tract1Le 1er février prochain, les Lorrains seront appelés à se prononcer pour ou contre la gare d'interconnexion TGV/TER de Vandières et la transformation de la gare TGV actuelle de Louvigny en gare de fret.

Une consultation publique inédite lancée par la Région impatiente de mener à bien un projet très controversé.

Evoqué sur Grain de sel, le dossier est sensible et les partisans et opposants devront se montrer très convaincants pour emporter l'adhésion du plus grand nombre. 

Les premiers à se manifester sont les membres du Parti communiste français résolument pour cette gare d'interconnexion à Vandières. 

Voici les arguments des communistes français : tract2

 

 

voeuxmorel

Parmi vous certains ont regardé, mercredi 31 décembre,  à 20h les voeux du Président de la république.

Passage obligé pour tout chef d'Etat, cette émission sonne le plus souvent bien creux !!

 

Alors pour vous réconcilier avec ce genre de pratique, regardez plutôt les voeux du Président Morel, dénichés sur le site Médiapart :

 

 

 

 

vandieres3

Il faut dire qu'en cette période de grave crise économique, une dépense de cent millions d'euros interpelle le contribuable. D'autant qu'une gare TGV existe et fonctionne plutôt pas mal à....quelques kilomètres de Vandières : la gare Lorraine de Louvigny.

Mais ces deux arguments imparables sont vite battus en brèches par les promoteurs de la gare d'interconnexion de Vandières.

federationmaire

Les élections départementales auront lieu les 22 et 29 mars prochains dans toute la France pour élire les tout nouveaux conseillers départementaux en remplacement des conseillers généraux. Une élection inédite à plusieurs titres sur le Saulnois .

En effet, les cinq cantons (Delme, Château-Salins, Albestroff, Dieuze et Vic) fusionnent pour fonder le canton du Saulnois, nouveau territoire électoral.

Autre nouveauté, le binôme "femme/homme" qui impose une parité pour la future assemblée.Berviller

A trois mois du scrutin, on s'active en coulisse pour former les couples qui représenteront au département le Saulnois.

Le premier "ticket" déclaré qui s'élancera dans la campagne avec l'étiquette "Majorité départementale" est composé de deux conseillers sortants : Jeannine Berviller, conseillère générale du canton de Château-Salins et Fernand Lormant, conseiller général du canton de Dieuze.