destructionmairiephoto

Le maire de Guéblange n'aura pas répondu au collectif d'opposants à la destruction de la mairie de son village qui lui réclâmait des documents concernant ce projet de la Municipalité. 

Etonnés par ce silence, ces habitants très remontés contre le premier magistrat ont menacé de saisir la commission d'accès aux documents administratifs.

Mais hier matin ces Guéblangeois ont halluciné lorqu'ils ont vu la pelleteuse abattre les murs de l'ancienne mairie-école. 

Ecoeurés par cette atteinte au patrimoine architectural local, Ils pourront se consoler avec le mot du maire (que vous pouvez retrouver ci-dessous) qui prend le temps d'expliquer à ses administrés les raisons de cette destruction.

Le mot du maire et son conseil municipal :

"Mesdames, Messieurs, 

Je tiens tout d'abord en mon nom et en celui du Conseil Municipal à vous présenter nos meilleurs voeux de joie , bonheur, réussite et surtout santé pour l'année 2019.

Vous avez pu constater que 2018 vient de s'acherver dans un climat très difficile voire délétère pour moi et pour ma famille qui connaît mon investissement pour notre commune, pour essayer d'apporter le plus grand bien aux habitants. En effet, plusieurs tracts de quelques habitants ont été distribués ou publiés sur un blog internet accompagnés de commentaires acerbes et diffamatoires envers ma personne et cela de manière anonyme.

Je vous laisse le soin de vous approprier les différents éléments de ce dossier afin de vous en faire votre propre idée.

- Ce projet ne concerne pas la construction d'une Mairie, mais celui d'une Maison communale comprenant une Mairie et une salle polyvalente qui servira aux associations et aux habitants pour leurs réunions de famille. 

- Ce projet anticipe les possibles évolutions du statut des communes. En cas de besoin, ce bâtiment pourrait être transformé à moindre frais en 2 logements. 

- L'implantation de ce bâtiment au coeur du village a nécessité un long temps de réflexion pour l'adapter à l'échelle de la commune et l'intégrer dans l'environnement existant.

- Ce projet se veut fédérateur. Il vise à préserver le lien social et doit être un lieu de rencontre pour les familles  ou pour les anciens du village dont la mobilité est réduite. Son objectif est de contribuer à l'expression des activités communales et associatives qui sont indispensables dans une commune rurale.

- Ce projet a longuement été réfléchi et date de 2011. Il avait d'ailleurs été abandonné en raison du refus de subvention de l'Etat dans le cadre du CRSD (Contrat de Redynamisation des Sites de Défense faisant suite au départ du 13ème RDP de Dieuze)

- Le report de ce projet nous a permis de nous concentrer en 2012 et 2013 sur l'assainissement collectif du village. Le choix de la commune de prendre à sa charge l'intégralité des frais de ce chantier nous premet de maintenir le prix de l'eau et de l'assainissement à un taux raisonnable. A l'exception d'une ferme extérieure, toutes les habitations ont été raccordées. Coût de l'opération : 586 606,21 €

- Suite à cet important chantier, l'excédent de fonctionnement capitalisé de clôture du budget général n'était plus que de 31 482,69 € au 31 décembre 2013 obligeant la commune à gérer au mieux les dépenses afin de ne pas augmenter , voire au minimum les taxes afin de ne pas pénaliser les habitants. Nous avions encore le remboursement de prêt de la rue du Château jusqu'au 31 décembre 2018.

- Depuis 2014, nous avons épargné pour préparer ce projet.

- La vétusté du bâtiment nous a fait relancer le projet entre 2016 et 2017. D'importants travaux de sécurisation du bâtiment auraient dû être mis en oeuvre. Le départ des locataires pour manque de place a évité de mettre en oeuvre des travaux de sécurisation du bâtiment." 

Le maire de Guéblange présente ensuite les budgets de la commune et ceux de la commission "Déchets ménagers" de la CCS qu'il présidait jussqu'en 2014.

