Depuis plus de quarante ans, il arpente le Saulnois avec son appareil photo et tire de ses balades de superbes clichés.

Daniel Manzi, qui est également professeur de mathématiques au lycée Charles Hermite de Dieuze, est devenu le photographe « spécialiste » de la région.

Mais, ses clichés, très appréciés pour leur esthétisme, sont aussi les reflets de ses états d’âmes. D’ailleurs photographe-auteur est le titre qu’il préfère pour caractériser sa passion.

Sensibilisé très tôt à la beauté et à la diversité de la nature par un voisin agriculteur, Daniel Manzi a ainsi appris à l’observer dans ses moindres détails. Et, lorsque la curiosité se double d’une bonne dose de talent, cela donne des centaines de clichés remarquables.

Les photos de Manzi sont tantôt tendres, tristes, drôles, étonnantes mais jamais froides ou neutres. D’une souche croupissant au fond d’une mare, le photographe fait naître un cerf qui sort des ténèbres. Un arbre banal, au milieu d’un champ labouré, se transforme grâce à la prise de vue en une évocation du temps qui passe.

manziphotosite
Ses clichés sont régulièrement exposés dans la région. Trois livres ont été publiés présentant ses travaux. Une collection de cartes postales est disponible dans les lieux touristiques. Et, il y a dix ans  un sentier situé au bord de l’étang de Lindre, balisé par ses photographies, a été créé par le département de la Moselle.

Pour présenter son travail au plus grand nombre, Daniel Manzi ouvre en ligne son site Internet que vous pouvez découvrir en cliquant sur l'image ci-contre.

Capture décran 2021 03 31 133139On savait que l'eau était polluée à Juvelize. Depuis un an les nitrates empêchent les Juvelizois de boire sans crainte leur eau du robinet. La faute aux pollutions agricoles qui font grimper le taux de nitrates au delà de ce qui est acceptable notamment pour les nourrissons et les femmes enceintes.

Avertissement après avertissement les résultats publiés par l'ARS ne changent pas :"Eau d'alimentation non conforme à la limite de qualité réglementaire pour le paramètre nitrates. La consommation de l'eau est déconseillée aux femmes enceintes et aux nourrissons de moins de 6 mois. Les mesures Conclusions sanitaires correctives nécessaires doivent être prises afin de rétablir la qualité de l'eau. Un suivi analytique renforcé est réalisé pour vérifier l'évolution de ce paramètre."

Et aujourd'hui, même problème à....Marsal et Haraucourt sur Seille où l'on dépasse aussi les taux de nitrates tolérés.

On va donc suivre avec intérêt les publications de l'ARS en espérant qu'on fasse enfin quelque chose pour que l'eau redevienne enfin...potable au coeur du Saulnois ! Cliquez sur l'infographie ci-contre pour connaitre la qualité de l'eau de votre commune.

 

 

Capture décran 2021 04 06 122508

Vic sur Seille est à la Une du quotidien régional 'Le républicain Lorrain". Une pleine page qui fait suite aux démissions de trois conseillers municipaux dont le premier adjoint et la responsable du CCAS.

Grain de sel avait évoqué ces démissions mais on était loin de s'imaginer le climat dans lequel elles ont eu lieu.

Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'ambiance était viciée dans cette équipe élue il y a tout juste un an si l'on en croit les déclarations des différents protagonistes dans l'édition du 4 avril dernier. Entre les Tontons flingueurs et OK Corral, on lave son linge sale aux yeux de tous. 

Les trois conseillers démissionnaires expliquent leur décision : Jean-Marc Honor, premier conseiller à quitter le navire en octobre 2020 parle de mésentente avec le premier adjoint et de desaccords avec le maire sur ses façons de faire (?)

Jean-Yves Labat, 1er adjoint démissionnaire en février 2021 évoque des tensions avec certains membres du conseil municipal, à l'ambition débordante, des petites crasses entre collègue et le soutien du maire qui ne venait pas. 

Jeannine Jovien parle de clientélisme, de jalousies, d'un amoncellement de choses qui l'ont décidée à partir. 

Quant à Jérôme End, le premier magistrat, il dit son contentement après ces démissions qu'il trouve tout à fait normales après un an de mandature. Pour lui c'est une bonne chose. Son conseil vivait selon lui sous une chape de plomb. Les conseillers, en partant, l'ont levée. Jérôme End n'avait plus confiance en eux. Eux qui ne respectaient plus la ligne qu'il avait tracée avant les élections. Ses attentes n'avaient pas été comblées. Désormais, le soleil brille sur Vic (sic), la nouvelle équipe est soudée dans la loyauté et la confiance. Et le maire est soulagé !  

 

Confinement oblige, il va falloir trouver des occupations à moins de 10 km de chez soi. Une belle occasion pour les amateurs de randonnées (ou les autres) d'envisager des sorties nature locales.

L'Office de Tourisme du Pays du Saulnois a recensé de très nombreuses balades à faire sur le territoire qu'il a détaillées sur son site Internet. En quelques clics vous pouvez vous concocter un programme "spécial confinement".

Ainsi vous trouverez votre bonheur à Delme, Marsal, Moyenvic, Haraucourt, Insming, Château-Salins, Albestroff, Léning, Francaltroff, Lindre-basse, Dieuze, Château-Voué, Sotzeling, Aulnois, Fossieux, Tarquimpol, Vic sur Seille, Salonnes, Bacourt, Hannocourt, Bezange, Lezey, Donnelay, Xanrey, Riche, Lemoncourt, Oriocourt, Chenois, Lesse, Guébling, Lagarde, Montdidier, Munster, Mulcey, Val de Bride, Fresnes en Saulnois, Chambrey

Pour découvrir les trésors naturels du Saulnois, cliquez sur la vignette ci-dessous : 

tablemanzi

 Photo : Daniel Manzi

164107042 1133605680397715 6327079461127290031 n
 
C'est la nouvelle sortie nature proposée par l'Office de Tourisme du pays du Saulnois. Et c'est déjà un succès populaire si l'on en croit les réservations pour les premières sessions d'avril qui malheureusement ont dû être annulées. Les sorties de mai sont maintenues.
 
Le Saulnois territoire rural et préservé, est propice au  « slow tourisme ».
Depuis quelques années maintenant, la structure a créé des sorties Écotourisme qui permettent de vivre une expérience particulière où la nature est au cœur.
 
La sortie SYLVOTHÉRAPIE est la nouvelle proposition 2021 autour du pouvoir des arbres et de la forêt.
 
Découvrez cette sortie avec Lucie Coupé de "Des arbres et des ailes"
 
Elle consiste en une immersion en forêt, par une marche lente et invite la personne à ralentir son rythme pour retrouver la paix, régénérer son corps et vivre pleinement le moment présent, en puisant l’énergie des arbres.
 
Il ne reste plus qu'une date disponible : le samedi 22 mai, 13h45 - 17h
 
Attention, les places sont limitées, inscrivez-vous :
Office de Tourisme du Pays du Saulnois
(03 87 01 16 26)
 
Le tarif : 23.00€/personne