ccsmaizieres16

Les délégués de la Comcom du Saulnois se réunissaient, ce lundi 28 novembre, en séance plénière, à Maizières les Vic. 90 présents sur 148 élus pour évoquer quelques sujets d'importance pour notre territoire. 

Circuits courts : Carpes et fruits dans les assiettes

En préambule à ce conseil communautaire ordinaire, Burkhard Schaer, représentant de la société Ecozept a présenté l'étude et la faisabilité des circuits de proximité dans le Saulnois. Après deux ans de travaux, avec la Commission Agriculture de la CCS, le bureau d'étude a rappelé les grands axes retenus : développement de la pisciculture d'étang, sauvegarde et restructuration des vergers traditionnels, valorisation de la viande ovine et intégration des produits locaux dans l'offre commerciale des professionnels de l'alimentation.

Ensuite Burkhard Schaer a présenté plus précisément deux actions qu'il pense devoir être mises en place rapidement par la CCS : 

- sur le volet de l'arboriculture, Ecozept propose de valoriser les vergers traditionnels qui produiront ensuite les fruits que l'on pourrait écouler auprès des consommateurs du Saulnois. Un groupe travail doit être installé, un budget doit être élaboré et des subventions demandées.carpiste53121243269430 art

- pour la pisciculture, le bureau d'étude a expliqué l'importance de trouver un produit phare local comme "la carpe du Saulnois" qui serait écoulée dans les restaurants de la région. Comme pour les vergers, un groupe de travail doit plancher sur le sujet et une enveloppe financière devra être allouée à cette action communautaire.

Les élus auront à choisir très bientôt s'ils suivent ou non ces recommandations. 

Office de Tourisme communautaire : Petit à petit l'EPIC fait son nid

Autre dossier ficelé par un autre bureau d'étude et la commission Tourisme et Culture de la CCS, la naissance de l'Office de Tourisme communautaire. 

Poussés par la la loi NOTRe, nos élus sont contraints d'oeuvrer ensemble pour promouvoir le territoire. Un EPIC (Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial) va être créé à partir du 1er janvier 2017. Les statuts étaient soumis ce soir aux délégués qui les acceptèrent à une très large majorité. (79 pour, 8 contre et 3 abstentions)  

En résumé, la nouvelle structure se nommera "Office de Tourisme du Pays du Saulnois" et une marque commerciale sera proposée pour vendre les produits dans les boutiques du territoire. Le siège social est fixé à Château-Salins, dans les bureaux de la CCS. Ses missions de service public et commerciales sont ainsi définies : 

- Accueil et information du public

- Promotion touristique

- Gestion sur les sites de Vic et Dieuze

- Coordination avec les partenaires touristiques

- Commercialisation (produits touristiques, billetterie, boutiques, visites guidées)

- Animations pédagogiques avec le PNRL

15 membres siègeront au Conseil d'administration (9 élus de la CCS et 6 membres issus de la société civile, professionnels, associatifs...)

Une convention d'objectifs liera la CCS et l'EPIC. Elle déterminera les objectifs de l'OT et les moyens qui lui sont alloués par la CCS (moyens humains, financiers, techniques..). Elle précisera les actions engagées dans le cadre de la stratégie touristique. 

Le Saulnois touristique rattaché par le Conseil Départemental à...Sarrebourg ! 

C'est Bernard François, délégué dieuzois, qui a lâché l'info ! Le Conseil Départemental de la Moselle a lié le Pays du Saulnois au Pays de Sarrebourg notamment pour l'attribution de ses aides financières. Fin d'une autonomie et d'une égalité financière qui va pousser les élus de la Comcom à revendiquer auprès des Comcom voisines sarrebougeoises leur part du gâteau constitué par les taxes de séjour notamment celles provenant de Center Parc !

La zone commerciale de Château-Salins sur les rails !

La Communauté de communes du Saulnois va réaliser une nouvelle zone, destinée cette fois-ci à accueillir des magasins. Située dans le prolongement du magasin Match à Château-Salins, cette zone de 6 hectares devrait accueillir le magasin Point Vert, un magasin de chaussures, de vêtements. Une offre qui n'existe pas dans l'ancienne sous-préfecture comme a tenu à le préciser la présidente de la commission Economique Marie-Annick Maillard qui tient à ne pas vider le centre ville de ses commerces.

Pour mener à terme cette opération la CCS va devoir acheter des terrains, les viabiliser, réaliser pour y accéder un "tourne à gauche" (l'idée d'un rond-point a été refusée par le Conseil Départemental). Le coût global de l'opération est estimé à 1 600 000 euros qui seront compensés. De nombresues subventions sont ainsi d'ores et déjà acquises et les ventes envisagées devraient équilibrer le budget communautaire rapidement. 

La ZAC de la Sablonnière a son budget propre 

La future zone communautaire d'aménagement concertée de la Sablonnière de Dieuze qui va bientôt voir le jour doit, dans un souci de transparence, avoir son budget propre. Les délégués communautaires ont donc agi en ce sens et désormais la ZAC de la Sablonnière a son budget annexe dans le budget de la CCS.  

Les entreprises choisies pour le ramassage des déchets. 

