broyat

La Communauté de Communes renouvelle ses distributions de compost et de broyat les 9, 16 et 23 avril 2016 dans ses déchèteries.

Les guides composteurs du Saulnois seront également présents pour dispenser leurs précieux conseils de jardinage.

Rendez-vous à partir de 8H et jusqu'à épuisement des stocks !

ccscs16Rassurez-vous chers lecteurs, il n'y a pas eu de descente de police lors de la séance plénière de notre Communauté de communes du Saulnois,  ce mercredi 30 mars ! Mais une discussion à propos d'un sujet qui risque de tendre les relations entre les cités de Vic, Delme et Château-Salins : le siège de la future brigade de gendarmerie du Saulnois ! En effet, ces trois brigades vont devoir fusionner et on a demandé aux maires concernés de faire des propositions pour l'avenir. Chaque commune va donc s'employer à séduire la direction départementale pour accueillir la future gendarmerie  et tous les avantages que cette installation génèrera pour la cité choisie. (élèves des gendarmes dans les écoles, familles qui consomment dans les magasins de la ville,...)

Or ce soir, à l'ordre du jour était inscrit le point concernant la résiliation du bail emphytéotique que la CCS possède sur un bâtiment situé tout près de la gendarmerie de Château-Salins. C'est le maire de l'ancienne sous-préfecture qui a fait cette demande car il a en projet l'extension de cette même gendarmerie. Il veut récupérer l'édifice, le demolir ensuite, pour mener à bien son projet qui deviendrait, vous l'avez compris, le site de la nouvelle grande gendarmerie du Saulnois. gendarmerie

Mais, coup de théâtre avant que ne débute le Conseil communautaire, le point est retiré de l'ordre du jour ! On s'oppose à la résiliation du bail. Le maire de Château-Salins exprime alors son mécontentement et demande des explications au Président Roland Geis qui ne souhaite pas que la politique s'insinue dans cette histoire et  propose qu'on attende la décision de la localisation de la future grande gendarmerie avant de voter cette résiliation. Le point est retiré de l'ordre du jour.

Ensuite le président de la commission des finances, Gilbert Voinot, fit voter le Compte administratif. Un passage obligé qui entérine la situation financière de la CCS pour l'année 2015. Un bilan fastidieux, détaillé au centime près, qui dura près d'une heure. 

doyenOn affecta ensuite les résultats (1 000 000 € d'excédent). On choisit de laisser cette somme au compte de fonctionnement ce qui permettra de tenir une année supplémentaire sans augmenter les taxes pour l'année 2016. 

Les délégués ont ensuite dû remplacer Alain Guth, ancien élu de Morville sur Nied, démissionnaire, pour siéger au bureau de la Comcom. C'est Bernard Doyen, maire d'Alaincourt la Côte qui fut élu brillamment pour le remplacer. 

En levant la séance, le Président de la CCS donna rendez-vous aux délégués le 11 avril pour voter le budget 2016. 

campingcarDifficile de souhaiter la visite de touristes dans le Saulnois si on est dans l'incapacité de les accueillir !

Ainsi les propriétaires de camping-cars ont peu de chance de faire une pause sur notre territoire tant l'offre d'aires d'accueil est ridicule ! Et pourtant, ce mode de déplacement se développe et le marché (comme disent les économistes autorisés) est porteur.

A la demande de quelques délégués clairvoyants, il semble, qu'à la Communauté de Communes du Saulnois on ait enfin pris en compte ces "visteurs" , consommateurs potentiels.

logo saulnois

Ainsi dans quelques mois, des aires de services seront réalisées à Château-Salins, Marsal et Vic sur Seille. Les camping-caristes pourront alors vidanger leurs eaux noires, bénéficier d'un raccordement électrique et d'un point d'eau potable. 

D'autre part, deux autres villages, Haraucourt et Prévocourt, ont confirmé leur intérêt pour l'installation sur leur ban communal d'une aire de stationnement dédiée aux camping-cars ! D'autres devraient suivre.

Une entreprise locale devrait même s'occuper de la réalisation de ces aires de repos.

Tous ces projets, portés par la commission Culture et Tourisme de la CCS, devraient voir le jour dans quelques mois.

On avait déjà évoqué sur Grain de sel un calendrier d'équipement en Très Haut débit du Saulnois, notamment lorsqu'en Conseil Communautaire, le représentant de la CCS au Syndicat mixte du département Moselle Fibre avait rapporté à ses collègues élus l'avancé du dossier FTTH.

Le Républicain Lorrain, dans son édition du jour, propose une infographie de la carte du Saulnois et des dates indicatives d'arrivée de la fibre optique dans chaque commune de la CCS. 

A vous de voir à quel moment vous pourrez surfer sur la toile à la vitesse grand V ! 

 

calendrierfibre

ccsdieuze16Le conseil communautaire de la comcom se déroulait ce lundi 29 février dans la salle de cinéma dieuzoise de la Délivrance devant cent dix délégués. 

