lisahuitieme CopieLisa Barbelin ne sera pas championne olympique ! En tout cas pas cette année.

La jeune archère de Ley s'arrête au niveau des huitièmes de finale, ce matin à Tokyo, défaite sèchement par la Mexicaine Alejandra Valencia 6-0.

Et même si au Japon et dans le Saulnois on est déçu par ce résultat, il ne faut pas oublier les très belles performances des jours et des mois précédents et surtout le jeune âge de Lisa (21 ans) qui vivra évidemment d'autres grands moments dans sa carrière de championne.

Car après avoir goûté à la folie des JO, nul doute que Lisa se servira de cette semaine niponne pour préparer la prochaine olympiade dans trois ans à...Paris.

Interrogée par la presse à l'issue de sa défaite, la jeune archère de Ley a dit ceci :

« Vous avez facilement remporté vos deux matches hier (jeudi), qu'est-ce qui n'a pas marché aujourd'hui ?
Tout a bien fonctionné, mais je n'ai peut-être pas réussi à être dans l'instant présent. Je pensais sans doute trop à cette médaille que je voulais autour de mon cou ce soir (vendredi soir). Là tout de suite je suis très triste, j'ai les larmes aux yeux et le coeur lourd, mais je suis très fière du chemin parcouru.

Reste-t-il une marge avec le plus haut niveau mondial ? (Lisa Barbelin est championne d'Europe)
Je pense que tout le monde peut battre tout le monde aux Jeux Olympiques. J'aurais aimé être celle qui bat tout le monde, mais cette année, ce ne sera pas comme ça. En revanche, je compte bien franchir cette marche pour Paris (2024), et pour les Championnats du monde qui arrivent bientôt. Je compte bien rebondir et devenir plus forte, m'épanouir en tant qu'archère, et en tant que championne j'espère un jour.

Que vous faut-il travailler pour la suite, notamment les Championnats du monde en septembre ?
Tout de suite, il y a beaucoup de choses en moi et je n'ai pas trouvé ce qui n'a pas été aujourd'hui (vendredi). Il va falloir que je réfléchisse. Mais il y a toujours quelque chose à travailler, on va bien trouver. Et je suis sûre que cette expérience va me servir. J'ai hâte de voir ce qu'on va pouvoir en faire à l'entraînement. »

 

 

barbelinandreoti Copie

L'aventure olympique se poursuit pour Lisa Barbelin à Tokyo. Ce matin, en effet, elle a remporté deux victoires dans le tournoi individuel. En 32ème de finale d'abord où elle a battu l'Italienne Andreoli 6-2.

Au tour suivant, elle a très facilement dominé la Néerlandaise Gabriela Schloesser 6-0. 8672202342320343486

Lisa Barbelin a rendez-vous maintenant pour la suite de la compétition, les huitièmes de finale, avec la Mexicaine Valencia qu'elle rencontrera vendredi à 2h55 (heure française).

A Ley, son village natal  dont est originaire toute sa famille, on suit l'actualité avec passion. On a même hissé le drapeau olympique à côté du drapeau français.

les robins des bois en deuil jean paul rouve et maurice barthelemy pleurent la mort d un proche

Il y a quelques années, entre 1997 et 2001,  il tenait le haut de l'affiche au milieu de sa troupe des Robins des Bois, sur la chaine Comédie d'abord puis sur Canal plus. Avec Marina Foïs, Jean Paul Rouve, PEF, Pascal Vincent et Elise Larnicol, Maurice Barthélémy a fait rire des millions de téléspectateurs. Désormais réalisateur, Maurice Barthélémy vient d'écrire un livre dans lequel il parle de son hypersensibilité. 

Mais il revient aussi sur ses origines et notamment ses ancêtres paternels qui viennent...du Saulnois et plus précisément de Tarquimpol et du château d'Alteville.

