rassemblement deucheDe notre correspondant à Château-Salins

Un sympathique rassemblement de 2 CV et autres véhicules "cousins" de la marque aux chevrons s'est déroulé le week-end dernier à Château-Salins. C'est l'association locale des Deuches du Saulnois qui avait organisé cette réunion insolite pour la deuxième année.

Le vendredi sont arrivées sur le site des anciennes salines les premières 2cv. cette première journée fut celle des retrouvailles de ces passionnés, mécanos, nostalgiques, amoureux de leur auto. Pour accompagner ces échanges, les Broken Fingers jouèrent quelques reprises pop/rock.

rassemblement deuche2

 

Le samedi matin, les dernières voitures attendues pour le rassemblement sont arrivées dans cette ambiance festive qui caractérise les rencontres de l'association. L'un des membres "Le révérend" a béni les 2cv avant la course aux défis qui s'est déroulée à plusieurs endroits stratégiques de la ville : sur site même des anciennes salines, place de la République, au cimetière, à Coutures.
A chaque stand, les participants devaient répondre à des questions, reconnaître des titres de film, exécuter un slalom entre des bouteilles (au troisième passage à ce stand le slalom devait être exécuté les yeux bandés sous les directives du copilote). Il y avait aussi des épreuves de mécanique de base.(changement d'ampoule, changement de roue, trouver une panne moteur, décapotage des voitures,…).

L'équipage vainqueur remporta un trophée réalisé avec des pièces de…2CV ! La journée s'acheva par un apéro géant et un repas convivial où l'on parla deudeuches évidemment.

La rencontre se termina le dimanche par une balade sur les routes du Saulnois et une visite de Marsal.

hirondelle.rustique.auau.1gLe vendredi 19 juin, à la maison du pays des étangs de Tarquimpol avait lieu une conférence autour de l'avenir des hirondelles. M.Seltzer, de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), a exposé la situation de ces oiseaux qui véhiculent une belle image.

Cinq familles d'hirondelle sont présentes en France, deux plus particulièrement dans le Saulnois : l'hirondelle rustique, appelée hirondelle de cheminée, et l'hirondelle des fenêtres. La première est assez grégaire et ne supporte pas la proximité d'un autre nid alors que la seconde vit en communauté.

Après cette belle présentation qui a rappelé que le martinet ne fait pas partie de cette famille même si visuellement il s'en rapproche, M.Seltzer a dressé le constat bien alarmant. Ces oiseaux sont en diminution constante depuis des dizaines d'années. Il a notamment évoqué une étude faite à Bouligny près de Morhange par un membre de la LPO qui a chiffré une baisse de 70 % des effectifs en quelques dizaines d'années.hirondelle.rustique.photo.pd.1

Malgré des migrations extrêmes de 15000 km et des prédateurs nombreux en France comme en Afrique où elle passe la belle saison, l'hirondelle a survécu depuis son apparition au Crétacée (100 millions d'années).


Cette perte d'effectif s'explique par trois grandes raisons :
- l'impact de l'agriculture intensive et notamment l'usage de pesticides : par un effet indirect, les produits touchant les moustiques ou autres animaux ingérés par l'hirondelle lui sont fatals.
- la disponibilité de plus en plus faible de lieu pour faire les nids : destruction de nids sur les façades, fermeture des granges ou garages, etc.
- des conditions plus difficiles pour faire leur nid : peu ou plus de points d'eau et de terre disponible.

Pour le premier point, il faut espérer une diminution de l'usage des pesticides que ce soit par les agriculteurs comme les jardiniers amateurs.
Pour le second, il est important de rouvrir vos granges pour les hirondelles de cheminée. Pour les hirondelles de fenêtre, des nids avec protection de vos façades existent. Pour le troisième, certains passionnés créent des petites mares pendant leur présence avec de l'eau et de l'argile pour qu'elles puissent facilement construire leur nid.

De ce fait, chacun peut agir pour éviter la disparition de ces annonciateurs du printemps.


Pour plus de renseignements :
LPO : http://www.hirondelle.oiseaux.net/enquete.html
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

marylise lebranchuDe nombreux maires du Saulnois en colère contre la réforme territoriale ont posé il y a quelques jours des crêpes noirs sur les panneaux d'entrée de leur commune. Une protestation contre ce qu'ils pensent être une perte de souveraineté au détriment des comcom.

Nouvelle étape de leur mécontentement, un voyage à Paris organisé mercerdi 24 juin.Assemblee nationale

Un bus va emmener une quarantaine d'élus du Saulnois venus des quatre coins du territoire pour apostropher la Ministre de la décentralisation, Marylise Lebranchu en début d'après-midi.

Ensuite, nos édiles se rendront à l'Assemblée Nationale pour parler avec les Députés à l'issue de la séance des questions au Gouvernement.

A suivre sur Grain de sel.

 

baroque1A l'heure du café, en pleine fête de la musique, les habitants du Saulnois ont eu droit à un magnifique concert de chefs d'oeuvres de la musique baroque, dans la salle de spectacle de la Délivrance, à Dieuze. 

Une mélodieuse plongée au 18ème siècle, à la cour de Louis XIV, guidée par Anne Catherine Bucher au clavecin, Amandine Bernhardt au violon baroque et la soprano Aude Freyburger.baroque2

Pendant plus d'une heure, les trois interprètes ont fait découvrir au public l'intimité des morceaux plein de charme de cette époque et que vous pouvez retrouver dans les vidéos ci-dessous. 

A la fin du concert, les spectateurs, qui quittèrent la salle en dansant, eurent droit aux délicieux chocolats que prenait autrefois le Roi Soleil au milieu des courtisans préparés et servis par les élèves du lycée hôtelier de la Providence. 

 

retourlumiereEn 1915, un historien de l'art allemand, Herman Voss redonnait à Georges de La Tour sa place centrale dans l'histoire de la peinture. En effet notre artiste local était tombé dans l'oubli malgré la richesse incontestable de son talent. Cette redécouverte inespérée apportera au peintre vicois la renommée qu'il connaît aujourd'hui.

Le musée départemental célèbre cette date symbolique par une exposition qui nous permet de bien appréhender  les méandres de la consécration artistique.

Deux tableaux exceptionnels, Le nouveau né et Le reniement de Saint-Pierre, viennent enrichir le remarquable travail des services culturels du Conseil départemental.reniement

Malheureusement, la communication lau niveau locale n'a pas été à la hauteur de l'évènement. Pas d'inauguration officielle programmée pour l'instant ! Impossible également  d'approcher le nouveau directeur du musée, Patrick Absalon, pour l'interwiever sur cette expo et sur ses projets pour un des établissements phares du Saulnois.

Le Département nous interdit de le rencontrer seul ! Un élu doit paraît-il l'accompagner ! On se passera facilement de la tutelle politique mais on regrettera l'absence de l'intervention du responsable de notre superbe écrin culturel. 

museevic

 

 

En attendant, courez vite visiter Retour à la lumière. L'expo est visible jusqu'au 20 septembre 2015.

Ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 10h à 18h. 

Entrée 5,50 €, gratuit pour les moins de 16 ans.