110286160 3246408318745290 8081247808561863054 n

Un an déjà ! Jérôme End vient de fêter, ce 16 juillet 2021, la première année de sa présidence à la Communauté de communes du Saulnois.

128 communes, 30 000 habitants, 1000 km2 , le maire de Vic sur Seille est à la tête d'une des plus grandes intercos de France. Cette date anniversaire est également l'occasion de dresser un premier  bilan de cette gouvernance sur un territoire qui souffre terriblement d'une faible visibilité, d'une très médiocre attractivité, d'une unité territoriale inexistante. Pourtant elle a des atouts que chacun se plaît à décliner à l'envi mais qui au final ne sont jamais mis en avant. Il suffit de relire les dizaines de rapports des bureaux d'étude payés rubis sur l'ongle par la CCS depuis vingt-cinq ans pour se rendre compte de ce que pourrait être le Saulnois. Cette inertie chronique peut être corrigée si on s'en donne les moyens et il est intéressant de voir si cette première année de mandat a été mise à profit par ce jeune politicien de 42 ans maire de Vic sur Seille, président de la CCS, député suppléant et qui a été élu le 27 juin dernier....conseiller régional.

Visibilité

En ce qui concerne la visibilité, Jérôme End a mis les bouchées doubles pour...se faire connaître et faire connaître l'interco ! Une opération séduction qui l'a vu entamer un tour des villages du Saulnois très médiatique. Participant au conseil municipal de chaque localité, le Président de la CCS se présente aux habitants et présente les missions de la collectivité territoriale. A chaque fois, une petite photo dans le Républicain Lorrain, une sur sa page Facebook et le tour est joué.  Et ça paye, Jérôme End jouit d'une cote d'amour impressionnante. De nombreux maires sollicités par Grain de sel parlent d'un sympathique et pédagogue interlocuteur. Les relations entre les centres-bourgs sont au beau fixe parait-il.  Alors qu'on s'étripait autrefois entre délégués pour favoriser sa commune au détriment d'une autre, désormais c'est l'entente cordiale. On se tape dans le dos, on mange ensemble, on organise les manifestations de concert. Bref c'est l'harmonie intercommunale !209886130 4246345282084917 2260432724467448077 n

Pour ce qui est de la visibilité à l'extérieur du Saulnois, par contre, là, rien n'a changé. Le Saulnois est une entité quasi inconnue à l'extérieur des frontières du territoire. Allez parler du Saulnois à Metz, à Nancy, à Sarrebourg, Strasbourg, Epinal...on ne sait pas de quoi il s'agit. Bref personne ne connaît ! Pour tenter d'inverser la donne, End mise sur.....la signalétique ! On va revoir les entrées de chaque commune en mettant des nouveaux panneaux, on va repenser les entrées du Saulnois, on va indiquer les sites emblématiques, touristiques, on a même entendu parler d'un drapeau commun (?) Réflexion sur l'identité du Saulnois ou réflexe identitaire ?

museevic21

 

Attractivité

Mais il ne suffit pas de mettre des panneaux pour qu'un territoire soit reconnu. Il faut qu'il soit attractif. En terme économique, on a souvent parlé des ZAC construites à prix d'or et malheureusement bien vides. Même Jérôme End s'est mis à lâcher ses petits camarades délégués (il a critiqué leur pertinence dans le RL) qui avaient autrefois imaginé la ZAC quasi déserte d'Amelécourt Château-Salins. Mais malgré tous les efforts du monde, le Saulnois n'est pas et ne deviendra pas, par la magie d'une ZAC toute équipée,  très excitant pour un entrepreneur. L'attractivité est ailleurs. Elle est au niveau culturel et patrimonial. Jérôme End le sait-il ? On n'en n'est pas sûr. Pourtant on aurait imaginé que ce chef de choeur, leader du groupe mucical "Grain de sel" pousserait très rapidement le Saulnois vers cette direction  La richesse est là sous ses yeux ! Vic sur Seille abrite le musée Georges de La Tour, site départemental Moselle Passion qui est en déshérence depuis que Gabriel Diss, ancien conservateur, n'a pas été remplacé. On ne sait pas à quel moment de ses mandatures (mairie et Interco)  Jérôme End prendra le problème à bras le corps. A quel moment ce musée de France retrouvera-t-il, enfin, un conservateur, des expos temporaires dignes de ce nom et une communication à la hauteur qui permettront d'attirer et de rendre visible ce Saulnois qu'on aime tant. Et le musée du sel, et le Domaine de Lindre et le centre d'art contemporain de Delme ? Tous ces sites sont exceptionnels ! De véritables trésors pour le Saulnois. Ils sont là pour attirer les touristes, qui feront vivre les restaurateurs, les herbergeurs, les commerçants... Et pourtant le Saulnois s'en moque éperdument ! Jérôme End s'occupera-t-il de cela en allant taper aux portes des conseillers départementaux du Saulnois et de Patrick Weiten ? On l'espère tant.

Bon anniversaire Monsieur le Président !

 

Commentaires   

+12 #3 vacances 05-08-2021 10:21
Monsieur End,
Les campings aussi attirent des touristes et des familles qui aimeraient découvrir la région... les sites départementaux sont exceptionnels et variés... C'est un atout pour notre territoire ! s'il vous plait ne les laissez pas mourir ! un conservateur à Vic sur seille... l'espace muséographique à Lindre Basse...le musée du sel à Marsal...
Citer
+38 #2 la grande évasion 18-07-2021 14:34
Mais où sont passées les collections vicoises ? le sous sol du musée est en travaux depuis 3 ans !! Weiten creuse un tunnel ?
Citer
+43 #1 Jiji 18-07-2021 04:42
Monsieur end a fait le tour de tous les villages pour se faire connaître lui et non la communauté de communes comme vous le dites si bien c est un politicien
Citer