biogam1

L'entreprise est installée depuis des lustres dans le Saulnois mais elle est méconnue du grand public. Pourtant le domaine dans lequel elle exerce a le vent en poupe ce qui devrait aider à lui faire gagner en notoriété.

Biogam vend en effet des produits alimentaires bio et écoule sa production dans les grandes enseignes spécialisées de toute région. Elle a son siège social et un dépôt à Château-Salins  où travaillent une dizaine d'employés et son unité de production à Reillon, en Meurthe et Moselle, près de Blamont qui compte trente-deux salariés. 

biogam2

A l'origine de cette aventure, en 1968, cinq agriculteurs éleveurs qui ont choisi de travailler sans ajouter à leur culture de produits chimiques. Le lait collecté est ensuite transformé dans une fromagerie qui n'a cessé d'évoluer pour proposer désormais, cinquante ans après, une quarantaine de produits comme : laits, crèmes, yaourts, flans, crèmes desserts au chocolat, fromage blanc, Munster, Brie, Reblochon, Morbier, Mimolette, Emmental et même de la choucroute !!

L'entreprise en se développant valorise aujourd'hui le lait de plus de quarante producteurs bio de Lorraine ce qui représente 10 millions de litres par an. 

Depuis quelques jours, certains de leurs produits sont en vente à l'Inventerre du Pré vert, espace de vente de produits issus de l'agriculture biologique de Dieuze. Le reste de la gamme est disponible dans les magasins ONA la vie, Biocoop, La vie claire....

En savoir plus sur le site Biogam 

 

7331730 1066723 harcelement nuit climat travail

Bien plus importante que cette symbolique journée du 8 mars 2018, la lutte des femmes pour l'égalité et le respect est quotidienne.

Violences conjugales, violences sexuelles, accession aux postes à responsabilité, écarts de salaire entre les sexes, la charge mentale qui épuise les femmes au sein du foyer, partout et tout le temps les femmes subissent cet insupportable harcèlement.

Mais la lutte a pris une autre tournure cette année parce qu'un "gros porc" qui usait de son petit pouvoir pour les violenter a été dénoncé par ses victimes, par ailleurs stars de cinéma. S'en est suivi un emballement médiatique et planétaire aux résonnances exceptionnelles.

Le rôle de l'homme tout puissant est ébranlé, la parole des uns et des autres se libère et ce sont les comportements de chacun au quotidien qui sont interrogés par cette histoire.cVFF

Les réseaux sociaux ont amplifié ce mouvement qui s'est traduit partout dans le monde par des plateformes qui proposent de dénoncer, ici les inégalités dont les femmes sont victimes, ici les bourreaux qui abusent d'elles. 

Il était temps !! Lorsqu'on voit les chiffres officiels on hallucine : 

En France, chaque année, 225 000 femmes sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles. 

Parmi elles, 84 000 femmes sont victimes de viol ou de tentatives de viol. 

En Moselle, à travail égal, le salaire d'une femme est de 23 % inférieur à celui d'un homme

campagne violences1200Dans le Saulnois, une dizaine de femmes sont maires d'un village (sur 128) et seules deux d'entre elles sont présidentes de commission à la Communauté de communes. 

Alors la prise de conscience générale, la médiatisation, les actions collectives vont peut-être réussir enfin à mettre un terme à ces injustices. 

"N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant." Simone de Beauvoir

 

 Quelques liens : 

3919 : Le numéro de téléphone national d’écoute téléphonique et d’orientation à destination des femmes victimes de violence

CIDFF (centre d'information sur le droit des femmes et de la famille) : Permanence à la Maison de l'Etat à Château-Salins, 1er et 3è mardi du mois, de 13h30 à 16h

Balance ton porc

Epilogue dans le long épisode administratif pour la réalisation du méthaniseur du Saulnois.

En effet, après des années de réunions, de constitutions de dossier, de demande d'autorisation et après l'enquête publique, le Préfet vient de donner son feu vert à la construction de l'unité de méthanisation sur le ban communal d'Haraucout sur Seille et devant le village de Marsal. 

Déposée par 23 agriculteurs du Saulnois réunis au sein de la société Méthanisation Seille Environnement, la demande a été acceptée et l'arrêté préfectoral en date du 5 février 2018 vient l'entériner. 

Pour lire dans son intégralité les 33 pages de l'arrêté du Préfet, cliquez ici : 

arreteprefetmethaniseur

neige18b

Il y a deux jours on présentait ici les étangs gelés du Saulnois. Aujourd'hui, c'est la neige qui a recouvert notre région d'un magnifique manteau blanc offrant d'autres paysages aux promeneurs qui ont profité de cette nouvelle offensive de l'hiver. neige18a

Avant de retrouver des températures de saison (on annonce plus de dix degrés ce dimanche) voici deux clichés pris dans les forêts dieuzoises ce vendredi 2 mars. 

 

 

 

neige18c

lockwooddieuze

En mai 2016, Didier Lockwood, un des plus grands violonnistes de la planète, donnait un fabuleux concert à Dieuze, sur le site des Salines Royales. Ce matin, on apprenait le décès à l'âge de 62 ans de ce virtuose, qui a contribué à sortir le violon du registre de la musique classique dans lequel les "spécialistes" l'enfermaient. 

Pour lui rendre hommage et pour partager avec vous, chers lecteurs, le pur moment de bonheur musical qu'il nous avait apporté ce jour-là, nous republions ici l'article que nous lui avions consacré à l'issue de son concert. 

Lockwood enchante une Délivrance qui sonnait creux. 21 mai 2016.

On attendait certainement plus de monde du côté des organisateurs à l'occasion de la venue, dans le Saulnois, d'un des plus grands violonistes de jazz de la planète, ce vendredi 20 mai, dans la grande salle de la Délivrance.

Didier Lockwood, qui se produit depuis des dizaines d'années sur toutes les scènes du monde, n'a attiré "que" cent cinquante spectateurs à Dieuze hier soir. Une déception pour cet artiste qui était accompagné hier par la violoniste mosellanne Chloé Kiffer et la pianiste chinoise Ruiqi Fang, deux jeunes musiciennes prometteuses, invitées par le Conseil Départemental à l'occasion de la tournée Jeunes Talents. 
Mais les absents ont de nouveau eu tort tant le spectacle fut époustouflant ! Pendant près de deux heures, une musique exceptionnelle a résonné sous la charpente séculaire des Salines Royales.
Après une entrée en matière rythmée superbement par les deux musiciennes, Didier Lockwood est ensuite arrivé pour accompagner ces jeunes talents sur quelques morceaux parfaitement interprétés. 
Ensuite, seul en scène, le maestro a régalé la salle. Avec humour, pédagogie et un talent fou, Didier Lockwood a donné un cours de musique  grandeur nature que n'oublieront pas les spectateurs présents. 
Chantre de l'improvisation, le violoniste a tout au long de la soirée fait participer le public, faisant monter sur scène, pour l'accompagner au piano, un courageux Dieuzois qui n'avait justement jamais joué de...piano. 
Quelques extraits de la soirée dans la vidéo ci-dessous :