moyenL'association vicoise Moi Je Tout Seul en partenariat avec le foyer Georges de La Tour s'est rendue à Moyen (54) dans le cadre des sorties culturelles (Découvertes du territoire) organisées pour jeune public.

Après Metz et Nancy, une quinzaine d'enfants a ainsi pu découvrir les vestiges du château de Moyen et les comparer avec ceux du château des Evêques de Vic sur Seille.

C'est l'évêque Conrad Bayer de Boppard qui est à l'origine de sa construction au XVe siècle ; or celui-ci avait sa résidence à Vic sur Seille...
moyen2

Au programme également, une dictée datée 26 octobre 1915...effectuée dans une classe 1900, mais aussi découverte de différents outils du début du siècle précédent, cérémonie de l'adoubement, combat de chevaliers et chasse au trésor pour découvrir les anciennes parties du château.

Le prochain rendez-vous culturel pour les ados est fixé aux vacances de février. 

En attendant, Moi je tout seul donne rendez-vous à tous pour le Kraspec festival les 10 et 11 novembre prochains à Blanche Eglise.

weitencs2Patrick Weiten a tenu à débuter sa campagne électorale pour les élections régionales par le Saulnois. Une façon de montrer selon lui son attachement à la ruralité et son désir de défendre au sein de la future grande région notre territoire.

La fête au gouvernement et à Jean-Pierre Masseret

Dans la salle polyvalente de Château-Salins, devant cent personnes, accompagné de la quasi totalité de ses colistiers mosellans Patrick Weiten s'est montré, pendant plus d'une heure trente très critique contre le gouvernement, grand ordonnateur de cette réforme territoriale qui pousse les électeurs à voter les 6 et 13 décembre prochains pour une région virtuelle, créée sur un coin de table à l'Elysée qui n'a ni budget, ni administration, ni siège, ni nom et aucun projet.

Il a aussi fustigé Jean-Pierre Masseret, actuel Président de la Région Lorraine qui multiplie selon lui les décisions contre-productives pour notre territoire prenant l'exemple de la gare de Vandières et son référendum inutile pour sa démonstration. 

Vous retrouverez dans vidéo ci-dessous un long extrait de l'intervention du Président du Conseil Départemental présentant sa liste, la situation politique, les compétences dévolues à la grande région et l'importance de défendre la Moselle. 

Les craintes du candidat Weiten

Le candidat Weiten a également évoqué ses craintes pour ce scrutin. Le désintérêt des électeurs pour cette élection placée le jour de la Saint-Nicolas pour le premier tour et la semaine avant Noël pour le second tour. Une erreur de calendrier qui l'inquiète tout comme le vote massif pour le Front National qui s'annonce. Un parti extrême qui veut fermer les frontières et réinstaller la douane alors que des milliers de Mosellans passent chaque jour cette même frontière pour aller travailler. Il a aussi donné comme exemple la ville d'Hayange, dirigée par le Front National, et qui, en plus d'un an, n'a présenté aucun dossier d'investissement au département et qui n'aura créé qu'une fête du cochon et organisé le balayage des rues ! On peut être révolté contre ce qu'on n'a pas mais pas se perdre avec un parti sans projet.weitencs3

Les sites Moselle Passion

Après son exposé, le tête de liste des Républicains-UDI-MoDem de la Moselle proposa à son auditoire de poser des questions. Evidemment, on aborda la question du tourisme et ce sont les deux présidents des Offices de tourisme du Saulnois qui prirent la parole. Bernard François, Président de l'OT du Pays du Saulnois de Dieuze et environs  demanda quelle serait la politique dans le domaine du tourisme de la grande région si elle était dirigée par la Droite. Le président Weiten évoqua le manque de visibilité touristique de la Lorraine malgré les sites très fréquentés comme Center Parc, Sainte-Croix, le zoo d'Amnéville ou Pompidou Metz. Un gros travail doit être fait pour placer la Lorraine au même niveau que la Champagne et l'Alsace mieux servies en terme de notoriété. 

