ecole fermee cd3ec fig

C'est l'épilogue d'un long feuilleton autour des écoles de Moselle ! Le comité technique spécial départemental qui se tenait hier à Metz a rendu son verdict sur les ouvertures et fermetures de classes prévues en Moselle dans les écoles maternelle et élémentaire pour la rentrée scolaire 2018/2019. 

Dans le Saulnois, la classe de Maternelle de Chambrey qui devait être fermée sera finalement maintenue.

Par contre à Bénestroff où l'on pensait avoir sauvé la classe de Maternelle, c''est la douche froide puisque le DASEN (Directeur académqiue) a finalement choisi de la fermer ! 

Informations extraites du Républicain Lorrain de ce jour. 

getlstd property photo

L'ouverture au public des deux bureaux d'informations touristiques de l'Office de Tourisme du Pays du Saulnois les dimanches est désormais effective pour cette période estivale.

Une bonne nouvelle pour les touristes qui viennent découvrir notre territoire.

Une bonne nouvelle également pour les habitants du Saulnois qui trouveront à Vic sur Seille à l'Hôtel de la Monnaie et à Dieuze aux Salines Royales des produits du terroir, des livres sur le Saulnois et son histoire, des renseignements sur les différents évènements de la région, les balades à faire sur les sites emblématiques du pays du sel....

 

 

Horaires d'ouverture : 

Du 1er octobre au 23 décembre et du 2 janvier  au 31 mars :

Du mardi au samedi : de 9H30 à 12H00 et de 13H30 à 17H00

Du 1er avril  au 30 septembre  :

Du mardi au vendredi : 9h30 - 12h30          13h30 - 18h00
Samedi    9h30 - 12h30          14h00 - 18h00
Dimanche  et jours fériés   10h00 - 12h30         14h00 - 18h00

 

 

34668415 1011023992387424 2812839395718070272 n

La traditionnelle Foire de Delme aura lieu le dimanche 24 juin prochain.

Au programme :

Braderie, et marché du terroir

Exposition d’animaux, aviculture et chevaux ardennais.

Nouveautés cette année : Spectacles de cascades équestres par la ferme équestre du Ménil Saint Michel et une conférence sur la permaculture.

raymonde

Elle aurait eu 100 ans à la fin de l'année ! Figure emblématique de Marsal, du Saulnois, Raymonde Réot est décédée hier après midi à 99 printemps. 

Elle tenait depuis..toujours le café situé près de la Porte de France, l'Etoile de Lorraine où elle a vécu et travaillé pendant près d'un siècle. Elle l'a fermé il y deux ans seulement.

Pour lui rendre hommage, on a retrouvé ce bel article, publié dans le Républicain Lorrain en 2011, écrit par Frédérique Thisse : 

Raymonde Réot peut tirer une bière les yeux bandés. A 92 ans, l’emblématique patronne du café de Marsal, l’Etoile de Lorraine, vit au rythme de ses clients avec lesquels elle a choisi de partager sa vie.
Le bistrot est dans la famille de Raymonde depuis des générations. Elle gère seule ses comptes et sa clientèle de touristes et d’habitués. « Si un autobus débarque j’appelle au secours », sourit-elle. Et les renforts rappliquent, sa fille Josette en tête.

Le café est toute sa vie. Son tablier fleuri une deuxième peau. Assise devant sa maison, mal cachée derrière d’imposants lauriers, personne ne manque de la saluer. La silhouette légèrement voûtée, le regard clair, la mine avenante et lumineuse, Raymonde Réot, 92 ans, est l’emblématique patronne du bistrot de Marsal. « Je suis là depuis toujours », sourit-elle. Elle y a grandi. Sa mère l’a baptisé l’Etoile de Lorraine.

Le comptoir a malgré tout été abandonné pendant la Seconde Guerre mondiale. Après six mois de cohabitation avec les Allemands, les Marsalais ont été expulsés.

A 22 ans, Raymonde, son mari et sa première fille ont filé vers Toulouse, puis Aix-en-Provence. A leur retour dans le Saulnois, en 1946, le café avait bien changé. « Ils l’avaient transformé en poulailler ! Il ne restait rien d’autre que les murs. »

Le mobilier racheté à l’époque est toujours d’état. Raymonde n’avait échafaudé aucun autre plan de carrière. Jeune veuve, mère de six enfants, elle s’est débrouillée : « Si on veut manger, il faut travailler. »

Raymonde n’a jamais vraiment dissocié le café de son intimité familiale. Des étiquettes discrètes, collées au-dessus de deux portes, indiquent l’accès privé à son salon comme à sa cuisine. « Avec ma mère, dans le temps, on y faisait à manger. » De la carpe farcie dont les clients se souviennent encore.

