vincentOn l'a vu récemment sur Grain de sel pousser la chansonnette sur les plateaux de télé. Il était aussi remarqué sur ce site en tant qu'auteur d'un livre sur le Saulnois ou conférencier sur l'Histoire locale (il donnera d'ailleurs vendredi 19 juin une conférence sur les soldats de Marsal qui s'installèrent il y a 350 ans au Québec) .

Aujourd'hui, c'est de sa carrière professionnelle dont on parle sur Grain de sel. A 29 ans, Vincent Hadot vient d'être nommé Directeur du Musée des Beaux Arts de Valenciennes et du Service Archéologique Municipal.

Un véritable tournant pour notre érudit local qui était jusqu'à présent, dans les Ardennes, Directeur du musée du feutre de Mouzon.musee des beaux arts

Il a débuté dans ses nouvelles fonctions il y a quinze jours à peine à un rythme qui ne lui permettra pas de s'ennuyer dans le Nord Pas de Calais. 

En effet, le musée des Beaux Arts de Valenciennes voit une longue période de travaux de restauration s'achever et l'inauguration prévue le 24 septembre prochain coincide avec le début d'une grande exposition sur le peintre Antoine Watteau, natif de Valenciennes et grande vedette locale.

Parallèlement, Vincent Hadot s'occupe aussi du Service Archéologique qui appporte son expertise lors des fouilles organisées sur la commune.  

valenciennes

 

Vincent Hadot ne va donc pas chômer cet été entre les accrochages des tableaux et la préparation de cette exposition. Il est aidé par une équipe dynamique et compétente de trente personnes qu'il va diriger et dont il loue déjà toute la qualité. 

Alors avant de découvrir la grande expo Watteau, guidé par le maître des lieux, on souhaite bonne chance à notre jeune conservateur qui emporte un petit peu du Saulnois dans le Valenciennois. moncel

Pour la petite histoire, et pour prouver qu'il n'a pas oublié sa région d'origine il a déjà découvert au musée des Beaux Arts voisin de Lille un tableau représentant le village de Moncel Sur Seille.

Site du musée de Valenciennes

paulineParmi les artistes intervenants à Juvelize lors du festival des Zarts Zinvités ce week-end, la prestation de Pauline Sichel n'est pas passée inaperçue. Son rôle dans la pièce Lilith, mise en scène par Fabien Bondil, aura  marqué chaque spectateur.

La performance de la comédienne dans ce monologue de vingt minutes est impressionnante et restera comme un des grands moments de la manifestation. 

Une séance de rattrapage était donc nécessaire pour celles et ceux qui n'ont pas pu se déplacer ce week-end à Juvelize. A découvrir sur Grain de sel en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

torballLes élèves de CM1/CM2 de l'école de Mulcey ont vécu cet après-midi une séance de sport un peu particulière.

En effet, ils se sont mis dans la peau d'un élève non voyant pour participer à un match de Torball, sport collectif, conçu par des aveugles pour ce type de handicap. Un bon moyen pour tenter de comprendre quelles sont les difficultés que rencontre au quotidien leur jeune camarade de classe, non voyante, Marion.


Menées par Antoine Adam, professeur de sport au Centre d'Education pour Déficients Visuels de Santifontaine, à Nancy, ces animations seront au nombre de trois et cet après midi on expliquait les règles, on découvrait le terrain et on lançait les premiers ballons.torball2


Ce sport consiste pour deux équipes de trois joueurs à lancer un ballon sonore en le faisant rouler au sol afin de le faire franchir une ligne de but.
Les trois joueurs des deux équipes défendent, allongés sur des tapis cette ligne de but en tentant d'empêcher le ballon de passer et en écoutant attentivement les sons qu'il produit en roulant.


Evidemment, tout le monde a les yeux bandés, voyants et non voyants. Les enfants ont adoré même s'il a fallu un petit temps d'adaptation. De son côté, Marion était aux anges et pouvait enfin partager complètement une activité avec ses camarades.


Tout le monde attend donc avec impatience la prochaine séance de jeudi prochain.


Un extrait de la rencontre du jour à l'école de Mulcey dans la vidéo ci-dessous.


en savoir plus sur le torball en cliqant ici

Village ouvert aux arts, la petite localité de Juvelize (70 âmes) sera ce week-end le centre culturel du Saulnois. La deuxième édition des Zarts Zinvités débute en effet ce samedi 13 juin à 11h pour s'achever dimanche 14 juin à 18h. 

Granges, garages, église, jardins, terrasses seront mis, par les habitants du village, à la disposition de dizaines d'artistes venus du Saulnois mais également des départements voisins pour présenter au public leurs oeuvres.

Des dessins, des peintures, des sculptures, des photographies seront ainsi exposés dans ces galeries éphémères le temps d'un week-end.depliiant zz 2015 Page 2

D'autres artistes viendront compléter le tableau : les chanteurs de Grain de sel, groupe vocal qu'on ne présente plus, ANNA.D plasticonteuse, Jean-Michel Déhé, violoniste, l'orchestre de musique Klezmer Jeudi soir et Bernard Krier avec sa guitare. 

La comédienne Pauline Sichel présentera la pièce Lilith et Christophe Roderman donnera une conférence sur l'histoire de l'art. 

L'entrée est libre pendant ces deux journées.

Restauration et buvette pendant ces deux journées. 

Toutes les infos sur les Zarts Zinvités à retrouver sur le site Juvelize.com

 

hirondelleLa question est interpellante mais elle est réellement posée par les amateurs et spécialistes de cet oiseau emblématique de nos campagnes. Le déclin des hirondelles est flagrant depuis de nombreuses années et il est légitime de se poser la question de leur disparition à terme.

Une soirée, organisée en partenariat avec la fédération des foyers ruraux, la Ligue de Protection des Oiseaux, l'association Avoine et la MJC de Dieuze, aura pour but d'expliquer les causes de ce déclin et surtout d'ébaucher des pistes pour inverser la tendance et maintenir cet oiseau, gros prédateur et régulateur d'insectes en tout genre.

M.Selzer de la LPO vous exposera cela vendredi 19 juin à 20h à la Maison des étangs à Tarquimpol.
 
Cela semble urgent, parlez en autour de vous...