poterne2004

Du jamais vu dans l'histoire de notre site Internet chers lecteurs, le maire de Vic sur Seille a porté plainte pour diffamation contre Grain de sel ! La raison de ce courroux municipal, la publication de l'article le 5 septembre dernier "La poterne a disparu".

Le magnifique édifice n'est pourtant plus en place et aucune information sur les lieux de cet enlèvement n'explique au citoyen ce qu'il est advenu de l'ancienne porte qui permettait aux évêques de rejoindre leur jardin. 

Il a donc fallu se rendre à la gendarmerie pour parler de Grain de sel, de ses onze ans d'articles et de commentaires (trois interventions de lecteurs ont également fait l'objet de plainte), de liberté d'expression et d'information dans le Saulnois. 

Il y a quelques jours, on apprit que le Procureur de la République avait classé sans suite la plainte contre cet article ainsi que celles contre les commentaires des internautes citoyens.  

Depuis, la poterne aurait été retrouvée, en pièces détachée, pour être remontée plus tard ce qui fit l'objet d'un second article : "La poterne retrouvée"

Enfin, au dernier conseil municipal, le maire annonça qu'une commission devrait être nommée pour envisager les travaux de restauration de cette fameuse poterne. 

Grain de sel suivra attentivement les travaux de cette commission et la restauration de ce joyau architectural que les Vicois et les amoureux du patrimoine aiment tant.

 

Inondations Moselle 854x572

Par arrêté interministériel du 17 septembre 2018, paru au Journal Officiel du 20 octobre 2018, la commune de Maizières les Vic a été reconnue en état de catastrophe naturelle pour les dommages causés par les inondations et coulées de boues des 25 et 30 mai derniers.

Au même Journal Officiel, on apprend que les communes de Morhange, Morville-sur-Nied et Alaincourt-la-Côte ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols en 2017.

Les personnes ayant subi des dommages disposent de 10 jours ouvrés à compter de cette publication au Journal Officiel pour déclarer les dégâts liés à ces sinistres à leur assureur.

avoinelogo

Après un début d'année 2018 qui faisait craindre l'arrêt de l'association faute de membres actifs, trois nouveaux élus dynamiques ont permis de donner un nouveau souffle à l'association AVOINE du Saulnois et d'être plus actif sur le terrain, notamment dans le domaine de la VIGILANCE. 

- Rencontres avec 3 communes du Saulnois pour gérer des décharges illicites. Une décharge a été mise aux normes, une autre le sera bientôt d'après le premier magistrat et pour l'autre lieu, une rencontre est  programmée.

- Envoi de courrier en recommandé à la Préfecture pour dénoncer les pollutions sonores et olfactives de l'entreprise HET ainsi que le non respect des arrêtés préfectoraux.

- Envoi de courrier en recommandé à la Préfecture pour dénoncer la pollution du Spin et demander des réponses concrètes.

- Envoi de courrier avec l'entreprise EuroDieuze pour avoir des explications sur une sortie de tuyau dans le Spin qui crée une zone mousseuse. Pour ce dernier, une rencontre est programmée prochainement.

Ces 3 sujets vont être abordés lors d'une Commission de Suivi de Site qui aura lieu le 25 octobre. Orchestrée par la préfecture, AVOINE avait contribué à la création de cette commission qui ne s'était plus réunie depuis septembre 2016. 

Concernant les actions de sensibilisation à l'environnement, AVOINE a été partenaire de la conférence de Jacques Caplat au lycée agricole de Château-Salins qui a réuni une centaine de personnes.

Trois  projections-débats, dans le cadre du festival Alimenterre, vont être programmées par AVOINE en novembre en partenariat avec diverses associations locales.

Une action lors de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets fin novembre est également prévue.

AVOINE sera présent aussi au forum des associations organisé par le collège Charles Hermite afin d'aller à la rencontre des collégiens.

A voir également le site d'AVOINE

aubergemarsalvente

Il y a quelques mois, le propriétaire de l'Auberge du Saulnois à Marsal mettait la clé sous la porte ! La situation économique compliquée due en grande partie à la fermeture prolongée du musée départemental du sel aura eu raison de l'enthousiasme de Charles Lauch qui a quitté le Saulnois.  

La disparition du dernier commerce du village ne pouvait pas laisser insensible le maire de la commune Bernard Calcatéra qui a vite réagi. La Municipalité a en effet décidé de racheter la licence IV de l'établissement (qui aurait été perdue sans cette action) ainsi que le droit au bail et le matériel pour son exploitation et de proposer l'ensemble à toute personne qui voudra bien maintenir l'activité de restauration à Marsal.

Il lance donc officiellement sur Grain de sel un appel à candidature à un repreneur de ce charmant café-restaurant situé sur la place d'Armes de l'ancienne cité du sel. Avec la perspective d'une réouverture du musée du sel, gageons que les candidats seront nombreux. 

Le cahier des charges est clair et concis : proposer à la clientèle des produits de bonne qualité, simples et peu chers. 

Les conditions pour le futur repreneur sont idéales. Aucun investissement lourd n'est à envisager puisque tout est déjà là. Il faudra compter uniquement le loyer.

Les projets d'éventuels repreneurs seront étudiés par le conseil municipal lors d'une présentation précise de leur dossier.

Pour tout renseignement complémentaire, contacter la mairie au 03 55 14 01 23 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

26octobre 1

Comment retrouver son autonomie, sa responsabilité et son pouvoir d'action en tant que citoyen ? Du jardinage à l'autonomie alimentaire, quels sont les possibles ? 

Autour des thèmes de l'habitat, des outils et de la technologie, de l'enseignement et de la culture, de la santé, du bien être, des finances de l'économie, du foncier de la gouvernance, du soin à la nature et à la terre, Nathalie, permacultrice à Guéblange-les-Dieuze, animera dans le cadre d'un cycle de conférences, une rencontre-débat le vendredi 26 octobre, à 20h, dans les locaux de la MJC. 

Entrée libre.

Partenaires du cycle de conférences : MJC Dieuze, Inventerre du Pré Vert, La maison du Clément de Belles-Forêts