barba2

Les fans de tatouages vont être ravis ! Depuis le mois de janvier en effet, le dermographe (appareil qui injecte l'encre entre l'épiderme et le derme) de Damien François tourne à plein régime au 30 route de Nancy de l'ancienne sous-préfecture. 

Cette pratique dont certains historiens situent l'origine à la Préhistoire explose depuis une trentaine d'années en France. D'après certains chiffres, 20% de la population française seraient tatoués.  Témoignage religieux, signe d'appartenance à une tribu, déclaration d'amour ou simple coquetterie le phénomène séduit jusque dans le Saulnois.rosetattoo

Pour des petits tatouages, une simple lettre ou un motif très simple qui prendra quelques minutes jusqu'à l'imposant dessin en couleur dont la réalisation pourra durer plusieurs heures, vous pouvez depuis décembre dernier contacter Damien François alias Barba Frizz Tattoo. 

Dans un métier règlementé (il a validé la formation à l'hygiène obligatoire auprès d'un organisme assermenté par l'Etat), Barba Frizz Tattoo a déjà sa petite clientèle obtenue grâce au bouche à oreille, à sa page Facebook et aux cartes de visite laissées dans les commerces du Saulnois.

barba3

 

Damien François a installé sa micro-entreprise dans une pièce de sa maison. Une salle dédiée où tous les accessoires sont méticleusement rangés et ou chaque geste est précis, compté, calculé au millimètre près. Car l'art du tatouage nécessite une grande application, le tatoueur n'a pas le droit à l'erreur. 

L'opération est quasiment irréversible et peut ausi être douloureuse. Aucune improvisation donc. Equipement du dermographe, dessin préalable sur la peau du client, protection du tatoueur, la gestuelle relève du rituel. barba4

Toutes les personnes intéressées peuvent contacter Barba Frizz Tattoo au 06 41 02 18 66 ou découvrir ses productions sur sa page Facebook

 

 

Pour en savoir plus sur la folie tatouage

 

0
0
0
s2sdefault

msp3

Bonne nouvelle pour les myopes, les presbytes, les astigmates du Saulnois  ! Un ophtalmologue s'installera à Dieuze en septembre. Les recherches de la municipalité ont été fructueuses et bientôt on pourra prendre rendez-vous pour une consultation à la future Maison de santé Pluridisciplinaire.

Les travaux de cette nouvelle infrastructure avancent dans le quartier de l'hôpital et la liste des professionnels qui l'occuperont est désormais complète.msp4

On trouvera, outre l'ophtalmologiste évoqué plus haut, une pédiatre, quatre médecins généralistes, un orthodontiste, une sage-femme, le réseau de gérontologie, un cabinet d'infirmiers, un audioprothésiste, une diététicienne,

Cette future offre s'ajoute à celle existante à la Maison médicale située au centre ville.

 

0
0
0
s2sdefault

chateauxetdemeursnobles

Au hasard de nos déambulations, nous sommes tombés sur ce très beau livre "Châteaux et demeures nobles de Moselle" qui propose de découvrir vingt-quatre sites emblématiques de notre département. 

Cet ouvrage se concentre essentiellement sur les édifices bâtis de la Renaissance à la fin du siècle des Lumières afin de conjuguer la monumentalité de l’architecture et un certain art d’y vivre. Les auteurs et l'éditeurs ont  privilégié les plus représentatifs au regard de l’architecture, de l’histoire, des matériaux ou encore des paysages qui en constituent l’écrin. Plusieurs pages de photos et commentaires permettent de découvrir chaque endroit.

Et parmi ces magnifiques constructions, trois châteaux se trouvent dans le Saulnois justifiant ainsi ce petit focus sur Grain de sel. 

Le majestueux château d'Aulnois, réalisé au XVIIIè par l'architecte Germain Boffrand (architecte des Châteaux de Lunéville, de Commercy, d'Haroué...)  

Le château d'Alteville, à Tarquimpol, ancienne maison franche, construite au XVIème siècle sur les terres d'Etienne Toupet, trilleur au salines de Dieuze.

Le château des Evêques de Metz à...Haboudange, sur les vestiges d'un château du Xème siècle où l'on peut voir la demeure seigneuriale qui date elle du XVIè.altevillelivre

Ce livre publié par les Editions Gérard Louis est le fruit du travail conjugué de deux historiens et d'un photographe :

Anthony Koenig, géographe-urbaniste travaillant sur les centres historiques et le bâti ancien, il est également un acteur associatif du patrimoine en Lorraine. Né et ayant grandi en Moselle, entre les vallées de la Canner, de la Nied et de la Moselle, c’est pour alerter sur la qualité des paysages bâtis et naturels souvent menacés, et sur l’intérêt de les préserver davantage, qu’il a écrit ce livre et oeuvre de manière générale.

