sequoia9Encore quelques jours de vacances, voilà une bonne raison pour lire un peu. L'association Moi Je Tout Seul  propose de découvrir  le n°9 du "Séquoia"

Magazine vicois à destination de la jeunesse est disponible  en version papier dans l'ensemble des structures de Vic sur Seille accueillant un jeune public, ainsi que chez les commerçants, et remis à chaque enfant de l'école élémentaire et maternelle.

Egalement disponible sur le facebook du journal et ici même en cliquant sur la vignette ci-contre.

Le sommaire du journal :

Histoire d’art : Le réalisme

Dis PAPA

Secrets de Vic : Emile FRIANT

Chronique littéraire : Roméo et Juliette

Actualité jeunesse

Carnet de Voyage : L’île de Ré

Page Nature : L’abeille

Le conseil du DOC

L’oeil de Jade

La recette de cuisine : Tôt fait au chocolat

Feuilletons

Agenda

Et pour sujet d'actu : Les Restos du Coeur

Bonne lecture !

canalconstruction

Il y a quelques mois, la Communauté de communes du Saulnois réalisait un tronçon de 10 km  de la voie verte qui relie Paris à Prague sur les anciens chemins de halage du canal de La Marne au Rhin.

Entre Lagarde et Moussey, vacanciers ou les locaux peuvent se promener le long de ce cours d'eau imaginé à la fin du XVIIIème siècle et achevé en 1853.halage

Spécialisé dans le transport des marchandises, le canal était utilisé par des péniches tractées par..les hommes ou les chevaux puis par des machines avant qu'on équipe les bateaux de moteurs.

Pour celles et ceux qui préfèreraient naviguer, pas de souci, dans le Saulnois c'est possible, à Lagarde, où un port de plaisance permet toutes les croisières.

Tous les équipements sont disponibles avec un restaurant panoramique (PK209) qui offre une très belle vue sur le port.

C'est bientôt la rentrée ! Ne terminez pas vos vacances sans faire la balade proposée par l'association moyenvicoise Chemins Faisant sur la côte Saint-Jean. 

Promontoire majestueux qui domine la haute vallée de la Seille, le mont Saint-Jean est parcouru par un sentier qui offre à ceux qui l'empruntent des émotions inoubliables ! 

Outre les  paysages superbes et variés qui se dessinent tout au long de la randonnée, c'est une leçon d'histoire grandeur nature à laquelle on assiste lorsqu'on marche sur le sentier des Hauts de Saint-Jean. ob 82ac7f 17342554 1288344104574447 934500048520

Les Celtes, les Romains, les Seigneurs du Moyen-Age, les Religieux, Louis XIV, les soldats des deux conflits mondiaux..tous sont passés là en laissant des traces et un récit que l'on peut lire sur la table d'orientation qui culmine au sommet de la côte Saint-Jean à 310 mètres.

Le balisage permet de ne pas s'égarer en chemin et l'entretien régulier par l'association offre des conditions optimum de marche. 

Vous pouvez également obtenir toutes les informations sur ce sentier ainsi que le dépliant réalisé par Chemins Faisant sur le site de l'association qui vient de subir une cure de rajeunissement. 

Balade de 6,8 km, pour tout la famille, point de départ au rond point de Moyenvic, durée : 2h/2h30

 

117343157 2687194144886999 6350124423917259530 n

Juste avant la rentrée, une jeune association créée à Craincourt, Des notes et des champs, proposera aux habitants du Saulnois un concert exceptionnel au pied du prestigieux château d'Aulnois sur Seille, le samedi 29 août, à 15h30. 

La violoncelliste Camille Thomas et l'ensemble Appassionato dirigé par Mathieu Herzog joueront Mahler, Dvorak et Max Bruch. 

Ces artistes internationaux qui sillonnent le monde tout au long de l'année poseront leurs valises l'espace d'une journée dans le Saulnois. Une belle occasion d'apprécier le patrimoine local tout en découvrant avec délectation les notes enchantées des maîtres de musqiue. 