Le Président de l'OT du Pays du Saulnois de Vic et environs, Bernard Calcatéra, maire de Marsal, évoqua ensuite la situation des sites Moselle Passion et plus précisément ceux du Saulnois, à Marsal, Vic et Lindre. Voir la réponse du président du département et candidat dans la vidéo ci-dessous : 

weitencs1Un nom, un drapeau

On demanda dans l'assemblée si la grande région aurait un drapeau. Patrick Weiten répondit qu'il ferait tout pour que la Moselle apparaisse d'une manière ou d'une autre sur le futur oriflamme de la grande région. Une grande région à laquelle il faudra donner un nom. Hors de question de garder l'ACAL. Patrick Weiten souhaite qu'une consultation de la population soit organisée pour faire émerger des idées de nom. weitencs4

Le Président Patrick Weiten répondit aussi sur la situtation du centre d'exploitation du Département à Dieuze qui fut victime d'un incendie il y a quatre ans et qui devrait s'installer avec les services de l'UTR (ancienne DDE) avant la fin de l'année, dans les locaux de l'ancienne Pépinière d'entreprises de Dieuze. Les tractations pour l'achat du bâtiment et du mobilier par le Département à la Communauté de communes du Saulnois sont en bonne voie.

 

Une programmation hebdomadaire de films à l’affiche sont proposés avec un équipement de projection numérique.
 Le prix des places de cinéma:

- pour les adultes 6,00 euros
- le prix réduit à 5,50 euros (+ de 14 ans) et 4,50 euros (- de 14 ans)

Les séances de cinéma ont lieu le mercredi après-midi, le vendredi et samedi soirs et le dimanche après-midi.

 

cinedieuzenov

riomLe Conseil communautaire de la CCS délibérait aujourd'hui pour la première fois, à Dieuze, dans la Délivrance réhabilitée.

La centaine de délégués installée confortablement dans les fauteuils de la salle de spectacle allaient assister à la présentation du règlement et des tarifs de la toute nouvelle redevance incitative.

Evidemment, ces deux nouveautés ne sont établies qu'à titre indicatif puisque jusqu'au mois de juillet 2016, les usagers ne recevront que des factures "à blanc" et payeront encore à l'ancien tarif soit 82 € par personne.

Grille tarifaire à blanc

La grille tarifaire élaborée par la commission Collecte et traitement des déchets ménagers était évidemment attendue avec impatience et Christophe Esselin, son Président aura passé plus d'une heure à l'expliquer, argumentant avec aplomb face à des délégués parfois critiques décortiquant légitimement sa présentation. 

Aux opposants farouches, il répondit que cette grille était provisoire puisque nous étions en période de test et qu'elle pourrait toujours être modifiée si la majorité le souhaitait. Autre argument de poids avancé par Christophe Esselin, le prix raisonnable demandé par notre interco comparé aux structures voisines. Les tarifs du Saulnois sont très en dessous des tarifs de la comcom du Pays des Etangs, du Grand Couronnée, de Commercy ou de Kaysesberg.

Mais il faut crore qu'il aura convaincu car au final, les deux documents seront votés à une large majorité. 77 pour, 15 contre et 7 abstentions pour les traifs et 69 pour, 18 contre et 11 abstentions pour le réglement de facturation. 

En cliquant sur la vignette ci-dessous, chacun pourra se faire une idée du prix qu'il aura à payer pour son foyer. 

grille

 

Règlement de facturation

Côté règlement, de nombreux maires ont demandé que l'on revoit le cas de l'enlèvement des ordures ménagères des salles des fêtes. Difficile en effet de gérer un bac lorsqu'il y a une, deux ou trois manifestations par mois. La CCS propose que la commune prenne un bac à l'année ou qu'elle emprunte un bac de façon ponctuelle.

