jeromehenryIl y a quelques semaines, Grain de sel présentait le projet ambitieux d'un son et lumière qui se déroulerait à Aulnois sur Seille.

Dirigé par Jérôme Henry, un habitant de Coûtures, professionel  du spectacle, les Contes et légendes du Saulnois pourrait drainer sur notre territoire des milliers de spectateurs.

Mais le dossier n'avance guère et Jérôme Henry se désespère. Il a donc pris la plume pour envoyer aux 135 maires du canton du Saulnois une lettre dans laquelle il fustige l'inertie, orchestrée par certains, qui empêche son projet de voir le jour.  Il espère ainsi convaincre la majorité d'adhérer au projet.

 

Coutures, le 18 août 2015

Objet : Présentation du projet de spectacle son et lumière LES CONTES ET LEGENDES
DU SAULNOIS.

Mesdames, Messieurs les Maires du Saulnois,

Je viens vers vous afin que toutes les personnes destinataires de ce mail détiennent les mêmes informations pour apprécier toute la justesse du projet de spectacle son et lumière intitulé LES CONTES ET LEGENDES DU SAULNOIS.

Cet apport de connaissances sur la faisabilité du projet permettra d’éviter les imbroglios, quiproquos qui sont légions depuis 2009, et qui ont eus comme conséquence de retarder ou de vouloir retarder l’aboutissement d’années d’effort et de travail.

Ce courriel va vous donner une présentation réelle, non déformée par les atermoiements de personnes assises dans leur confort et leurs prérogatives ne souhaitant pas voir évoluer Notre Territoire !
Ceux qui ont la critique négative facile, ne sont en aucun cas des forces de propositions ; que font-ils pour faire connaître notre Territoire ?
Quels sont leurs intérêts à ne pas vouloir voir aboutir ce projet ?
Veulent-ils conserver leurs prés carrés de peur qu’on leur reproche un jour de ne pas avoir eu l’idée de faire telle ou telle chose pour le Territoire ?

Certes, certains projets culturels ont vu le jour, en revanche sur de nombreux projets de spectacles et d’animations, la préférence s’est portée sur des compagnies ou des associations extérieures ! Alors qu’en se donnant la peine de référencer le potentiel des compétences techniques en matière d’art et de culture artistique, on aurait très bien pu fédérer des professionnels du territoire et allez chercher les compétences complémentaires ailleurs et non procéder de la manière contraire.
Pour quelles raisons ?
Serait-ce parce que des personnes extérieures ont une implication éphémère sur le Saulnois et que cela permet d’éviter qu’elles prennent trop d’importance de par leur dynamisme et compétences ? Les habitants du Saulnois sont pourtant demandeur de mouvements et non d’immobilisme.
Ou alors serait-ce que si un habitant du Saulnois se révèle une véritable force de proposition en démontrant son savoir-faire par des actions concrètes, cela pourrait lui favoriser l’accession au « trône » ? Il est certainement urgent de penser différemment et de faire bouger les choses et les idées rétrogrades !

Une certaine jalousie et incompétence à ne pas être capable de faire émerger un véritable projet fédérateur sur leur Territoire froisserait-il le « Principe de Peter » de certains ? Il faut savoir où commence son incompétence et non le contraire !
Certaines personnes mettent en doute et tentent sans connaitre de raisons valables de minorer l’impact du projet ! Il est facile de se comporter en victime et d’acculer autrui plutôt que de faire le constat des ses propres échecs, expériences et réalisations !

Des personnes jettent sans cesse la confusion dans l’esprit de certains par leurs interventions non productives et non constructives dont l’objectif me permet de m’interroger sur leurs intérêts sincères et véritables dans un projet de Territoire ?

Mieux encore, certaines personnes confondent ou font feint de confondre l’octroi ou la difficulté d’obtenir des subventions dévolues aux intérêts de leur commune avec celles destinées à ce projet d’envergure.
A ces personnes la réponse est simple et sans appel, les circuits culturels sont bien différents de ceux qu’ils tentent de maîtriser dans leurs besoins de fonctionnement.
Sur le coût global du projet et son budget de fonctionnent, qu’il eut été présenté avec « n’importe » quel montant, certains l’auraient de toute façon trouvé trop ceci, trop, cela…trop cher… alors qu’ils ne maîtrisent en aucune manière la réalité d’un projet artistique et ignorent les aspects techniques tels qu’ils vous sont présentés.
Le budget global est minoré et ajusté d’une précision millimétré (vous trouverez des informations financières dans le document de présentation en pièce jointe) grâce fait que de nombreux bénévoles y seront associés sur un plan associatif local, que les relations de 25 ans dans ce milieu me permettent d’obtenir de mes prestataires et partenaires des offres de prix préférentielles.
Etant résidant sur le Territoire, c’est une passion et envie de transmettre qui est plus forte que tout.

