baccamion

 

Le passage à la redevance incitative entre dans sa phase active. Alors que les réunions d'information à destination des usagers font salle comble, les milliers de containers sont livrés dans le Saulnois.

Ces bacs seront ensuite équipés de la fameuse puce qui permettra de calculer le nombre de fois où la poubelle aura été levée.bac2

A chacun ensuite de venir chercher dans les lieux de distribution prévues par la CCS son container. (consulter le courrier individuel envoyé récemment)

 

ccsdieuzeDans quelques mois, les habitants du Saulnois paieront le service de ramassage des ordures ménagères selon le principe de la redevance incitative. Un nouveau mode de calcul qui s'accompagnera de modifications du système de ramassage et qu'il est nécessaire d'expliquer aux usagers. 

Cette évolution nécessaire vise au final à réduire la quantité de déchets produits par habitant. 

La Communauté de communes du Saulnois a dans cette optique prévu de nombreuses réunions d'information comme celle qui se déroulait hier soir dans la salle des fêtes de la Délivrance à Dieuze, présentée par Christophe Esselin, Président de la Commission "Ordures ménagères" de notre interco.ri

Le public a répondu présent, montrant son intérêt, sa curiosité voire son inquiétude face à ce changement  annoncé dans les habitudes quotidiennes de chacun. Plus de deux cent cinquante personnes à Dieuze ou à Insming, cent cinquante à Bréhain, on s'informe dans le Saulnois. 

Le principe de cette nouvelle facturation est simple : le prix à payer par les foyers sera moindre si des efforts permettent de réduire le volume d'ordures ménagères. En effet la facture sera établie par un logiciel qui comptera le nombre de fois où les bacs seront "levés" par les services de la CCS. Cette traçabilité est possible grâce à une puce qui sera collée sur les bacs que chacun devra aller chercher prochainement sur les lieux de distribution. 

La nouvelle méthode a été expliquée en détail au public, par Laurianne Ricci, ingénieur, chargée de mission à la comcom, qui depuis plusieurs mois, planche avec les élus sur cette évolution stratégique pour le Saulnois. Le vidéo ci-dessous vous propose un long extrait de son intervention. 

 

 

A l'issue de son brillant exposé, de nombreuses questions ont fusé notamment sur les tarifs (qui seront fixés après les deux semestres de test prévus entre juillet 2015 et juillet 2016), sur les erreurs informatiques, sur le civisme des gens, sur les bacs collectifs..... 

De nombreux documents ont été distribués aux spectateurs et toutes les coordonnées sont disponibles sur le  site de la CCS

Si vous souhaitez assister aux réunions d'informations sur la redevance incitative programmées par la Communauté de communes du Saulnois voici les dates des prochaines rencontres : 

mardi 10 mars à Château-Salins, 18h30, salle polyvalente

mercredi 11 mars à Delme, 18h30, salle polyvalente

mardi 17 mars à Bénestroff, 18h30, salle polyvalente

mercredi 18 mars à Vic, 18h30, Tribunal

mardi 24 mars, à Maizières, 18h30, salle polyvalente

 

 

La Communauté de communes du Saulnois organise sur tout son territoire de nombreuses réunions publiques afin d'informer la population de la mise en place de la redevance incitative dans la facturation de l'enlèvement des ordures ménagères. 

Ce souci de pédagogie sera nécessaire pour que chacun comprenne bien le fonctionnement de ce nouveau mode de ramassage et de facturation. 

Dès mardi, à Insming, les élus et les chargés de mission de la CCS rencontreront les habitants pour répondre à toutes les questions des usagers. 

Pour connaître les dates des réunions près de chez vous, cliquez sur la vignette ci-dessous : 

reunionredevances

 

Voir aussi le site des déchets de la CCS

vergaLa réunion était d'importance à la comcom aujourd'hui puisqu'on parlait finance avec le débat d'orientation budgétaire lors de ce conseil communautaire à Vergaville. Cent quatre délégués réunis dans la salle des fêtes pour entendre le directeur François Harmand leur donner en introduction deux mauvaises nouvelles sur les futurs budgets de notre intercommunalité. 

D'une part la dotation budgétaire allouée par l'Etat ne sera pas celle escomptée. 900 000 € de manque à gagner d'ici à 2017, la somme a de quoi affoler les compteurs communautaires.  D'autre part, un des projets phares de la CCS pour les années à venir, l'installation de la fibre optique sur le territoire, devra être financée en cinq ans au lieu de dix. Ces nouvelles données emmènent le budget de la CCS sur des pentes instables et inquiétantes. Une projection sur les quatre années à venir prévoit un déficit de fonctionnement dès 2017. 