On souligna dans l'assemblée que, dans ce type de cas, la mise à disposition de sacs prépayés serait plus facile à gérer par les Municipalités et les associations organisatrices mais le Président rétorqua que la réglementation préconisait l'utilisation des bacs.omcompar

Fibre optique : 150 000 € d'économies

On évoqua aussi au cours de cette réunion dieuzoise l'économie de 150 000 € réalisée par la comcom grâce au travail des élus et des employés de la CCS dans le cadre de l'installation de la fibre optique dans le Saulnois. En effet, le suivi du chantier prévu dans le plan de financement par l'entreprise a été réalisé en fait en interne par la CCS ! 

Les poteaux de la discorde

On vota également l'avenant au marché de travaux de la Fibre optique qui avait fait couler beaucoup d'encre en mai dernier lorsqu'on avait présenté aux délégués communautaires une facture de 50 000 € pour installer des poteaux qui soutiendraient la fibre (ceux de ERDF n'étaient pas à l'époque en état de recevoir la fibre de la CCS). Après quelques réunions entre intéressés, les sommes étaient revenues à des montants plus acceptables pour nos conseillers communautaires qui acceptèrent de débourser pour les fameux poteaux 8260 €. Après les économies évoquées plus haut, personne ne trouvait en effet à redire à cette dépense.

Zone d'activités communautaire La Sablonnière de Dieuze

Les délégués attribuèrent à Atelier A4 et Iris conseil le marché d'étude comprenant l'établissement d'un permis d'aménager et la mission de maîtrise d'oeuvre ainsi que les études préalables et la constitution d'un dossier de création de ZAC dans le cadre de la création de la zone économique communautaire dite La Sablonnière à l'entrée Ouest de Dieuze.

 

weitenregionLe Président du Conseil Départemental de la Moselle, Patrick Weiten, candidat Les Républicains-UDI-MoDem aux Elections Régionales qui se dérouleront les 6 et 13 décembre 2015, invite les habitants du Saulnois à une réunion publique ce mardi 27 octobre, à 20h, à Château-Salins, dans la salle polyvalente. 

Issue de la Réforme Territoriale du 16 janvier 2015, la nouvelle région qui agrège l'Alsace et la Champagne-Ardenne à la Lorraine aura 169 représentants, dont 73 Lorrains. Ils seront élus pour six ans et siègeront à Strasbourg, la nouvelle capitale régionale. 

Les électeurs sont appelés à voter pour une liste.bulletinregion

Au premier tour :
La liste qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimés reçoit un quart des sièges à pourvoir, arrondi à l’entier supérieur (art. L338).
Les autres sièges sont répartis selon la règle de la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.


Au second tour :
Si aucune liste n’obtient la majorité absolue, il est procédé à un second tour.
Seules sont autorisées à se présenter les listes ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés au premier tour. Par ailleurs, entre les deux tours, les listes peuvent être modifiées, notamment pour fusionner avec des listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.
La répartition des sièges se fait selon les mêmes règles que pour le premier tour, à ceci près que la majorité absolue n’est plus requise.

carteregionsLa loi du 6 juin 2000 implique que les listes de candidats soient constituées selon un principe de parité stricte.

Actuellement 11 listes sont officiellement inscrites pour ce premier scrutin de la nouvelle région ACAL (Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine) menées par les têtes de listes régionales 

Sandrine Bélier : Europe Ecologie Les Verts 
Laurent Jacobelli :  Debout La France 
Jean-Pierre Masseret :  Parti Socialiste - Parti Radical de Gauche - Ecologistes 
Pierre-Nicolas Nups :  Extrême Droite 
Patrick Peron : Front de Gauche 
Florian Philippot :  Front National 
Philippe Richert :  Les Républicains - UDI - MoDem
Christine Singer : Parti Libéral Démocrate 
Jean-Georges Trouillet :  Unser Land - Allaince Ecologiste Indépendante - Parti Lorrain - Parti Mosellan 
David Wentzel : Union Populaire Républicaine 
Julien Wostyn : Lutte Ouvrière