Noomane Fakhar, médecin-dentiste tunisien et guide-conférencier lorrain, cet amoureux de l’architecture et de l’histoire de l’art européenne s’est vite pris de passion pour une terre devenue son support de travail et d’études. Il collabore également avec le milieu associatif du patrimoine.

Pascal Stritt, photographe professionnel, vit à Reims, en Champagne. Son travail se situe dans les domaines de l’illustration, de l’architecture, des arts et des commandes de création. Il est l’auteur de plusieurs livres sur la Champagne et les Ardennes, son patrimoine, ses paysages.

haboudange

 

Châteaux et demeures nobles en Moselle

Relié: 144 pages
Editeur : Gérard Louis éditeur (6 avril 2016)
Langue : Français
ISBN-10: 2357630906
ISBN-13: 978-2357630901
Dimensions du produit: 24,5 x 1,8 x 28,5 cm

Prix : 30 €

0
0
0
s2sdefault

atelierdelalune

Partager des livres sur la voie publique, dans le Saulnois, on connaît.

De la cabane à livre de Château-Salins à la cabine téléphonique de Vic sur Seille sans oublier le four à micro-ondes de Delme, nos petits bourgs centre ont droit aussi à cet échange littéraire qui permet à chacun de prendre un livre, d'en déposer et faire ainsi circuler les mots des auteurs de la plus simple des façons. atelierdelalune2

A Dieuze, l'Atelier de la lune a ajouté au concept une autre forme de partage. En plus de la litérature et ses livres rangés dans une boîte on peut prendre et/ou déposer, sur le pas de sa porte, des plantes aromatiques et bientôt quelques fruits.

"La liberté commence par la culture" est la maxime que l'Atelier de la lune a choisi d'écrire pour illustrer cette initiative originale.

 

 

0
0
0
s2sdefault

marchecs17

Pour un coup d'essai ce fut un coup de maître ! Les organisateurs ne s'attendaient pas à pareille affluence sur la place de la Saline à Château-Salins, ce dimanche 2 avril, à l'occasion du premier marché mensuel de producteurs du Saulnois. 

La place était en effet noire de monde pour découvrir les stands de ces paysans locaux heureux de présenter leurs produits à un aussi grand nombre de gens. Des produits qui sont partis comme des petits pains si bien que certains agriculteurs ont dû retourner dans leur ferme pour approvisionner les stands. 

Une réussite donc qui ravissait le Maire Gaétan Benimeddourenne et son adjointe Monique Martin à l'origine de cette mainifestation ainsi que les partenaires de la Communauté de communes du Saulnois. 

A côté des producteurs présents lors de cette première édition (la charcuterie Jacquemin de Frémery,  le miel du rucher de la colline à Burlioncourt, les jardins d'Abby de Craincourt, les pâtes, les oeufs et la volaille de l'Earl la Gissière à Maizières les Vic, la bière la Grenouille assoifée de Vahl les Bénestroff, les fleurs de l'Earl Vergance à Xanrey) on pouvait apprécier également les peintures de Roland Trouilly l'ancien Président de la CCS, ancien maire de Château-Salins et jacky Duchanoy  qui étaient heureux de présenter leurs oeuvres au public. 

La pause café, offerte par la Municipalité fut également très appréciée par les visiteurs qui nous ont dit, dans leur grande majorité, qu'ils reviendraient.marchecs17b

Et comme de nombreux marchés en période électorale, on eut droit aux distributions de tracts des militants du mouvement En Marche soutiens d'Emmanuel Macron ainsi que ceux de la France insoumise qui porte la candidature de Jean-luc Mélenchon. 

Lorsque la place se vida, vers 13h, les commerçants se montraient très satisfaits de cette première. Il faudra maintenant attendre le prochain rendez-vous fixé au  dimanche 7 mai pour voir si cet essai aura été transformé. En effet, seule la fidélité des clients aux marché de producteurs permettra de péréniser un rendez-vous indispensable pour l'attractivité de l'ancienne sous-préfecture. 

Les organisateurs souhaiteraient qu'un producteur de fromages et un producteur de viande  se joignent  à la fête. Un stand de pain devrait compléter l'ofrre le mois prochain. 

Rendez-vous donc dimanche 7 mai, même lieu, même heure. 

 

0
0
0
s2sdefault