estelletatianaAprès la visite de Patrick Weiten à Château-Salins pour lancer la campagne de la Droite mosellanne aux Elections Régionales des 6 et 13 décembre prochains, le Front de gauche se lance dans le Saulnois avec deux candidates locales : Estelle Gallot et Tatiana Nourredine.

Deux femmes du Saulnois, conseillères municipales respectivement à Juvelize et Nébing, placées en vingt-deux et vingt-quatrième position sur la liste de la Moselle menée par Patrick Péron, le maire communiste d'Algrange.

Leur programme c'est l'humain d'abord ! Un choix qui n'est pas celui du gouvernement, qui se prétend de gauche dont la politique suscite déception et colère. Pour le Front de Gauche l'enjeu des élections du 6 décembre est de taille. Les nouvelles régions vont avoir un rôle déterminant pour le développement économique, le service public, l'emploi et la formation. Le choix qui s'offre aux Lorrains est soit de favoriser les logiques capitalistes et la mise en concurrence des territoires et des populations, soit mettre la région au service des habitants avec des politiques plus solidaires.logopcffdg

Pour l'emploi, la liste d'Estelle Gallot et Tatiana Nourredine souhaite que la Région cesse de distribuer des aides aux entreprises sans discernement et veut faire entrer dans les critères d'attribution des financements des obligations de création et de qualité d'emploi, d'égalité de salaires, de dialogue social et des prescriptions environnementales. Elle veut également engager un grand plan pour une ambition industrielle durable pour mettre un coup d'arrêt à la casse de l'emploi dans l'industrie. 

partgeLa solidarité est mise en avant par les candidats qui souhaitent développer les services publics, empêcher la fermeture des hôpitaux de proximité et favoriser l'accès à la santé pour tous. En matière de transports, l'objectif est de renforcer la politique en faveur des transports collectifs. Enfin, ils proposent de faire du logement une priorité.

Pour la planète, le Front de Gauche souhaite financer des projets favorisant les circuits courts et une agriculture de qualité. Contre la pollution, ils veulent développer le fret et renforcer les dessertes ferroviares. 

humain

 

L'éducation, la formation et la culture sont des outils pour l'émancipation humaine. renforcer l'accès à ces domaines est une priorité dans le programme du Front de Gauche. Ils veulent renforcer l'action en faveur des lycées, développer un service public de la formation professionnelle et de l'apprentissage. Ils proposent aussi de faire de l'action en faveur de la jeunesse une priorité : aide à la création, démocratie culturelle dans les lycées, les territoires urbains et ruraux, les entreprises...Ils favoriseront l'expression de la diversité des cultures et soutiendront l'emploi et la formation artistique et culturelle.

listepc

 

La liste d'Estelle Gallot et Tatiana Nourredine propose pour la nouvelle grande région d'agir au quotidien pour l'égalité des droits hommes-femmes, lutter contre les racismes et les discriminations. Ils envisagent aussi de créer un droit citoyen d'interpellation de l'assemblée régionale et un observatoire des marchés publics et une commission de contrôle de l'utilisation des fonds publics. Enfin, le Front de Gauche imagine un budget voté en collaboration avec les associations, les syndicats, les élus locaux, les citoyens).

 

 

 

 

Mar17Nov2015

delmecollegeAprès les attentats de vendredi dernier, une véritable onde de choc traverse le pays, le continent et la planète entière.

Partout on se recueille, on rend hommage aux victimes, à leurs familles, aux forces de l'ordre qui ont lutté et luttent encore contre l'obscurantisme et la face la plus sombre de l'être humain. 

Dans le Saulnois, des dizaines de cérémonies ont été organisées par les municipalités, les entreprises, les établissements scolaires. 

Impossible de rendre compte ici de ces nombreuses initiatives. On postera donc une unique image, celle des collégiens delmois qui tracent dans leur cour d'école le symbole désormais planétaire d'un sombre vendredi de novembre, à Paris.

logo boule DIEUZE version2Un peu plus d'un an après l'évènement, les membres de la liste Ensemble pour Dieuze, battus aux dernières élections municipales, ont souhaité continuer à œuvrer collectivement pour la ville en créant une association.


Les liens d'amitié tissés tout au long de la campagne des Municipales, le foisonnement d'idées nées des nombreuses réunions de travail et les projets d'avenir ébauchés par l'équipe ne devaient pas s'éteindre au prétexte d'une défaite électorale.