Admettre que certaines de ces interrogations légitimes sont bien fondées, OUI.

En Revanche, NON pour certaines d’entre elles qui jettent le doute et la confusion dans l’esprit des gens et remettre en cause le but louable et noble des CONTES ET LEGENDES DU SAULNOIS !

Ce spectacle son et lumière, qui demande quelques 18 mois de préparation (spectacle en août 2017), prodiguera une image attractive au niveau départemental, régional voire national et constituera une opération de communication interne par le recentrage de la population autour d’un grand projet commun.

Ce projet a comme point de départ une action fédératrice sur notre Territoire visant à mettre en synergie les acteurs culturels associatifs et professionnels.
Aucun projet d’une telle envergure n’a jamais été imaginé sur notre Territoire avec l’objectif de fédérer la population autour d’un grand projet social, culturel et économique.

Le spectacle apportera la possibilité de mettre à disposition du plus grand nombre des bribes de l’histoire du Pays du Saulnois.
L’histoire de notre Territoire est difficilement appréhendée par la majorité de ses habitants et encore moins par le reste de la population.
La transmission de l’histoire du Pays du Saulnois dans les classes du primaire et du secondaire sous forme d’interventions en corroborant l’état d’avancement de la mise en ouvre du spectacle sera engagée de la part de toute l’équipe de mise en scène.

Cet évènement donnera l’occasion de la porter à la connaissance du public, grâce à une approche féerique, fantasmagorique et divertissante, des tableaux retraçant des scènes de tranches de vie populaire.


Il donnera lieu, également, à la mise en place d’actions de formation qualifiantes, non nécessairement diplômantes visant à répondre au travail réel à accomplir et non à former des généralistes sans compétence précise. Voilà un atout pour l’intégration de jeunes au sein des PME et PMI saulnoises. Elles s’orienteront vers une culture locale de l’entreprise.

Il est maintenant temps de prendre en main l’avenir de notre Territoire et de passer à des actions concrètes de réalisations fédératrices au détriment de moult petits projets épidermiques qui ne créent en rien un évènement d’envergure et de nature à faire connaître l’image du Saulnois au plus grand nombre.

Seule une économie basée sur le tourisme peut sortir le Saulnois de son isolement et le faire connaître au plan national.

De nombreuses régions françaises ont réussi à démontrer par leur force de conviction et celle de leur population qu’un grand projet culturel est fédérateur de motivations et de retombées culturelles, sociales, touristiques, économiques…

Gardons le cap, avec et pour tous ceux qui soutiennent le projet et veulent le magnifier !

Un document résumé de présentation sur le projet vous est joint, dans lequel vous trouverez le dernier article paru dans L’Est Républicain le 28 mai 2015.
Une réflexion est menée sur Le Grand Nancy.

Je reste disponible pour répondre à vos demandes d’informations et présenter ce projet à l’ensemble des élus de notre Territoire dans un élan positif et une dynamique constructive !


Recevez, Mesdames, Messieurs les Maires, l’expression de nos sentiments dévoués de la part de mes partenaires, de mon équipe et de moi-même.


Bien cordialement,


Jérôme HENRY
Directeur Technique et Artistique
De l’Association CLS

assajuco2609

Le samedi 26 septembre 2015 de 13h30 à 17h00,  au "Greniers de l’entraide" à Dieuze, un grand déballage de meubles, vaisselle, vêtements, chaussures, linge de maison, jouets, livres, dentelles et mercerie, bijoux, puériculture, HI-FI, luminaires, petit électroménager, des vélos ainsi qu'une caravane est organisé par l'ASSAJUCO EMAUS Dieuze.  

Le stand Artisans du monde vous proposera des produits alimentaires bio et de l'artisanat, issus du commerce équitable.

DSC08408Pour les visiteurs ou les jeunes habitants de Château-Salins, la prestigieuse histoire de la ville ne se devine que sur les panneaux d'entrée et de sortie de la commune. En effet, difficile d'imaginer qu'autrefois une immense usine de fabrication de sel faisait battre le coeur de la ville. Le trésor que représentait à l'époque cet or blanc est à l'origine de la création de la cité que les deux souverains les plus puissants de l'époque (le Duc de Lorraine et l'Evêque de Metz) se disputèrent avec acharnement au XIVème .