Chaque année, la CCS attribue par lot, les missions de ramassage de ses déchets à différentes entreprises. Les dix lots présentés se déclinent de cette façon :

Lot 1 : Traitement des ordures ménagères attribué à Suez

Lot 2 : Tri des déchets recyclables, transport et valorisation des cartons attribué à  Paprec

Lot 3 : Transfert et transport des déchets recyclables attribué aux Transports Robinet

Lot 4 : Collecte et valorisation du verre attribué à Mineris SAS

Lot 5 : Transport et traitement des déchets verts attribué aux Transports Robinet

Lot 6 : Transport et traitement du bois attribué aux Transports Robinet 

Lot 7 : Transport et traitement des déchets inertes attribué aux Transports Robinet

Lot 8 : Transport et traitement des batteries et ferrailles attribué à LFM

Lot 9 : Transport et traitement des tout-venant attribué à Nicollin

Lot 10 : Transport et traitement des déchets dangereux des ménages attribué à Cedilor

 

 

 

0
0
0
s2sdefault

Dans le cadre de son opération le Saulnois fait son cinéma, la Communauté de communes en partenariat avec le village de Vittersbourg propose une séance gratuite du film Shaun le mouton, samedi 19 novembre, à 19h30, dans la salle communale.

Cette projection est gratuite.

shaunShaun le mouton

A partir de 3 ans
Lorsque qu’une blague de Shaun entraîne accidentellement le fermier jusqu’à la Grande Ville, Shaun, Bitzer et le reste du troupeau se retrouvent embarqués dans une aventure complêêêêtement inattendue en plein grande ville… Shaun arrivera-t-il à retrouver le Fermier dans cette ville étrangère et inconnue avant de s’y perdre pour toujours ?

 

0
0
0
s2sdefault

bourrachebio

Plus de soixante agriculteurs, éleveurs ovins, étaient réunis cette semaine à l'invitation de la Chambre d'agriculture, de la Communauté de communes du Saulnois et du CGA (Groupement des agriculteurs bio) pour évoquer l'intérêt d'un passage à l'agriculture biologique.

Un saut dans l'inconnu pour certains, un risque financier pour d'autres, une philosophie de vie pour les bio présents qui ont parlé de leur expérience à leurs collègues. Les témoignages de Stéphane Hermann, Président du Syndicat des Eleveurs Ovins Mosellans, agriculteur à Réchicourt le Château et Damien Wagner d'Azoudange, convertis au bio ont marqué les esprits des participants à cette réunion. Pendant leurs interventions il a beaucoup été question de la fin de l'utilisation de produits chimiques mais ils ont aussi abordé l'aspect humain, la meilleure qualité de vie. 

Pour asseoir la démonstration du passage éventuel au bio sur un exemple concret, une simulation du passage à l'agriculture biologique a été effectuée sur la propriété de Benoît Rémillon, éleveur à la ferme de la Bourrache entre Marsal et Blanche-Eglise. Un passage circonstancié, étayé par de nombreux documents présentant l'impact qu'aurait financièrement cette nouvelle façon de travailler.

Un changement qui n'est d'ailleurs pas très important comme le montre l'étude réalisée par la Chambre d'agriculture et qui peut même se réveler intéressant si l'on en juge les excédents brut d'exploitation meilleurs en agriculture bio. 

Après une matinée sur la ferme, les agriculteurs ont déjeuné au gîte de Blanche-Eglise un repas préparé par les membres de l'association l'Inventerre du Pré vert. Un repas bio avec les produits locaux vendus au local de Dieuze offert par la CCS qui aura été très apprécié par les participants.

L'après midi aura été consacré à un débat entre éleveurs et responsables des différentes structures (CGA, Chambre d'agriculture de la Moselle et CCS). Une journée constructive même si on ne sait pas si elle aura au final convaincu de nombreux conventionnels à passer au bio. 

 

 

 

 

0
0
0
s2sdefault

affiche forum 2016

Parents, professionnels de la Petite Enfance, animateurs, professeurs…vous accompagnez quotidiennement des enfants et parfois la communication est difficile, le conflit pointe, les émotions sont exacerbées…
et vous aimeriez que tout se passe autrement !

La CCS en partenariat avec l’association Impulsion 54 spécialisée en médiation familiale, vous propose une conférence interactive dont le thème est "Pour une communication adultes-enfants adaptée et respectueuse" :

Mercredi 16 novembre, de 20h30 à 22h30, à la mairie de Dieuze.

L’entrée est gratuite et ouverte à toute personne intéressée

0
0
0
s2sdefault

nuitaumuseealbestroff

 

Dans le cadre de son opération Le Saulnois fait son cinéma, la Communauté de communes programme en étroite collaboration avec les Foyers ruraux ou les collectivités locales des séances gratuites pour les habitants de son territoire éloignés des salles traditionnelles. 

Ainsi, ce samedi 5 novembre, à Albestroff, on pourra découvrir le film La Nuit au musée, dans la salle communale à 17h. 

Cette comédie est le dernier épisode des aventures de ben Stiller qui réendosse le rôle de Larry, le gardien de musée le plus survolté, dans le dernier volet de la saga La Nuit au Musée. Il quitte New York pour Londres où il va vivre sa plus grande aventure. Accompagné de ses amis le Président Roosevelt, Attila, le Romain Octavius, Jedediah et le pharaon Ahkmenrah, ainsi que de nouveaux personnages délirants, il va tenter de sauver la magie avant qu’elle ne disparaisse à tout jamais.

 

0
0
0
s2sdefault