broyage sapin2016n

Un peu avant le jour J, on peut déjà penser à l'après festivités !  C'est la Communauté de communes du Saulnois qui propose de broyer votre sapin de Noël dans le courant du mois de janvier. 

Vous venez avec votre sapin et vous repartez avec votre broyat.

Rendez-vous dans la déchèterie la plus proche de votre lieu d'habitation : 

Albestroff : samedi 16 janvier de 10h à 12h

Dieuze : samedi 16 janvier de 14h à 16h

Delme (point déchets verts) : samedi 23 janvier de 10h à 12h

Château-Salins : samedi 23 janvier de 14h à 16h

sallestexupery delmeLe dernier conseil communautaire de l'année 2015 se tenait ce lundi à Delme. Trois décisions importantes on été prises au cours de cette réunion qui aura rassemblé quatre-vingt-dix délégués. 

La motion pour le maintien des musées du Saulnois fait pschitt ! 

Décidément la motion en faveur du maintien des musées du Saulnois a du mal à voir le jour au sein de notre communauté de communes ! Retirée des débats juste avant le dernier conseil communautaire d'Insming, elle l'a été une nouvelle fois lundi à Delme à l'occasion de la réunion plénière mensuelle. 

Pas de motion donc mais une position plus stratégique vis à vis du conseil départemental dans l'attente des décisions du Président Weiten qui rappelons-le réfléchit à l'avenir des sites Moselle Passion. 

Le Président de la CCS va écrire au Président du Conseil Départemental pour lui demander d'associer le Saulnois aux réflexions autour du fonctionnement des musées Georges de la Tour, du musée de Marsal et du Domaine de Lindre.

Une lettre donc et plus une motion comme cela avait été envisagé par certains élus. La différence est subtile et certainement moins clivante pour nos délégués du Saulnois suspendus aux choix faits dans les bureaux messins !

Pour souligner auprès des délégués l'importance du tourisme pour un territoire, la Présidente de la commission Culture et Tourisme, Annette Jost, avait d'ailleurs préparé une synthèse chiffrée des recettes générées par le passage des touristes en France, en Lorraine et en Moselle. 

Une étude pour la Zone commerciale d'intérêt communautaire de Château-Salins. 

En projet depuis plusieurs années, la zone commerciale de Château-Salins (derrière le Magasin Match) devrait voir le jour. Mais avant d'acheter les terrains, viabiliser les parcelles et accueilir les futurs commerçants, la CCS lance une  étude. Mission de Maîtrise d'oeuvre, constitution du permis d'aménager, étude d'impact environnementale, étude hydraulique, dossier loi sur l'eau autant de paramètres qui permettront de s'assurer de la bonne destination des terrains concernés. 

Des travaux au centre technique communautaire 

Des travaux de réaménagement du centre technique communautaire de Morville ont été votés pour améliorer les conditions de travail des agents de la CCS.

Au cours de l'assemblée, les entreprises GF Moselle pour le gros oeuvre, JH Houpert pour les constructions métalliques, SEE Lauer pour la plâtrerie, les Menuiseries Guth, SASSO pour l'électricité, la SARL Lescure pour les sanitaires, Multi services pour le revêtement de sol et la SARL PIDC pour les peintures ont été choisies pour un marché d'un montant total de 71 640 € HT.

 

 

 

 

 

 

 

La Communauté de communes du Saulnois publie le quinzième exemplaire du Saulnois mag. Un cahier d'information destiné aux 30 000 habitants de son territoire. 

Dans ce numéro, un zoom sur les compétences de la CCS vous permettra de connaître plus précisément notre interco. Vous pourrez lire aussi le mot du président de la CCS Roland Geis et un dossier complet sur la gestion et l'instruction des autorisations d'urbanisme. 

Le Saulnois Mag est disponible en version numérique en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

 

saulmagdec15

 Voir aussi le site de la Communauté de communes du Saulnois

facebookccs

La Communauté de communes du Saulnois est sur Facebook !!! Il était temps ! diront les mauvaises langues. Mieux vaut tard que jamais pour notre interco.

Depuis quelques jours en effet, un espace dédié aux informations touristiques, culturelles ou de loisirs  concernant le Saulnois apparaît sur le réseau social le plus utilisé de la planète. 

On trouvera évidemment les évènements estampillés "CCS" mais on découvrira aussi les propositions d'animation des associations, des mairies du territoire. 

A vous de rejoindre la CCS sur Facebook en cliquant ici

 

logo saulnoisAprès le conseil communautaire abracadabrantesque de mardi dernier, un élu de notre interco a souhaité réagir en s'adressant à ses pairs via Grain de sel.

Mathieu Grosjean, adjoint au maire de Chambrey, est élu depuis mars 2014 et fait partie des Commissions  "Gestion de la communication et des réseaux" et "Aménagement de l'espace, du logement et du cadre de vie" : 

"Affligeant, consternant, puérile, passéiste... Je pourrais continuer longtemps la liste des adjectifs qualifiant le spectacle que nous avons produit à Insming mais ça ne servirait pas à grand chose.

J'aimerais plutôt apporter mon point de vue sur les rengaines proférées par mes collègues élus, le président Geis en tête : "l'Etat veut la mort des communes rurales", "C'est pas nous", "c'était mieux avant". Répétées comme une incantation à chaque conseil communautaire.

Déjà, je tiens à rappeler que le désengagement de l'Etat dans l'accompagnement des communes rurales ne date pas d'hier. La décentralisation a démarré dans les années 80...

Savoir gérer une commune c'est quoi ? C'est être hydraulicien et assainisseur, c'est être urbaniste, c'est être architecte, c'est être financier, et c'est être juriste. Chacune de ces compétences est un métier à part entière qui nécessite 2 à 5 ans d'études supérieures. Cette expertise était, jusque dans les années 2000, assurée par les services de l'Etat. Depuis une petite dizaine d'années, les maires et leur conseil municipal sont seuls faces à ces responsabilités. Qui peut affirmer sans mauvaise fois avoir toutes ces compétences ?

Alors excusez-moi d'être cru, mais oui, les communes rurales sont mortes, et ce depuis longtemps. Comment peut-on espérer assumer seul l'ensemble de ces compétences professionnelles ???

Je pense que les habitants se fichent bien de savoir si le PLU, l'entretien du lagunage, le renouvellement des réseaux d'eau ou la réfection de la voirie soient de la responsabilité du maire ou de la comcom. Les habitants ont besoin d'un service public. Ils ont besoin d'avoir des infrastructures qui fonctionnent et des réponses à leur question. Je ne dis pas que la mairie ne sert à rien, mais elle ne peut pas prétendre tout savoir et tout faire.

Voila à mon sens pourquoi il est urgent de se réveiller, de regarder un peu du côté des autres communautés de communes qui n'ont pas attendu d'être obligées par la Loi pour prendre leurs responsabilités.

Voila pourquoi j'aimerais que cette assemblée dépense un peu moins d'énergie à défendre les syndicats obsolètes depuis 20 ans.

Voila pourquoi j'aimerais que l'ensemble de l’exécutif admette que la comcom est un échelon capable de fournir des services publics de qualité et poursuive le chemin tracé par la petite enfance, le traitement des ordures ménagères, le haut débit...

Mathieu Grosjean"