Moselle Fibre 

Le Président a ouvert la séance en faisant adopter quelques modifications concernant le Syndicat Mixte d'Aménagement Numérique de la Moselle et notamment un nom à rallonge pas très....."glamour"! Pour une meilleure lisibilité, ce syndicat s'appellera désormais : Moselle Fibre ! Une dénomination courte et plus compréhensible pour un projet piloté par le Département qui permettra d'équiper les foyers mosellans en très haut débit d'ici à 2020.  On change également l'adresse du siège du Syndicat, de quelques rues seulement puisqu'on passe de l'Hôtel du Département au Boulevard Paixhans à Metz.  Dernière modification : le délai de convocation des membres du bureau passe de huit jours à cinq jours. mosellefibre

ZAC et ronds-points

On évoqua alors la future zone d'activité dite de la Sablonnière qui sera située à l'entrée ouest de Dieuze. Pour réaliser la 1ère tranche de cette plate-forme, la CCS doit acheter une parcelle de 8 hectares et 78 ares et 29 centiares à Madame Danner située au bord de la route de Dieuze à Val de Bride. La SAFER a accepté cet achat pour un montant fixé à 321 108 €.  Sur ce sujet, le maire de Moyenvic, Jean-Marie Simerman interpella la présidence pour demander si on pouvait renoncer à construire le rond-point prévu prochainement pour accéder à une partie de la zone qui ne sera pas viabilisée avant plusieurs années. Une dépense de 200 000 € environ qui pourrait servir à autre chose selon lui ! Mais on lui rétorqua que l'opération était globale et que l'on ne pouvait retirer le rond-point du projet même si l'infrastructure ne servira pas tout de suiite. 

colasOn parla aussi d'une autre zone. Celle de Château-Salins/Amelécourt. Là bas en effet, un autre rond-point va être réalisé qui mènera sur une zone commerciale dont on n'a pas encore acheté les terrains. Alors les promoteurs du projet tentent de convaincre les délégués de la CCS de s'engager à acquérir les 6 hectares au propriétaire (la société Match) pour permettre au Magasin Vert de venir s'y installer. Magasin Vert est prêt à investir mais sur une partie de la zone seulement. C'est d'ailleurs un de ses dirigeants, présent dans la salle, qui prit la parole pour expliquer toute l'importance de cette implantation pour son entreprise, pour Château-Salins et pour le Saulnois. Il demande donc à la CCS d'acheter la totalité des terrains. Il s'engage ensuite à acheter la partie (1,6 hectares) le concernant.

DOB (Débat d'Orientation Budgétaire)

On aborda ensuite le Débat d'Orientation budgétaire. Un projet de financement de l'interco pour l'an prochain et les années suivantes. Le Directeur des services présenta des tableaux chiffrés représentants deux options financières. Et un dilemne va se poser aux délégués dans les prochaines semaines : poursuivre à fonctionner ainsi et et se retrouver d'ici deux ou trois ans en grande difficulté financière ou alors ne plus verser l'excédent de fonctionnement en section Investissement mais être obligé de recourir à l'emprunt ou augmenter les impôts pour continuer à investir ! 

Il faudra, aussi, comme la loi Notre l'impose, prendre une nouvelle compétence. Eau, assainissement ou...autre chose, il faudra bientôt se déterminer. 

Ordures Ménagères : de Custines à Dieulouard 

Les déchets recyclables (plastiques) des foyers du Saulnois seront envoyés à Dieulouard plutôt qu'à Custines actuellement Une modification qui fera économiser à l'interco 40 000 €. 

Sites remarquables de la Première Guerre Mondiale : classés par l'UNESCO* ! riches16

Le Saulnois a payé un lourd tribu humain au tout début du premier conflit mondial. Des milliers de soldats, au mois d'août 1914, ont perdu la vie et sont enterrés dans les cimetières militaires de la région. Les villages de Cutting, Lagarde et Riche ont entrepris des démarches en vue de l'inscription de leur site funéraire et mémoriel au Patrimoine Mondial de l'Humanité. Ces villages demandent le soutien de la Communauté de communes du Saulnois. Une reconnaisance internationale et un coup de projecteur sur le Saulnois qu'a défendu la Présidente de la Commission Culture et Tourisme, Annette Jost, qui aura été suivie à une très large majorité par les délégués communautaires. Lagarde deviendrait alors une Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP) ou Village Historique. Les nécropoles de Cutting et Riche seraient inscrites aux Monuments Historiques.

unesco patrimoine mondial

Olivier Rousselle, délégué de la CCS au Groupement d'Action Locale (GAL) Moselle Sud

Les élus de la CCS ont désigné Olivier Rousselle, maire de Blanche-Eglise comme représentant de l'interco pour siéger au GAL Moselle Sud. Une structure destinée à mettre en oeuvre le programme Leader qui attribue des fonds européens aux projets visant à renforcer l'attractivité et affirmer la vocation touristique du territoire.  

La séance qui avait débuté à 18h30 a été levée par le Président Roland Geis, à 20h45. 

 * : UNESCO : Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science, la Culture