campMettre à profit la période des grandes vacances pour vivre de nouvelles aventures, découvrir de nouveaux horizons, c’est ce que les foyers ruraux du secteur Sud Saulnois vous proposent à travers ce projet.

Au-delà du simple fait de partir en vacances, ce projet a pour ambition de faire découvrir aux jeunes, leur territoire sous un autre angle, d’appréhender son potentiel et d’apprécier ses ressources.
Le projet est organisé par les bénévoles des foyers ruraux du secteur, qui connaissent bien le terrain et les jeunes qui y vivent.

Le séjour d’été, dans sa 7° année consécutive, est la partie la plus visible d’un projet global de secteur, visant à rapprocher les adultes et les jeunes du territoire, pour une jeunesse citoyenne, autonome, capable de prendre sa place dans la société et de devenir actrice de son évolution.

Ce projet sera une fois de plus un terrain d’enrichissement physique et intellectuel pour chaque participant. Le rythme du séjour est conçu pour stimuler chacun, tout en laissant à chacun le temps nécessaire pour apprécier ses vacances.

Le brassage des tranches d’âges tout comme l’origine des participants venus des 4 coins du territoire renforce la cohésion et l’apprentissage du bien-vivre ensemble.

Pour l’été 2015 les bénévoles des foyers ruraux proposent aux jeunes de 10 à 17 ans de se retrouver sur deux sites du territoire du Saulnois pour partager des temps de vie et pratiquer ensemble des activités :
- Blanche-Eglise
- Chambrey

Cette organisation permet également aux participants de se construire une histoire commune, renforçant le sentiment d’appartenance à un territoire.

Au court de ces deux semaines, la découverte de l’environnement sera valorisée à travers :
- des bivouacs à thème sur le territoire
- réalisation et préparation d’une exposition photo (prise de vue, choix des thèmes, etc.)
- des jeux et des activités sportives
- différentes sorties ludiques et culturelles.

Une réunion d'information est prévue le 15 mai à Moussey, et une à Val-de-Bride le 29 mai.

Dossier d'inscriptions, tarifs sur le site Juvelize.com

ustaritz1Il y a un an à peine, on avait présenté sur Grain de sel Anthony Ustaritz, habitant du Saulnois de 22 ans, animateur au Domaine de Lindre, qui réussit une fulgurante ascension dans l'arbitrage français. Avec abnégation, talent et beaucoup d'intelligence, notre jeune espoir vient de franchir un nouveau palier.

Il a été en effet choisi avec quatre de ses collègues pour arbitrer l'an prochain en CFA et CFA 2, ce qui correspond au plus haut niveau régional. Une voie royale vers l'arbitrage professionnel, appelée "filière des talents" qui promeut de façon exceptionnelle quelques jeunes arbitres dans le pays. ustaritz

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, Anthony vient d'apprendre sa nomination en tant qu'arbitre assistant pour la finale de la coupe Gambardella Sochaux-Lyon (coupe de France des moins de 19 ans) qui aura lieu au Stade de France, le samedi 30 mai. Un match qui sera d'ailleurs télévisé sur France 4 à 17h15, si certains de nos lecteurs avaient envie de suivre une rencontre qui vient concrétiser pour Anthony une superbe saison 2014-2015. 

Voir l'article d'août dernier sur Grain de sel : Un futur grand de l'arbitrage français est Dieuzois. 

annad2On fêtait aujourd'hui le premier anniversaire du jardin partagé, chemin de l'Halbuterie à Dieuze.

Un espace convivial et participatif animé par l'association Avoine du Saulnois.

Pour l'occasion, plusieurs animations avaient été proposées au public : spectacles, présentation de recettes et décoctions, dégustations, bourse aux plantes... annad

Jeudi soir la compagnie Colaps'Art avait régalé petits et grands avec son spectacle les Mystères du sol.

Vers midi, c'est Anna.D, plasticonteuse dieuzoise qui évoqua ces petites graines qui germent en terre ou dans les coeurs pour rendre la vie meilleure.

D'ailleurs on décida de baptiser à l'occasion de cet anniversaire le jardin partagé Jardin des petites graines.

Plus tard dans la journée Mathieu Mouchot, jardinier-paysagiste donna quelques conseils pour entretenir son jardin et proposa de préparer une mixture naturelle fongicide et insecticide grâce à la tanaisie, plante commune aux vertus méconnues et pourtant bien utile. annad4

Béatrice Duquesnel réhabilita quelques plantes délaissées.

Tout au long de la journée, on pouvait prendre, échanger, découvrir de nombreuses plantes apportées pour les partager par les membres d'Avoine. annad3

Quant au jardin et aux plantations tout pousse !! 

 

 

aigretteL'aménagement par le Conseil départemental du rond-point de Moyenvic au carrefour des routes 955 et 38 se poursuit.

Après les plantations de l'automne dernier (géraniums, rosiers, plantes rampantes et tilleul) voici quelques décorations animales qui occuperont l'espace.brochet2

Ainsi en tournant autour du grand cercle, carrefour routier très fréquenté, les automobilistes apercevront les sculptures métalliques d'un héron), d'un brochet et d'une carpe qui indiquent ici leur présence en nombre dans le Saulnois. 

 

 

deportés

Ce dimanche 26 avril est en France la journée nationale du souvenir de la déportation. On célèbre la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d'extermination nazis pendant la seconde guerre mondiale.

Soixante-dix ans jour pour jour après la Libération des camps, cette date prend alors une plus grande signification.ceremonie

Une manifestation était organisée à Dieuze ce matin dirigée par Laurence Obellianne, adjointe au maire, déléguée aux cérémonies patriotiques. Après un défilé dans les rues de la cité des Académiciens, les officiels (porte-drapeaux, anciens combattants, élus, pompiers, conseillers municipaux enfants...) se rassemblaient devant le monument aux morts pour déposer des gerbes de fleurs et écouter le discours de la journée de la Déportation (voir la vidéo ci-dessous). 

L'émotion était palpable lorsque Madame Bourcy et Monsieur Dessogne, deux anciens déportés, vinrent déposer quelques fleurs devant le monument. On joua ensuite le chant des Partisans et tout le cortège retourna alors au centre ville. Une messe fut célébrée à l'église et un vin d'honneur clôtura la matinée de commémoration.