Pour avoir une idée de ce qui vous attend, cliquer sur les sites de Camille Thomas et Mathieu Herzog

 

 

jerome lang

Le nouveau maire de Dieuze, Jérôme Lang, élus en mars dernier a pris ses fonctions officiellement le 25 mai. 

Trois mois après son arrivée aux affaires, il a répondu, pour les lecteurs de Grain de sel, à nos questions dans une interview riche en enseignements. A découvrir ci-dessous : 

 Elu en mars dernier, vous avez réellement pris vos fonctions qu’à la fin du mois de mai. Comment s’est passée cette période particulière de transition ?

Suite au confinement, il a fallu tout d'abord être patient et ronger notre frein car jusqu'au Conseil Municipal du 25 mai, nous n'étions pas aux commandes. Et nous n'avons été associés à aucune décision pendant cette période qui a quand même duré un peu plus de 2 mois ! Depuis notre prise de fonction, nous prenons nos marques et nous nous appliquons à rencontrer nos concitoyens, et toutes les forces vives de notre ville. C'est un vrai marathon mais c'est indispensable. A ce jour, le retour des Dieuzoises et Dieuzois est positif vis à vis de notre équipe élue. 

Quelles sont selon vous les raisons de cette victoire qui a beaucoup surpris dans le Saulnois ?

Le taux de participation n'est, à mon sens, pas un facteur déterminant puisque bien supérieur au taux de participation sur le plan national. Je pense que c'est la combinaison de plusieurs autres facteurs. Tout d'abord, une envie de changement de la part des Dieuzoises et des Dieuzois. Certains électeurs avaient gardé en mémoire les échanges parfois tendus de la campagne de 2014 où nous étions contre le site retenu pour l'implantation d'une 2ème zone alors que le coeur de notre ville se mourait...  Nous voulions que les fonds disponibles suite au départ du régiment du 13 RDP soient investis pour les habitants et autour du bien-vivre. Pendant 6 ans, au sein de l'Association Ensemble Pour Dieuze et au travers des Chroniques Salées, nous avons continué à partager nos idées, nos préocupations avec la population. Pendant la campagne électorale, notre bureau de campagne nous a donné une bonne visibilité ; lors de nos permanences, nous avons accueilli des convaincus mais aussi des réticents... Et nous avons très certainement su leur répondre et les rassurer. Car le changement peut faire peur.  Enfin, l'article paru dans le Républicain Lorrain en a décidé d'autres car élire un homme qui annonce ne pas vouloir terminer son mandat, c'est juste "partir à l'aventure" .conseildieuze2


Quelles sont, après deux mois à la tête de la ville les premières décisions que vous avez prises ?

Tout d'abord, la mise en place de réunions de quartiers, de consultations régulières, de référendums populaires, pour être au plus près de nos concitoyens. Cette concertation et cette participation de la population aux grandes orientations mais également au quotidien de la ville sont des objectifs incontournables. Le premier pas dans cette direction s'est fait dès notre premier Conseil Municipal où nous avons donné la parole à nos concitoyens présents. Nous avons aussi pris connaissance des comptes administratifs 2019 pour nous rendre compte que l'équipe précédente avait consommé pour les prochaines années toutes les marges de manoeuvre, ne nous laissant aucune latitude. La construction du budget 2020 s'est avérée des plus serrées. Nous allons devoir faire preuve de beaucoup d'agilité et de bon sens dans les années à venir.  

Quels chantiers allez-vous ouvrir en ce début de mandat ?

Nous rencontrons encore comme je l'ai dit précédemment l'ensemble des forces vives de notre ville. C'est un point essentiel afin de bien orienter nos premiers chantiers car nous allons devoir prioriser. Nous souhaitons par exemple, profiter du plan mobilité lancé par le Gouvernement pour réfléchir et créer des pistes cyclables sécurisées au coeur de notre ville. Nous devons également à nos concitoyens de mieux entretenir notre patrimoine (école, église, bâtiment de MJC, bâtiment des Associations...) qui a été délaissé au seul profit des Salines et de la nouvelle Zone.


