poule

L'opération "Adoptez des poules composteuses" organisée par la Communauté de communes du Saulnois dans le cadre de son programme de réduction des déchets connaît, pour sa troisième année, un succès populaire impressionnant.

Le contingent de 250 gallinacés proposés par le service des déchets de la CCS aux habitants s'est écoulé en quelques semaines. 

Cependant, la CCS propose aux retardataires de remplir tout de même le formulaire d'inscription (en cliquant ici) pour, en cas de désistement, adopter finalement les deux poules aux vertus écologiques inégalées !  

 

gladiateursLe Département de la Moselle organise une grande fête antique sur le site Moselle Passion du Parc archéologique de Bliesbrück ce week-end du 15 août. De nombreuses animations permettront de se plonger dasn le monde romain grâce aux reconstitutions des nmbreuses associations ou troupes artistiques de grandes qualités.

Vibrez pour votre char !

Retour des spectaculaires courses de chars antiques ! Derrière les thermes, une piste de cirque d'une centaine de mètres sera le terrain de compétition de deux chars à chevaux, conduits par des auriges. La piste est séparée en deux par un muret au centre, et possède un système de compte-tours. Il faut parvenir à réaliser sept tours pour être déclaré vainqueur. Ce spectacle était très apprécié des Romains, en effet, pour gagner il faut placer son char au plus prêt du muret central en risquant de le percuter ou d'être percuté par un autre char. Chaque aurige possède une couleur pour être reconnaissable sur la piste. Alors choisissez votre cheval et venez vibrer durant les sept tours de la course.


Acta : gladiateurs et légionnaires !
Mirmillon, Thrace, Provocator, Secutor, Rétiaire et Hoplomaque...Venez admirer ces gladiateurs possédant des armes et des techniques de combat bien particulières. Tout le week-end le lanista, le propriétaire des gladiateurs, vous présentera ses différents combattants. Ces derniers effectueront ensuite des combats au plus près de la réalité historique. Une véritable démonstration physique et technique !
La troupe d'ACTA qui réalise les combats de gladiateurs viendra en grand nombre puisqu'elle réalisera aussi une présentation de troupe de légionnaires. Découvrez armes, armures, techniques de combat et mode de vie de ces militaires partant en guerre.chars


Des artisans incroyables !
Plusieurs associations de reconstituteurs présenteront divers ateliers.
Des souffleurs de verre basés à Saint-Louis-les-Bitche, les « Infondus » réaliseront en direct avec un four des objets en verre tel qu'il était possible d'en avoir dans l'Antiquité.
Les « Memini » s'attacheront à vous faire découvrir la médecine antique humaine et vétérinaire, avant et après la conquête romaine. Ils s'occuperont notamment des légionnaires blessés...


Le  musicien Pascal Minne, sera présent avec toute sa troupe pour présenter à la fois les instruments de musique antique et vous faire découvrir les sons mélodieux de l'Antiquité.


Et enfin, comme chaque année, l'équipe de médiation du Parc vous propose des visites guidées de l'exposition « Trésors des Médiomatriques...quand la Moselle était gallo-romaine» et du site.


Profitez de deux jours de spectacles à couper le souffle. Laissez vous transporter dans l'Antiquité, admirez la puissance des armées de l'époque, supportez les gladiateurs et pariez sur votre char préféré lors d'une course effrénée digne des Jeux du Cirque antique.


10h30 – 11h15 : combats de gladiateurs
11h30 – 12h00 : courses de chars
13h00 – 13h45 : présentation de la légion
14h00 – 14h30 : courses de chars
14h30 – 15h30 : présentations de l'artisanat antique (En libre accès sur chaque stand)
15h30 – 16h15 : combat de gladiateurs
16h15 – 17h15 : présentations de l'artisanat antique (En libre accès sur chaque stand)
17h15 – 17h45 : courses de chars.

La société privée qui projette d'installer entre Marsal  et Haraucourt une usine de méthanisation m'a demandé de retirer l'article "Méthaniseur de Marsal-Haraucourt" le panneau de chantier est planté" ! Socété privée, sur un terrain privé, je réponds à sa requête et retire pour la première fois en huit ans de publication un article de Grain de sel !. Toutes mes excuses aux lecteurs assidus et aux auteurs des commentaires qui auront vu disparaître leur réaction. 

Le groupement d'agriculteurs souhaite, en effet, la discrétion dans cette affaire et communiquera publiquement lorsqu'il l'entendra. On respectera donc ce choix qui étonne cependant au vu de la transparence dont il a fait preuve jusqu'alors et notamment sur ce site d'information du Saulnois.

