7789518281 une etoile filante capturee lors du pic des perseides le mardi 13 aout 2013

C'est le spectacle astral annuel à ne pas manquer. L'édition 2017 de la Nuit des Étoiles aura lieu aujourd’hui, demain et après-demain. 

Organisé depuis 27 ans par l'Association Française d'Astronomie (AFA), le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) et le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS), l'événement est l'occasion d'observer partout en France les étoiles filantes qui traversent le ciel nocturne en été.

Comme chaque année, la date a été fixée par l'Association Française d'Astronomie. Malgré un pic d'étoiles filantes autour du 12 août c'est ce week-end qui a été retenu. Plus tard, en effet la pleine lune aurait empêché une observation de qualité du phénomène des Perséides, c'est-à-dire les poussières et débris s'échappant de la comète Swift-Tuttle qui brûlent en pénétrant l'atmosphère comme l’explique le magazine Sciences et Avenir. 

Animations, conférences et portes ouvertes... dans près de 400 sites partout en France, le public est invité à découvrir le monde de l'astronomie grâce à un programme complet à retrouver sur le site de l'AFA. 

Malheureusement dans notre région les initiatives ne sont pas très nombreuses mais qu’à cela ne tienne, on peut observer les étoiles dans le Saulnois de chez soi.

Seul hic, les prévisions météo qui ne sont pas très brillantes pour ce week-end. 

Que vous soyez en famille, en amoureux ou en solitaire, pour observer les étoiles, vos yeux et une bonne dose de patience suffisent. Il faut patienter au moins dix bonnes minutes avant que la rétine s’habitue à l’obscurité.

Pour vous aider dans votre exploration du ciel, Ciel et Espace - Le + (Android et iOS) est l’application incontournable. Elle vous propose un guide complet des manifestations, une carte en 3D du ciel, des jeux, ainsi que des conseils pour observer le ciel.

D’autres, comme Heavens-Above (Android) ou Star Walk (Android et iOS), vous indiquent en temps réel et en réalité augmentée la position exacte des satellites (naturels et artificiels, comme la Station spatiale internationale), constellations et comètes, lorsque vous pointez votre smartphone vers le ciel.

 

0
0
0
s2sdefault

Une fois n'est pas coutume, Grain de sel joue les agents immobiliers Au coeur du Saulnois, dans le village de Dédeling, commune de Château-Voué, deux appartements situés au bord d'un étang sont à louer. 

appart2

 

1er appartement : 

T4, 93 m, au rez de chaussée, avec vue sur l'étang. 

Cuisine ouverte sur salon séjour, douche, wc, 3 chambres

Loyer 460 €

Chauffage collectif au fuel = 90 €/mois

Disponible le 1er septembre

appart1

 

2ème appartement : 

T4, 118 m, 1er étage, avec vue sur l'étang.

Cuisine intégrée ouverte sur salon séjour

Douche, wc

3 chambres équipées de stores

Loyer 460 €

Chauffage collectif au fuel = 90 € par mois 

Disponible le 1er août

Pour contacter la propriétaire : 03 82 33 70 06 ou 06 33 94 28 49

 

0
0
0
s2sdefault

cineaout17dieuze

Se faire une toile ou deux pendant les vacances à des prix (6 € maxi) défiant la concurrence des multiplexes urbains aux tarifs indécents et scandaleux c'est possible tout près de chez vous. 

Ainsi à Dieuze, dans la superbe salle de la Délivrance, vous pourrez voir au mois d'août  :

Moi, môche et méchant

 vendredi 4 août à 20h15

samedi 5 août à 20h15

dimanche 6 août à 15h

 

Wonder Woman 

vendredi 11 août, 20h15

samedi 12 août à 20h15

diamnche 13 août à 15h

 

Spider-Man : Homecoming

samedi 19 août, 20h15

dimanche 20 août, 15h et 20h15

 

Les As de la jungle

vendredi 25 août, 20h15

samedi 26 août, 20h15

dimanche 27 août, 15h

 

 

 

 

 

0
0
0
s2sdefault

riverain3

Les riverains de la future ZAC communautaire de la Sablonnière à Dieuze n'en démordent pas !

riverain1

Depuis qu'ils ont vu s'élever au bout de leur jardin un mur de terre de 4 mètres de haut, leur vie est devenue un véritable enfer !

Une pollution visuelle quotidienne avec un horizon définitivement bouché, une dépréciation financière de leur patrimoine et une pression psychologique intense qui met leurs nerfs à vif.

C'est tout du moins ce que l'on peut deviner lorsqu'on lit les panneaux et les draps qu'ils ont tendus sur leurs façades et sur leurs terrains jouxtant le lieu de la discorde ! 

riverain2

Ils ont le sentiment que les politiciens et décideurs locaux ne les entendent pas et décident de le faire savoir au grand public.riverain4

Voir aussi les articles : Un mur de 4m exaspère les riverains et Fernand Lormant répond à Bernard Calcatéra 

0
0
0
s2sdefault

plaque

A quelques kilomètres de Moyenvic, en direction de Lunéville, à l’entrée du village de Bathelémont-les-Bauzémont (54) se dresse un monument aux morts un peu particulier. Il a été érigé en mémoire des trois premiers soldats américains tombés sur le sol français, au cours de la Première Guerre Mondiale.

Cent ans presque jour pour jour, petite visite à Bathelémont. 

monument

En avril 1917, les Etats-Unis entrent en guerre aux côtés des Alliés contre les puissances de l’Axe (Allemagne, Autriche-Hongrie..). Les Américains débarquent à Saint-Nazaire, le 26 juin 1917, s’entraînent quelques mois sur le sol français et viennent relever les troupes françaises le 21 octobre sur les lignes de front dans notre secteur géographique. La Moselle était allemande à cette époque, la frontière se situait sur les hauteurs entre Arracourt (54) et Moyenvic.

 

Le 23 octobre, le sergent Arch tira le premier coup de canon du corps expéditionnaire américain. La batterie était installée à l’Est du village de Bathelémont-les-Bauzémont. L’histoire raconte que la douille de ce premier obus fut envoyée à la Maison Blanche, à Washington.

Le premier blessé fut évacué le 28 octobre. Le 3 novembre, une attaque allemande, au lieu-dit Le Haut des Ruelles, entre Arracourt, Bathelémont et Bures, provoqua la mort des trois premiers soldats américains sur le sol de France :
- Caporal J.B Gresham, 24 ans
- Soldat M.D Hay, 21 ans
- Soldat T.F Enright, 20 ans

Ils appartenaient à la compagnie F du 16e régiment d’infanterie. Ces trois soldats furent inhumés dans un pré attenant au château où se trouvaient déjà des soldats français. Leurs corps furent exhumés, en 1921, et rapatriés aux Etats-Unis.

pancarteGrâce à une souscription organisée par le Préfet de Meurthe-et-Moselle, M.Mirman, un premier monument fut érigé en leur mémoire. Cent soixante communes firent des dons. La maquette fut conçue par Louis Majorelle, un des maîtres de l’Ecole de Nancy. Il fut installé sur la place au centre du village, le 3 novembre 1918, mais ne put être inauguré en raison de combats qui faisaient rage dans ce secteur. C’est le Maréchal Lyautey qui l’inaugura officiellement après la guerre.

Dynamité par les Nazis, le 6 octobre 1940, il ne fut reconstruit que le 9 mai 1955. Son emplacement étant sujet à polémiques, il fut déplacé près du cimetière du village et inauguré à nouveau le 17 septembre 1977.

Texte extrait du panneau réalisé par la Communauté de communes du Sânon.

0
0
0
s2sdefault