lormantfOn avait évoqué dans le compte-rendu du dernier conseil communautaire l'intervention de la présidente de la commission Economique de la CCS, Marie-Annick Maillard, qui s'insurgeait contre les démarches qui auraient été engagées par le Maire de Dieuze Fernand Lormant pour attirer sur sa ville une entreprise qui projetait de s'installer sur la zone  communautaire de Morville les Vic. 

Le Maire de Dieuze, qui n'était pas présent ce jour-là, n'a pas tardé à réagir et a envoyé un communiqué aux 148 délégués communautaires dont on vous livre ici le contenu : 

Lors du Conseil Communautaire du 23 mars 2015 à CHÂTEAU-SALINS, Madame Marie-Annick MAILLARD a tenu des propos diffamatoires à l’encontre de Monsieur Fernand LORMANT.
Après confrontation le mercredi 25 mars, en présence de témoins, dont le Président de la CCS, il est établi sans aucune ambiguïté, preuve à l’appui, que les propos tenus publiquement par Madame MAILLARD sont mensongers.
Cet état de fait sera mis à l’ordre du jour de la prochaine séance du Conseil Communautaire.

 

Cette prochaine réunion plénière se déroulera le mardi 7 avril à Château-Salins. A l'ordre du jour, il est prévu en fin de séance, en divers, une intervention à propos des déclarations de Madame Maillard, le 23 mars.

A suivre. 

ecozept6Avant d'attaquer l'ordre du jour de ce conseil communautaire où il devait être question de compte administratif,  de redevance incitative et de FTTH, on assista au premier exposé du bureau d'étude qui travaille actuellement pour la CCS sur la faisabilité des circuits de proximité dans le Saulnois. C'est la société Ecozept qui a été mandatée par la CCS pour l'appuyer dans la mise en place d'une stratégie de développement des filières locales. Ainsi elle va souligner les priorités et définira les actions à mettre en oeuvre dans le Saulnois pour favoriser les circuits courts. 

ecozept2

Devant les délégués communautaires, Ecozept a présenté sa première analyse. Un état des lieux de l'offre et de la demande. L'offre au niveau des exploitations agricoles et la demande de la population et de la restauration collective. Nous vous proposons ici les diapos qui synthétisent les premiers résultats de l'étude d'Ecozept : 

ecozept3

 

ecozept5

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bureau d'étude continue maintenant ses travaux sur le territoire. Une réunion appelée World café (?!) rassemblera les acteurs des filières courtes dans l'optique d'enclencher une dynamique collective et d'envisager les premières actions.

 

Le compte administratif 2014 : On a ensuite voté le compte administratif 2014. On entérine le budget de l'année dernière. La centaine de délégués présents a voté sans sourciller ce bilan financier.

Le compte de gestion : La procédure veut qu'on vote ensuite le compte de gestion parfaitement identique au compte administratif. 

Redevance incitative : achat d'opercules pour les containers "cimetières" 

Le président de la commission des ordures ménagères, Christophe Esselin, a demandé aux délégués que la CCS achète des opercules à installer sur les containers installés par les communes près des cimetières. Ces ouvertures évitent les dépôts sauvages de sacs poubelles par des usagers qui prendraient les bacs des cimetières pour leur propre container. 

Plan de financement atelier de restauration ESAT Albestroff

On a approuvé le plan de financement de la construction du bâtiment relais à l'ESAT d'Albestroff. Cet accord permettra de lancer la procédure de demande de subventions attendues (Etat, Département, Région).

La Présidente de la Commission Economique Marie Annick Maillard s'est alors insurgée contre l'attitude du maire de Dieuze qui ne jouerait pas la carte du Saulnois en tentant d'attirer des entreprises sur sa zone au détriment de la zone communautaire de Morville. Comme l'intéressé n'était pas présent, on attendra les prochaines réunions pour en savoir davantage. 

Adhésion au Syndicat Mixte pour l'aménagement numérique de la Moselle ( FTTH)

La CCS a adhéré au Syndicat mixte géré par le département de la Moselle pour l'installation du très haut débit dans le Saulnois. La compétence est ainsi transférée à cet établissement. Les communes devront délibérer prochainement pour entériner ce transfert.

Deux heures après le début de la réunion, le Président Roland Geis a levé la séance.

 

La Communauté de communes du Saulnois a reçu les bacs qui seront distribués aux habitants du Saulnois dans le cadre de la mise en place de la redevance incitative. Des lieux et des dates préciss ont été fixées par les services de la comcom pour que chacun vienne percevoir son container. 

Un courrier a été envoyé dans les foyers mais si ce document a été jeté ou égaré vous pouvez retrouver les informations sur le site internet de la CCS qui a mis en ligne un logiciel de recherche par commune très simple d'utilisation. A découvrir en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

poubelleccs

 

 

enquetedieuzeL'enquête publique concernant la zone économique de la Sablonnière va débuter dans quelques jours. Ce projet porté par la Communauté de communes du Saulnois, situé sur le territoire de la commune de Dieuze a fait couler beaucoup d'encre depuis plusieurs mois. 

Ardent défenseur de cette infrastructure, le maire de Dieuze Fernand Lormant, souhaite proposer aux entreprises des places pour s'installer dans le Saulnois. L'objectif défendu par le premier magistrat dieuzois étant la création d'emplois, sa priorité absolue. 

En face de lui, des opposants qui mettent en avant leur refus de voir s'implanter des zones industrielles sur des terres agricoles. Pour eux, il y a suffisamment d'emplacements pour s'installer dans le Saulnois, inutile d'ajouter d'autres surfaces. 

Ces derniers pourront donc présenter leurs arguments sur le registre prévu à cet effet ou en parler au commissaire enquêteur, Patrice Maret, qui tiendra une permanence à la mairie de Dieuze les :

2 avril de 17h à 19h

14 avril de 14h à 19h

20 avril de 17h à 19h

baccamion

 

Le passage à la redevance incitative entre dans sa phase active. Alors que les réunions d'information à destination des usagers font salle comble, les milliers de containers sont livrés dans le Saulnois.

Ces bacs seront ensuite équipés de la fameuse puce qui permettra de calculer le nombre de fois où la poubelle aura été levée.bac2

A chacun ensuite de venir chercher dans les lieux de distribution prévues par la CCS son container. (consulter le courrier individuel envoyé récemment)