Les relations entre la commune de Dieuze et la Communauté de communes du Saulnois ont longtemps été très tendues, comment envisagez-vous la coopération avec la CCS ?

Les relations avec la CCS sont maintenant cordiales et surtout constructives. Nous avons un vice-président supplémentaire (Prévention et actions sociales) Il faut travailler ensemble, trouver des synergies complémentaires. C'est primordial pour défendre et faire vivre notre territoire. 

L’ancien maire de Dieuze est toujours conseiller départemental du Saulnois. Comment envisagez-vous la coopération avec le Département de la Moselle après le combat que vous vous êtes livrés en mars dernier ?

Il ne faut pas tout mélanger. M. LORMANT a toujours dit qu'il aimait la ville de Dieuze. Je n'ose imaginer une opposition de sa part au niveau du département. Il aura à coeur, je l'espère, de défendre les intérêts de la ville et appuyer nos dossiers. 

delivrance2020

 

L’ancienne municipalité a restauré de façon exceptionnelle le bâtiment de la Délivrance. La salle de cinéma, la salle des fêtes semblent fonctionner correctement. On est dans l’expectative à propos de la salle d’exposition/musée ( ?), de l’utilisation du puits salé, de la transformation des bâtiments administratifs en hôtel. Comment envisagez-vous la suite de la rénovation du site et son utilisation future ?

Pour l'instant, le budget ne permet aucun autre investissement de cette envergure. Et pour cause, cette magnifique rénovation des salines a englouti quasiment toute l'aide versée dans le cadre du départ du 13ème RDP au détriment de tout autre projet. La construction d'un hotel en collaboration avec un investisseur privé serait la solution idéale car les possibilités d'hébergement sont très réduites sur le Saulnois.  L'ancienne municipalité a engagé 1Million d'euros (!!!) pour une rénovation des plus sommaires (toiture, ouvertures et façade) de la caserne (située à côté des Salines) alors que la Commune n'a plus les moyens.

De nombreux dossiers ont souvent été au cœur de controverses les années passées entre la Municipalité et de nombreux habitants de Dieuze ; pouvez-vous nous donner votre point de vue sur ces sujets et la façon dont vous allez les traiter : 

La pollution à Dieuze (HET, Buttes Total, Eurodieuze,..) => Contact a été pris avec la direction de HET. Une solution est en cours d'élaboration avec le nouveau gérant 

La suppression de l’école de musique  => C'est du ressort de la MJC

Les relations avec l’artiste Botaro, « chouchouté » par le maire et son premier adjoint  => 4 bâtiments mis à disposition par l'équipe précédente à l'Association BOTARRO par convention sous acte notarié pendant 20 ans (à compter de 2017) pour créer un musée inaccessible aux Dieuzois(es).... No comment !

La création d’une académie internationale de musique => Nous n'avons pas actuellement les moyens de mettre 2 Millions d'euros sur la table pour un tel projet. La priorité vous l'aurez compris, est ailleurs.

La rénovation de l’école ou la construction d’une nouvelle structure => Priorité des priorités ! Une population qui investit dans la jeune génération est une génération qui grandit. Plutôt privilégier l'éducation...

Les relations avec les commerçants et la relance de l’activité dans la ville de Dieuze => très bonne synergie avec les commerçants qui se sont mobilisés autour des forains pour la fête de la Musique le 17 juillet dernier. Installation d'un nouveau commerce rue Charpentier (Armurier). Beaucoup de demandes malgré le COVID de commerces, bureaux...

Les relations avec les associations culturelles et cultuelles (MJC, Avoine, l’Inventerre du Pré Vert, ASSAJUCCO, Conseil de Fabrique…) => apaisées ! Dans la concertation et le dialogue, mots clefs de la démocratie participative