lindre1Le Domaine de Lindre, site Moselle passion a revu sa muséographie. Une mise en scène numérique qui vous plonge au fond de cet étang qui fait la fierté de la région. Zone humide d'intérêt écologique internationale, réserve ornithologique, le Domaine est également un centre de pisciculture reconnu.

lindre2

Les visiteurs peuvent donc découvrir de plus près le site dans les salles réorganisées. Grâce à des vidéoprojecteurs habilement camouflés, vous découvrez les poissons comme si vous étiez au fond de l'eau.  

Dans les salles du premier étage, on retrouve les poissons du Lindre mais également la faune qui gambade autour de l'étang. Une immense carte dessinée permet d'avoir une vue d'ensemble du Domaine de Lindre.

Un cabinet des curiosités rappelle les présentations naturalistes d'autrefois, dans les salons des aristocrates lorsqu'on exposait les animaux, végétaux et minéraux ramenés par les explorateurs. 

Enfin dans la magnifique salle de projection, sur un gigantesque écran, on peut découvrir ce qui est sans doute l'intérêt principal de cette nouvelle exposition, un remarquable film sur le Domaine de Lindre. (extrait dans la vidéo ci-dessous)

 

Après la visite dans le bâtiment principal, vous pourrez vous restaurer, acheter quelques souvenirs et évidemment ensuite vous balader sur la digue, retrouver les cigognes, ou emprunter le sentier des Auspaires pour observer les oiseaux au plus près. 

Le Domaine de Lindre est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 18h.

Tarifs : 4,50€

 

1945L'affaire de l'appropriation du mot "républicain" par Nicolas Sarkozy et son parti de l'UMP rebondit !

Sous l'impulsion d'une centaine de citoyens, dont un enseignant du Saulnois, Joël Heirman, un recours en justice contre cet accaparement de la marque par l'UMP  a été déposé et sera examiné vendredi 22 mai à 13h30. Voir l'article sur Grain de sel du 10 mai 

Notre professeur vicois était ce soir interviewé au 19.45 sur M6 dans un reportage que vous pouvez retrouver sur Grain de sel en cliquant sur la vignette ci-dessous. A voir également, ce dimanche matin, Joël Heirman qui explique cette action dans la presse régionale  (Est Républicain et Républicain Lorrain): 

 

 

joel3

 joel4

rod

C'était une première pour Christophe Roderman ; un exposé dans le Saulnois dans le cadre du cycle de conférences organisé par Chemins faisant et les Amis du musée du sel. Le thème : l'architecture religieuse en Lorraine au XVIIè et XVIIIè ! 

delacroix

Un sujet plutôt pointu servi par un orateur prodigieux, conférencier et médiateur culturel à Nancy, qui aura réussi, en un peu plus d'une heure, à captiver un auditoire malheureusement trop peu nombreux, ce vendredi soir, dans la salle des fêtes d'Haraucourt sur Seille.

Dommage car Christophe Roderman, tribun enthousiaste et pédagogue, a permis au maigre public de découvrir une période historique riche et déterminante pour notre Lorraine à travers son architecture.

Mais pour les absents, Grain de sel, propose les principaux extraits de l'intervention de Christophe Roderman qui, soyons certains reviendra, rapidement dans le Saulnois pour évoquer d'autres sujets tout aussi passionnnants.

 

 

archoconfOn a évoqué à plusieurs reprises sur Grain de sel la formidable expo organisée par le Conseil Départemental de la Moselle et le Musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-En-Laye qui se tient jusqu'au mois de novembre au musée du sel de Marsal. 

Accueillis par le Conseiller départemental du Saulnois, Fernand Lormant, cent vingt archéologues réunis en colloque à Nancy se sont retrouvés dans l'ancienne cité du sel pour découvrir L'Or blanc des Celtes ce jeudi 14 mai.

Guidés par Laurent Olivier le conservateur en chef du musée parisien, commissaire de l'exposition, les spécialistes de l'Age du fer, venus de toute l'Europe ont été impressionnés par la qualité des objets découverts dans la Haute vallée de la Seille. 

Pour compléter leur visite dans le Saulnois, les archéologues ont découvert l'histoire de Marsal grâce aux commentaires de Michel Remillon et Vincent Hadot. Ils ont ensuite évidemment parcouru les abords de la mare salée en écoutant les commentaires de Roger Richard. 

Une belle publicité pour notre territoire et pour ce magnifique musée.

renard

Croiser un renard sur les chemins du Saulnois n'est pas rare mais quand le canidé, proie dans la gueule, vous regarde fièrement en attendant d'être photographié l'occasion est trop belle de partager le cliché. 

La photo a été prise entre Blanche-Eglise et Marsal, mardi 12 mai, 20h30.