaires.

Pendant que les gilets jaunes occupaient les ronds-points, les ultra-riches français ont donc amassé des richesses à un rythme deux fois plus soutenu que celui de leurs homologues chinois (17 %) et américains (15 %). Les milliardaires français devancent ceux de Thaïlande (+32,7%), de Singapour (30 %) et du Japon (24 %).
Lire aussi
Les 500 Français les plus riches ont capté 20 milliards de plus en 2017 qu'en 1980

Parmi ce 1% des 1%, ce sont encore les trois premières fortunes françaises dont le portefeuille a le plus épaissi, selon l'index de Bloomberg : portés par une forte demande de biens de luxe en Chine, Bernard Arnault (LVMH, 3ème fortune mondiale), Françoise Bettencourt Meyers (L'Oréal, 9ème fortune mondiale) et François Pinault (Kering, 23ème fortune mondiale) ont engrangé à eux seuls 53 milliards de dollars depuis le 1er janvier.
Citer
+5 #5 scandale 02-07-2019 21:37
il ' y'a pas que les postes qui sont gelés dans l'éducation nationale
Citer
+6 #4 scandale 02-07-2019 20:37
plus de médecin scolaire proches des écoles non plus, infirmières scolaires de moins en moins présentes faute de temps, un scandale ! une honte pour ce service public qui s'occupe d'enfants et qui manque à ses devoirs
Citer
+7 #3 Didier GAILLOT 02-07-2019 19:05
Faute d'anesthésistes certaines maternités risquent de fermer. Le pouvoir va-t-il porter la durée de la grossesse à 24 mois pour faire face à la situation ?
Citer
+9 #2 Didier GAILLOT 02-07-2019 18:58
Bienvenue dans le nouveau monde. C'est vrai que nos dirigeants croient à la théorie du ruissellement. Mais dans quel sens se fait-il ?
De toute façon ceux qui prennent les décisions qu'ils soient des politiques ou du milieu économiques n'en supportent pas les conséquences voir même prennent des dispositions pour ne pas en supporter les conséquences.
Citer
+3 #1 cricri 02-07-2019 18:57
Si l'instruction défaille, il y a nouvelles générations de gilets jaunes en perspective...
Citer