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine, la Municipalité castelsalinoise avait choisi de mettre en valeur cette Histoire de façon solennelle et lorsqu'on parle d'Histoire ici c'est à Roger Richard qu'on s'adresse. Président des Amis du Saulnois, l'ancien professeur de Mathématiques oeuvre depuis près de quarante ans à la promotion de ce patrimoine qui a physiquement presque totalement disparu. Rédacteur des Cahiers du Saulnois, il donne chaque année des conférences et organise des visites guidées sur le territoire.DSC08422

Alors, pour cette manifestation, il a mis en page les textes et les images pour des panneaux destinés à l'information des habitants et des visiteurs de passage que la commune a fait réaliser par le menuisier local Daniel Hamant. Avec son équipe des Amis du Saulnois, Roger Richard a présenté également dans l'ancien tribunal d'Instance une magnifique exposition sur Château-Salins. Au cours de ce week-end dédié à l'histoire de la ville il a donné une conférence intitulé "2 châteaux, 2 salines" et proposé des visites guidées de la cité. 

DSC08425Le Sénateur de la Moselle François Grosdidier, les conseillers départementaux du Saulnois Jeannine Berviller et Fernand Lormant, le président de l'association des Maires de l'ancien canton de Château-Salins, le commandant du CEFIM, le Commandant de Gendarmerie, le chef des pompiers et l'harmonie municipale, avaient tenu à saluer l'initiative de la Muncipalité et le très important travail de Roger Richard et ses Amis du Saulnois. Les élus ont signé la charte du Patrimoine affichant ainsi solennellement leur volonté de préserver cet indispensable élément de notre Histoire.   

Suivez la vie des Amis du Saulnois sur le site Internet de l'association et sur sa page Facebook

 

weiten2Dans les colonnes du Républicain Lorrain, ce matin, Patrick Weiten, Président du Conseil Départemental s'exprime sur les évènements qui agitent depuis quelques mois les sites Moselle Passion. 

Restructurations, fin des expos temporaires, fermetures de service, voire de sites, le flou né de la divulgation de documents de travail internes fragilise le tissu culturel mosellan. Les agents s'interrogent sur leur avenir, les syndicats s'insurgent et les acteurs culturels locaux sont écoeurés par les rumeurs de toutes sortes. 

Comme personne ne répondait au sein de la gouvernance, l'incompréhension devenait totale.

Alors Patrick Weiten s'est voulu rassurant dans le journal ce matin sans ajouter vraiement d'éléments nouveaux sur l'avenir des sites Moselle Passion. 

Pour le Président, rien n'est décidé et pour l'instant il réfléchit et la négociation s'ouvrira ensuite. Il souhaite une meilleure promotion des sites pour une meilleure fréquentation.

Il évoque la maison Robert Schumann ou les Jardins de Laquenexy qui font sa fierté, il parle du musée de Gravelotte qui ne sera pas fermé mais il dit aussi que les sites coûtent trop chers par rapport à ce qu'ils rapportent. Rien sur les sites du Saulnois, Marsal, Vic ou le Lindre ! 

Il ajoute aussi qu'il va falloir que les gens évoluent ! (?) et qu'il faudra faire des choix.  

Lire le texte de l'article du RL en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

mosellepassionweiten

 

demeure1

On avait évoqué récemment sur Grain de sel l'ouverture d'un restaurant au concept original et aux mets délicieux, dans un cadre exceptionnel à Château-Salins 

Pour leur deuxième semaine d'activité, les restaurateurs de La Demeure nous envoient les menus qui feront saliver plus d'un internaute.demeure9 

 

 

 

Tarifs semaine : 16 euros par personne

Menu du lundi midi – 21 septembre
Soupe de légumes – Sauté de poulet aux haricots
Salade fromages – Douceur de poires

Menu du mardi midi – 22 septembre
Feuilletés de Francfort - Bœuf bourguignon pommes de terre
Salade fromages – Duo fraise rhubarbe

Menu du jeudi midi – 24 septembre
Salade de pommes de terre, radis – Rôti de porc et sa ratatouille
Salade fromages – Compotée de pêches meringuée

Tarifs week-end : 25 euros par personne

Menu du vendredi soir – 25 septembre
Soupe de concombre – Filet d’agneau
Salade fromages – Fondue au chocolat

Fermeture samedi 26 septembre

Menu du dimanche midi – 27 septembre
Oeuf cocote au foie gras - Poulet à la provençale
Salade fromages – Choc chocolat

Tous nos tarifs s’entendent hors boissons

Réservations conseillées au 06 78 95 86 66 ou au 03 87 01 13 26

Voir aussi la Page Facebook du resto