L'association Ensemble pour Dieuze a donc vu le jour, officiellement le 16 juillet 2015, et se présente désormais au grand jour pour mener différentes actions à destination des Dieuzois.


Apolitique, mais rejetant les extrêmes, les membres fondateurs viennent de tous les horizons et se proposent de communiquer avec les habitants, de faire connaitre, vivre et exister ses nombreux projets, de créer des animations dans la cité.


Présidée par Michel Hamant, l'association compte également parmi ses membres cinq élus du Conseil Municipal. Ces derniers souhaitent d'ailleurs rendre compte de leurs travaux au sein de l'assemblée dans le journal de l'association qui devrait paraître régulièrement dans la ville dès janvier 2016.

Ensemble pour Dieuze
Président : Michel Hamant
Vice-Présidente : Catherine Chicha
Secrétaire : Dominique Toussaint
Trésorière : Evelyne Schlesser

 

conseil departemental moselle 580 580x386Au cours de la dernière commission permanente du conseil départemental de la Moselle, des subventions d’un montant total de 123 951,26 € ont été accordées au canton du Saulnois.

Financement des postes de techniciens de rivières

Syndicat Intercommunal du Bassin-Versant Amont de la Seille, 3 000 €.

Actions éducatives et culturelles
école élémentaire de Bioncourt 1 300 € ; école élémentaire de Moyenvic 1 800 € ; école élémentaire de Vergaville 5 300 €.
• Ecole à la ferme : école élémentaire de Lesse 301 € ; école maternelle les Boutons d’Or de Lidrezing 147 €.
• Apprentissage de la natation, aide au transport des élèves : aux communes d’Albestroff 120 €, Bénestroff 90 €, Bézange-la-Petite 60 €, Dieuze 150 €, Francaltroff 120 €, Insming 60 €, Lagarde 60 €, Loudrefing 45 €, Maizières-lès-Vic 60 €, Munster 60 €, Val-de-Bride 30 €, Vibersviller 60 € et Vic-sur-Seille 240 €.
Aux Syndicat scolaire : SIS Château-Salins 360 €, SIS Conthil 120 €, SIS Guinzeling 120 €, SIS Marsal 60 €, SIS Virming 120 €, SIS Bioncourt 180 €, Sivu scolaire Bourgaltroff 90 €, Sivu scolaire Hampont 120 € et Sivu scolaire Val-de-Videlange 45 €.
• Apprentissage de la natation, aide aux entrées à la piscine : SI piscine Val-de-Bride 1 820 €.
• Dotations complémentaires de fonctionnement : collège de l’Albe d’Albestroff 5 698 €.
• Soutien pour Moselle Prod : commune d’Insviller 400 € pour le concert du pianiste mosellan Jonathan Fournel ; association End & Friends de Vic-sur-Seille 300 € pour le spectacle vocal du groupe Grain de Sel.

Politique mosellane de développement touristique
• Opération Noël de Moselle : office de tourisme de Vic-sur-Seille 1 000 € ; commune de Dieuze 1 000 €.
• Subventions annuelles de fonctionnement : office de tourisme de Vic-sur-Seille 8 050 € ; office de tourisme de Dieuze 3 000 €.
• Restauration touristique

Soutien aux actions patrimoniales et historiques
Maisons paysannes de Moselle d’Insming, 300 € pour le chantier école de restauration de maison ancienne.

Soutien aux événements sportifs
Tennis-club de Dieuze 200 € pour l’open du Saulnois.
Sport scolaire, aide au projet : AS du collège de l’Albe d’Albestroff 250 € ; AS du collège de la Passepierre de Château-Salins 2 000 € ; AS du collège André-Malraux de Delme 400 €.

Politique jeunesse et soutien à la vie associative
MJC de Dieuze 1 000 €.

Aide à la promotion de l’agriculture
Apal de Gelucourt, 3 000 € pour l’organisation du 6e challenge interlycées agricoles.

Amendes de police
Commune de Craincourt 2 160 € pour la sécurisation et l’installation de coussins berlinois ; commune de Fonteny 8 800 € pour le redimensionnement de l’emprise de chaussée en traverse deu hameau de Faxe ; commune de Nébing 380 € pour la signalisation horizontale et verticale. Commune de Rodalbe 2 080 € pour la création d’un parking pour personnes à mobilité réduite ; commune de Tincry 590 € pour des travaux de signalisation dans le village.
Commune de Vic-sur-Seille 14 180 € pour l’aménagement de trottoirs et la création d’un parking au gymnase communal ; commune de Virming 3 020 € pour la pose de glissières sur la route de Neufvillage.