Pour connaître l'évolution de ce projet on patientera donc !  Toutes mes excuses aux lecteurs de Grain de sel pour cette entorse au fonctionnement du site.

eglisesn2L'envoyé spécial de Grain de sel, en vacances à Rome, n'a pu s'empêcher de poster un petit article après la découverte, presque fortuite, d'un petit bâtiment arborant, sur sa façade, les armoiries de la Lorraine ainsi que la dévise de notre pays "Liberté, Egalité, Fraternite".  En effet, entre les palais antiques, le Tibre, le Colisée, le Forum, le Vatican ou le parc de la Villa Borghese, la petite église Saint-Nicolas des Lorrains située derrière la prestigieuse Place Navone, est un lieu charmant et étonnant entretenu par....des Lorrains !

L'histoire remonte au XVIIème siècle lorsque le pape Grégoire XV, connaissant la dévotion toute particulière des Lorrains pour Saint-Nicolas leur donne la vieille église « San Nicola in Agone » par une bulle « ad perpetuam rei memoriam » du 5 octobre 1622 rédigée en ces termes : « les Lorrains, fils du vieux royaume d’Austrasie, se distinguent de temps immémorial dans la Curie romaine, tout à l’honneur de celle-ci et du Siège apostolique, par leur parfaite intégrité et leur dévouement infatigable. Aussi le Pape est-il tout disposé à écouter leurs instances, tout inspirées de leur dévotion envers Saint-Nicolas, protecteur et patron des duchés de Lorraine et de Bar, et à leur donner un lieu commode et connu à Rome, pour leurs réunions et les pieux exercices de leur Confraternité, à l’instar des autres nations qui ont leur groupement dans la ville ».eglisesn3

Les Lorrains, alors indépendants (la Lorraine sera rattachée à la France en 1766) choisissent un compatriote pour exécuter cette opération qui s’achèvera en 1636. Il s’agit de François DESJARDINS, dit aussi GIARDINI, né à Toul en 1601, d’une famille nancéienne au service de la Cour ducale. François DESJARDINS vit à Rome dès 1625 et travaille comme architecte avec de nombreux artistes dont Claude GELLÉE ou Nicolas POUSSIN. Elle est alors magnifiquement décorée (fresques, coupole  et tableaux) par un jeune peintre italien, GIAQUINTO, qui effectue là sa première commande publique et qui connaîtra par la suite une immense carrière en Italie. L'église sera dépouillée au moment des troubles révolutionnaires lorsque les troupes du Directoire envahissent les états de la papauté. Le Concordat signé par Bonaparte ramène la paix religieuse et l'église reprend vie ! 

De nombreux dons vont alors l'enrichir de nouveau. Le ministère de la Culture en France aidera à la conservation du bâtiment. Le Conseil régional de Lorraine également.

Actuellement, l'église est entretenue par la Congrégation des Pieux établissements de la France à Rome et à Lorette et par l'association des Amis de Saint-Nicolas des Lorrains dirigée par Denis Schaming, ancien responsable de la politique culturelle du Département de la Moselle et qui occupe aujurd'hui le même poste à la ville de Nancy.

L'église était malheureusement fermée losrque j'y suis passé et vous ne pourrez découvrir que l'extérieur du bâtiment. Mais en vous rendant sur le site de l'association des amis de l'église Saint-Nicolas des Lorrains vous aurez une vision complète de cet édifice. 

A lire aussi, l'histoire complète de l'église par Denis Schaming

Enfin, on peut noter que chaque année, le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas, se rassemblent dans ce "Mémorial des Lorrains" des pèlerins venus de Lorraine, les Lorrains et Français de Rome et les plus hautes autorités civiles, politiques et religieuses de la ville.

 

robinetLes préfectures de la Moselle, de la Meurthe-et-Moselle et des Vosges prennent des dispositions pour lutter contre le manque d’eau. Les départements sont confrontés à la sécheresse après d’importantes chaleurs enregistrées au mois de juillet et début août.  

Il est donc désormais interdit jusqu'au 31 août

- d'utiliser de l'eau à titre privé pour le lavage des voitures

- de remplir les piscines privées d'une capacité supérieure à 1m

- d'arroser jardins et pelouses entre 9h et 20h

- de laver trottoirs et terrasses entre 9h et 20h également. 

Amendes prévues en cas de non respect de cet arrêté : 1500 €