La Communauté de communes gère le ramassage des ordures ménagères et des sacs de tri. Elle a mis en place la redevance incitative et propose aux habitants du Saulnois un guide pour trier de manière optimale ses déchets. 

Ce que l'on peut jeter dans la poubelle noire, jaune, à la déchetterie, au composteur, les jours de ramassage des sacs noirs, des sacs jaunes, tout est là en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

outilsdutri 

Chaque trimestre la Comcom sort un magazine d'information destiné à la population de son territoire appelé Saulnois Mag. Quatre pages d'infos sur les actions et activités menées par notre interco.

Au sommaire aujourd'hui du 22ème numéro, la ZAC d'Amelécourt, le Relais Parents Assistants Maternels et concours photo. 

A lire en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

saulnoismag22

violoncelle1

Vendredi avait lieu à Vic sur Seille une des veillées enchantées proposées par l'Office de Tourisme du Pays du Saulnois.

Après Haraucourt sur Seille et Lemoncourt, le rendez-vous avait été fixé dans la superbe église Saint-Marien de l'ancienne cité des Evêques pour découvrir le talent du violoncelliste nancéien Georges Engel qui aura pendant plus d'une heure emporté les spectateurs dans l'univers des grands maîtres de la musique. Bach, Téleman, Marin Marais, Vivaldi, Gabrielli, Fauré...les notes de ces compositeurs de génie ont fait vibrer les coeurs de la cinquantaine de spectateurs qui ont assisté à cet évènement culturel inédit dans le Saulnois offert par l'Office de Tourisme. (voir les vidéos ci-dessous)

Auparavant, Aline Delavallade, guide conférencière de l'OT, a fait découvrir les trésors de l'édifice religieux qui date du XIIIème siècle. De la vierge à l'enfant du XVè provenant de l'ancienne abbaye de Salival au baptistère qui vit le sacrement de Georges de La Tour, en passant par la chapelle Notre-Dame de Bonsecours, la déambulation aura permis de mieux appréhender ce site d'exception.

Dernier rendez-vous des Veillées enchantées ce mercredi 19 décembre à 17h à l'église de Marthille avec les contes de Pascale Créteur. Entrée libre.

 

 

box

 

 

Des idées de cadeaux originales à offrir à vos amis, vos familles au cours de cette période de fêtes, les Box Saulnois pour découvrir les richesses de notre territoire !

Dans les deux bureaux d'information de l'Office de Tourisme, à Dieuze et Vic sur Seille vous pourrez ainsi acheter deux produits touristiques clé en main : En attendant Noël et Un séjour champêtre et chic dans le Pays du Saulnois.

 

 

 

 

Programme complet et tarifs en cliquant sur les vignettes ci-dessous :

enattendantnoel

 

 sejourchampetre

apiccs

La décision est passée presque inaperçue lors de l'avant dernier conseil communautaire mais elle en a surpris plus d'un dans le Saulnois à commencer par les dirigeants de la société de restauration collective API qui viennent de perdre le marché de livraison de repas dans les cinq crèches de l'Interco. 

En effet, lors du renouvellement du marché, la commission d'appel d'offre de la Communauté de communes du Saulnois a choisi la société Elior multinationale basée à...Epinal pour nourrir les bambins de 0 à 6 ans des multi-accueils de Delme, Château-Salins, Vic sur Seille, Francaltroff et Dieuze. Exit donc API à partir du 1er décembre ! 

Pourtant, les relations entre notre interco et API semblaient au beau fixe depuis 2011 date à laquelle l'entreprise avait mis un pied dans le Saulnois en livrant les cantines de quelques écoles du coin et les multi-accueils. Puis en s'installant sur la zone communautaire de Delme pour livrer les maisons de retraite et enfin l'arrivée l'an passé sur la ZAC de Morville les Vic de la cuisine centrale pour fournir les 100 repas quotidiens des crèches du Saulnois.  

En juin dernier, la visite des élus du Saulnois dans les locaux d'API, qui emploie 13 habitants du territoire à Morville, s'était même fort bien passée rassurant les dirigeants de l'entreprise de restauration collective sur l'avenir de la collaboration. 

Mais les dures lois du marché auront eu raison de cette entente cordiale. Elior était de 30 % moins cher qu'API et les conditions de livraison (horaires inadaptés) ne satisfaisaient plus les délégués communautaires. Et tant pis pour l'empreinte carbone laissée par Elior lors des déplacements quotidiens entre Epinal et le Saulnois, tant pis pour la proximité entre la cuisine centrale de Morville et les directrices des crèches du Saulnois. Tant pis aussi pour l'utilisation des produits locaux dans l'élaboration des petits plats des enfants. 

Les dirigeants d'API Morville, qui ont pris un véritable coup derrière la tête et ont beaucoup de regrets et de tristessse, ne désespèrent pas de régaler de nouveau les bébés du Saulnois. "Les contrats, ça va ça vient" nous a répondu le directeur du site morvillois qui évoque ce marché perdu dans la Meuse au profit du même Elior et récupéré quinze jours plus tard en raison de la médiocrité du service rendu par ce concurrent.