En bonne compagnie, au service sept jours sur sept, de 8 h à 21 h, elle vit au rythme de sa tireuse à bière. « Je ne me vois pas fermer ma porte. Un café c’est de la compagnie ! »Au fil des décennies sa clientèle a évolué. Et Raymonde ne s’est jamais démontée. L’arrivée de la monnaie européenne dans la caisse n’a pas réussi à semer la confusion dans l’esprit de la professionnelle. « Elle sait mieux compter que nous en euros », souligne sa fille Josette. L’interdiction de fumer dans le troquet et le durcissement des lois concernant l’alcool au volant ont fait fuir quelques clients potentiels des banquettes.

« On dit que fumer tue mais j’ai toujours vécu dans la fumée et je suis toujours là », tacle Raymonde. Les alcools forts, rangés dans un placard, n’ont plus le succès d’antan. Les anciens joueurs de quilles autorisés à se réunir derrière le bistrot ont déserté. Raymonde jardine désormais sur leur terrain.En revanche, les adeptes du jeu de ferme sont fidèles et tapent encore le carton chaque mercredi sur les tables rouges et les chaises en bois disposées à côté du fourneau à fuel. 

Dans son modeste café, s’arrêtent même des touristes en balade à Marsal. Clients réguliers ou de passage, tous ont droit à un mot de la patronne, curieuse et bavarde de nature. Un mur tapissé de cartes postales envoyées de toute la France, voire de destinations plus exotiques, témoigne de sa popularité et de la sympathie qu’elle inspire.

Les anecdotes se bousculent dans les souvenirs de Raymonde. Difficile d’en choisir une. L’œil sur son comptoir, elle évoque la collection de trophées empilés sur son étagère. « Ce sont des coupes de football. Dans le temps, le club n’avait pas de local, les joueurs se changeaient chez moi. » Raymonde s’absente peu, sauf pour rendre visite à ses enfants éloignés du nid. Sa place est à Marsal, vue sur la Porte de France, à servir bière et limonade avec enthousiasme. Le pétillant est bel et bien sa marque de fabrique.

 

noe2

 

En déficit d'image, la piscine de Val de bride souhaiterait attirer dans ses bassins un peu plus d'habitants du Saulnois. Comme nous le faisons régulièrement sur Grain de sel, voici quelques informations utiles sur ce superbe outil en milieu rural. 

Gérée par un Syndicat intercommunal qui regroupe 78 communes adhérentes, la piscine avait subi un lifting en 2016 et elle permet depuis de nager dans les meilleures conditions.

Trois maîtres-nageurs surveillent et conseillent les nageurs tout au long de la semaine. 

Les scolaires (écoles primaires, collège, lycées) sont les plus gros "clients" des lieux.  

Par ailleurs, de nombreux cours de natation et autres activités connexes adaptés à toutes les tranches d'âges sont dispensés par Georgette, Franck et Manu.

Mes premiers plouf ! : à partir de 5 ans, leçons de natation particulière, sur rdv, 8 € + droit d'entrée

Les canetons : j'approfondis mon initiation toute l'année de façon ludique..tous les lundis de 17h15 à 18h, 110 € l'année

L'école de natation : apprendre les techniques des 4 nages (90 € l'année) :
- débutants : vendredi de 17h15 à 18h15 et de 17h à 18h.
- maîtrise de 2 nages et découverte des 2 autres : mercredi de 14h à 14h55 (2 cours) et 15h à 15h55 (2 cours)
 - perfectionnement des 4 nages et entraînement : lundi de 17h15 à 18h, mardi de 17h30 à 18h35 et jeudi de 17h15 à 18h20

Aquagym...en musique ! : mardi et mercredi de 18h45 à 19h30, jeudi de 18h30 à 19h15, vendredi de 19h45 à 20h30. 140 € l'année. 

Aquabiking : lundi de 17h à 17h45, mercredi de 9h15 à 10h30 ou 11h15 à 11h45 ou 14h30 à 15h15, vendredi de 12h15 à 13h. 120 € les 10 séances. location pendant l'ouverture au public (6 € l'heure)

Les Palmés de la Seille : Explorez les profondeurs avec l'association. renseignements au 03 87 05 18 74. noe2
 
Ouverture au public : 
en période scolaire

Lundi de 18h à 19h45
Mardi de 12h à 13h45
Mercredi de 17h à 19h
Jeudi de 12h à 13h45
Vendredi de 18h30 à 20h
Samedi : fermée
Dimanche de 9h à 12h
 
pendant les vacances scolaires
Lundi de 12h à 19h
Mardi de 12h à 19h
Mercredi de 12h à 19h
Jeudi de 12h à 19h
Vendredi de 13h à 20h
Samedi : fermée
Dimanche de 9h à 12h

Tarifs : 
Communes membres : 1,70 € pour les enfants, 2,30 € pour les adultes
Communes non membres : 2;70 € pour les enfants et 3,10 € pour les adultes

Attention : bonnet obligatoire !