Aide investissement des commerçants, artisans et petites entreprises
Neuf dossiers du canton ont été retenus et subventionnés pour un montant global de 46 605,26 €

weitencs2Patrick Weiten a tenu à débuter sa campagne électorale pour les élections régionales par le Saulnois. Une façon de montrer selon lui son attachement à la ruralité et son désir de défendre au sein de la future grande région notre territoire.

La fête au gouvernement et à Jean-Pierre Masseret

Dans la salle polyvalente de Château-Salins, devant cent personnes, accompagné de la quasi totalité de ses colistiers mosellans Patrick Weiten s'est montré, pendant plus d'une heure trente très critique contre le gouvernement, grand ordonnateur de cette réforme territoriale qui pousse les électeurs à voter les 6 et 13 décembre prochains pour une région virtuelle, créée sur un coin de table à l'Elysée qui n'a ni budget, ni administration, ni siège, ni nom et aucun projet.

Il a aussi fustigé Jean-Pierre Masseret, actuel Président de la Région Lorraine qui multiplie selon lui les décisions contre-productives pour notre territoire prenant l'exemple de la gare de Vandières et son référendum inutile pour sa démonstration. 

Vous retrouverez dans vidéo ci-dessous un long extrait de l'intervention du Président du Conseil Départemental présentant sa liste, la situation politique, les compétences dévolues à la grande région et l'importance de défendre la Moselle. 

Les craintes du candidat Weiten

Le candidat Weiten a également évoqué ses craintes pour ce scrutin. Le désintérêt des électeurs pour cette élection placée le jour de la Saint-Nicolas pour le premier tour et la semaine avant Noël pour le second tour. Une erreur de calendrier qui l'inquiète tout comme le vote massif pour le Front National qui s'annonce. Un parti extrême qui veut fermer les frontières et réinstaller la douane alors que des milliers de Mosellans passent chaque jour cette même frontière pour aller travailler. Il a aussi donné comme exemple la ville d'Hayange, dirigée par le Front National, et qui, en plus d'un an, n'a présenté aucun dossier d'investissement au département et qui n'aura créé qu'une fête du cochon et organisé le balayage des rues ! On peut être révolté contre ce qu'on n'a pas mais pas se perdre avec un parti sans projet.weitencs3

Les sites Moselle Passion

Après son exposé, le tête de liste des Républicains-UDI-MoDem de la Moselle proposa à son auditoire de poser des questions. Evidemment, on aborda la question du tourisme et ce sont les deux présidents des Offices de tourisme du Saulnois qui prirent la parole. Bernard François, Président de l'OT du Pays du Saulnois de Dieuze et environs  demanda quelle serait la politique dans le domaine du tourisme de la grande région si elle était dirigée par la Droite. Le président Weiten évoqua le manque de visibilité touristique de la Lorraine malgré les sites très fréquentés comme Center Parc, Sainte-Croix, le zoo d'Amnéville ou Pompidou Metz. Un gros travail doit être fait pour placer la Lorraine au même niveau que la Champagne et l'Alsace mieux servies en terme de notoriété. 

Le Président de l'OT du Pays du Saulnois de Vic et environs, Bernard Calcatéra, maire de Marsal, évoqua ensuite la situation des sites Moselle Passion et plus précisément ceux du Saulnois, à Marsal, Vic et Lindre. Voir la réponse du président du département et candidat dans la vidéo ci-dessous : 

weitencs1Un nom, un drapeau

On demanda dans l'assemblée si la grande région aurait un drapeau. Patrick Weiten répondit qu'il ferait tout pour que la Moselle apparaisse d'une manière ou d'une autre sur le futur oriflamme de la grande région. Une grande région à laquelle il faudra donner un nom. Hors de question de garder l'ACAL. Patrick Weiten souhaite qu'une consultation de la population soit organisée pour faire émerger des idées de nom. weitencs4

Le Président Patrick Weiten répondit aussi sur la situtation du centre d'exploitation du Département à Dieuze qui fut victime d'un incendie il y a quatre ans et qui devrait s'installer avec les services de l'UTR (ancienne DDE) avant la fin de l'année, dans les locaux de l'ancienne Pépinière d'entreprises de Dieuze. Les tractations pour l'achat du bâtiment et du mobilier par le Département à la Communauté de communes du Saulnois sont en bonne voie.