Voilà pour l'anecdocte découverte par une fidéle internaute lectrice de Grain de sel qui nous l'a transmise.18369680.jpg r 640 600 b 1 D6D6D6 f jpg q x xxyxx

Pour en revenir aux Robins des Bois, après leur belle carrière télévisuelle, ils ont ensuite enchaîné avec le cinéma en écrivant le scénario et en jouant dans le film d'Alain Chabat "RRRhhh !!!" qui rencontra un succès mitigé mais qui au fil des années est devenu un film culte pour quelques générations de spectateurs nostalgiques.

Ensuite, les comédiens de la troupe suivront chacun de leur côté une carrière en solo. Maurice Barthélémy devient réalisateur, tourne Casablanca Driver, Papa, Les ex....

Le livre de Maurice Barthélémy : Fort comme un hypersensible, ed Michel Lafon.

 

 

kaamelott

Un peu plus de temps pour se faire une toile ? N'hésitez pas à vous rendre au cinéma La Délivrance à Dieuze où l'on vous propose dans un cadre exceptionnel et à un coût raisonnable de découvrir les derniers films.

Ainsi pour ce mois d'août, vous pourrez voir :

 

La soif du monde de Yann Arthus Bertrand

Le sens de la famille de Jean Patrick Benes

Kaamelott d'Alexandre Astier

Mystère à Saint Tropez de Nicolas Benamou

Ainbo, princesse d'Amazonie de Richard Claus

Horaires, synopsis sur le site d'actu culturelle Juvelize.com

 

6 € adulte

5,50 € étudiants et + de 14 ans

5 € - de 14 ans

 

flrud

La ferme bio des 3 petits colibris de Saint Médard va-t-elle être récompensée d'un trophée de la biodiversité ?

En tout cas elle a été sélectionnée par un jury de huit personnalités (écrivains, producteurs, photographes, scientifiques..) sollicités par le Parc Sainte Croix, la Région Grand Est et de multiples partenaires qui tiennent à récompenser et encourager les projets initiés dans le Grand Est en faveur de la biodiversité.

Trois catégories ont été définies :

  • Agriculture & Biodiversité
  • Initiatives associatives
  • Action Jeune public

Le vainqueur dans chaque catégorie se verra attribuer un prix. Une dotation de 10 000 € sera répartie entre les 3 lauréats (selon les projets et à discrétion du jury).

Pour déterminer le gagnant, le public est appelé à départager les candidats sélectionnés en votant sur Internet en cliquant ici

Dans la 1ère catégorie concourt la ferme de Julien Vautrin, des 3 petits colibris située à Saint Médard qui a le projet suivant :

Renforcer la biodiversité fonctionnelle de la ferme biologique en ajoutant des aménagements supplémentaires et faire de la ferme un support pédagogique. Création d’un parcours de 2 km autour de la parcelle avec des aménagements utiles pour la faune et la flore ainsi que l’Homme, avec mise en place de panneaux explicatifs. L’objectif est de rendre attractif et accessible la biodiversité locale pour convaincre qu’elle doit être restaurée et préservée.

Les deux autres projets :

 Ferme Bout des bois dans les Ardennes :

Création d’alignements d’arbres intra-parcellaires associés à un pâturage tournant dynamique et de multiples éléments comme des tas de bois, des gîtes à hérisson, des nichoirs ou des abris reptiles, et mise en place de plantations. L’objectif est de réduire les déplacements, de favoriser les auxiliaires de cultures et de préserver la biodiversité locale.
La ferme projette également de mettre en place des aménagements pour accueillir des groupes afin de leur faire découvrir la biodiversité et leur partager les gestes qui permettent de la préserver.

Les saveurs du Ried dans le Haut Rhin

Développer et mettre en œuvre une stratégie pour favoriser la biodiversité fonctionnelle sauvage et cultivée. Valoriser et promouvoir leur production plus respectueuse de la biodiversité, et intégrer le grand public au projet en animant des ateliers « Agriculture & Biodiversité ».

 

Attention les votes s'arrêtent le 31 juillet. Résultats le 2 octobre au Parc Sainte Croix