 

 

eclipsedelune18

Après la longue éclipse de lune de juillet dernier, notre satellite naturel va disparaître de nouveau cette nuit cachée de la lumière du soleil par..la Terre ! Le spectacle grandiose de cette éclipse totale de Lune sera visible dans le Saulnois si les nuages veulent bien disparaître. 

 Le phénomène débutera vers 3h36. A 6h12, la Lune sera entièrement cachée du Soleil par notre Terre. 

 

ob bf23cd 276 001

En surfant sur la toile on fait parfois d'étonnantes découvertes sur le Saulnois d'autrefois. C'est sur l'excellent blog de Patrick Siebert "Autour de Vic sur Seille" qu'on a déniché cette pépite littéraire ; un extrait d'un récit de voyage de l'explorateur-écrivain-poète du XIXè Georges Ducrocq qui fit un court séjour dans les "petites villes de la Seille" en 1913. 

Dans son livre "La blessure mal fermée" numérisé par la BNF (Bibliothèque Nationale de France) l'auteur évoque, dans ce territoire encore annexé par l'Allemagne, ses impressions sur cette région et ses habitants.

C'est ainsi qu'on peut lire :

sur Vic sur Seille : 

"Il règne dans ces contrées un patriotisme urbain des plus drôles. Vic méprise Château-Salins la Sous-Préfecture et Marsal une ruine. Vic ne croit qu'en lui-même, en sa jolie rivière, en son vignoble, en sa grand place où le soir un café est ouvert jusqu'à minuit, en ses demoiselles dont le charme fait le bonheur de Vic. Ces philosophes sont parfaitement heureux"  

Sur Château-Salins :

"A Château-Salins, peuplé de fonctionnaires, nous avons fait un court séjour. la ville est ennuyeuse. Au café, qui est un café type des petites sous-préfectures, un internationaliste à la barbe sale, quelque valet de gouvernement, essaye de persuader deux braves Lorrains que les Allemands valaient les Français, que toutes les patries ne devaient en faire qu'une, l'Europe universelle. Les Lorrains incrédules se moquaient de son bavardage. Il était la risée de toutes les tables"

Sur Marsal :

"Marsal a subi des sièges. Elle a connu Fabert. Nos armées au XVIIè l'ont disputée aux Impériaux. Garnison aujourd'hui délaissée, Marsal n'a pas détruit ses fossés, ses remparts, ses portes de citadelle décorées de trophées français : c'est une impression très curieuse de pénétrer dans cette ville qui a gardé son appareil guerrier et qui n'est plus peuplée que de laboureurs et de vignerons. J'ai remarqué cependant, chez l'habitant, la tournure, l'air décidé, la parole brève et claire du troupier français"

Pour en lire davantage rendez-vous sur le blog "Autour de Vic sur Seille" et sur le site de la BNF

pernet

Depuis novembre dernier, les Castelsalinois peuvent se fournir en pain 24h/24.....au distributeur !

En effet, insérée dans le tout nouveau bâtiment des Assurances Allianz de l'agent Frédéric Pernet rue de Metz, la machine délivre les Banettes du boulanger morhangeois Didier Folz à toute heure de la journée.

Précuits en boulangerie, les pains terminent leur cuisson lorsqu'un client passe commande au distributeur. 

une affaire de famille

Dans le cadre de la programmation du Ciné Club, le cinéma des Salines de Dieuze propose aux cinéphiles du Saulnois de découvrir ce jeudi 3 janvier 2019, à 20h15, en version originale sous-titrée, la dernière Palme d'or du festival de Cannes, Une affaire de famille.

Le pitch du film  :

 
Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…
 
Palme d'Or au festival de Cannes

 

Date de sortie 12 décembre 2018
De Hirokazu Kore-eda
Avec Lily Franky, Sakura Andô, Mayu Matsuoka...
Genre Drame
Nationalité japonais

 

Durée : 2h 01 min

 

 

 

 

Séances :

  • Jeudi                   3 janvier à 20h15

Prix des places :
- prix Adultes à 6 euros et 5.50 euros étudiants + de 14 ans
- prix réduit à 4.50 euros - de 14 ans