Dans ces conditions, il faut trouver très vite des solutions et le directeur des services propose, avant de laisser la parole aux élus, d'agir sur trois leviers  : la fiscalité, l'investissement, le recours à l'emprunt. 

Les délégués prirent alors la parole. On proposa ici de supprimer le magazine du Saulnois distribué au habitants de la CCS. Là on s'interrogea sur l'importance des charges salariales dans les multi-accueils, on se demanda si il était nécessaire d'installer le FTTH sur tout le territoire...A chaque fois, les présidents des commissions concernées argumentèrent avec brio pour défendre des investissements indispensables. On exhorta la CCS à trouver une solution pour le domaine de Burthecourt, on remit aussi en cause l'utilité de réaliser de nouvelles zones industrielles à Dieuze (zone de la Sablonnière) et Morville (extension sur le plateau haut) : sur Dieuze où les négociations en cours pour l'achat des terrains rendraient certains agriculteurs gourmands ou à Morville où une subvention du Conseil général de 475 000 € tarde à arriver.dob

Il faudra pourtant bien arriver à boucler les budgets des prochaines années. La direction préconise de recourir à l'emprunt : 750 000 € dans un premier temps puis 7 000 000 € pour le FTTH.

Le DOB présenté ce soir à Vergaville comme son nom l'indique n'était qu'un débat. Il s'est donc achevé face à toutes ces inquiétudes. 

Le DOB collecte et traitement des déchets ménagers a été présenté également. La mise en place de la redevance incitative se fait en autofinancement. La construction d'une nouvelle déchèterie à Delme est à l'étude. Mais le fonctionnement d'une telle infrastructure inquiète et d'autres solutions sont envisagées comme l'utilisation des déchèteries voisines pour ne pas gréver le budget. 

L'entreprise Barassi a été choisie pour réaliser les travaux sur le plateau-haut de la zone industrielle et commerciale de Morville pour une somme de 930 935 €.  Comme on l'a précisé plus haut, le versement d'une subvention du CG est actuellement en suspens. La présidente de la commission économique a alors précisé qu'en cas de non versement de la subvention, la CCS ne réaliserait pas cette nouvelle tranche de travaux sur la zone de Morville. 

Il a été décidé de déposer le nouveau logo de la CCS à l'institut national de la propriété intellectuelle. On a également autorisé le Président de la CCS à signer une convention avec ERDF et Orange pour l'utilisation dans certains cas des poteaux des ces entreprises pour faire passer la fibre optique sur le territoire de la CCS. 

Enfin, on a désigné les représentants de la CCS aux conseils d'administration des collèges et lycées du Saulnois.  

 

 

Nouvelle étape dans la mise en place de la redevance incitative par la Communauté de commune avec la mise à disposition aux usagers du Saulnois des bacs pucés qui vont recevoir les ordures ménagères.

En fonction du lieu d'habitation de chacun, les familles habitant des maisons individuelles sont invitées à aller chercher leur nouveau container. Des poubelles neuves munies d'une puce électronique qui permettra de comptabiliser le nombre de fois que le bac est levé.

La facturation sera alors fonction de ce nombre de levées incitant les habitants du Saulnois à réduire leurs déchets pour réduire, in fine, le nombre de levées. La taille des bacs distribués varie en fonction du nombre de personnes vivant dans le foyer.  

bacs

 

Pour les logements collectifs les containers seront livrés par la CCS dans les immeubles au courant du mois de juin. Quant aux entrepreneurs, ils doivent estimer leur besoin et demander leur nombre de containers correspondants. 

Pour les autres, il faudra donc se déplacer aux dates et lieux indiqués sur les courriers adressés à chacun. 

Les bacs actuels pourront être repris gratuitement par la CCS au moment de la perception du nouveau container. 

Les communes et les lieux choisis pour la distribution des bacs sont Albestroff (déchèterie), Dieuze (pépinière d'entreprises), Morville (centre technique), Maizières (parking salle polyvalente), Riche (parking communal), Delme (ateliers municipaux), Lucy (place de la mairie) et Bioncourt (parking de la mairie).

Tout savoir sur la redevance incitative en lisant  le guide réalisé par la CCS, cliquez sur la vignette ci-dessous : 

ri