hirondelleLa question est interpellante mais elle est réellement posée par les amateurs et spécialistes de cet oiseau emblématique de nos campagnes. Le déclin des hirondelles est flagrant depuis de nombreuses années et il est légitime de se poser la question de leur disparition à terme.

Une soirée, organisée en partenariat avec la fédération des foyers ruraux, la Ligue de Protection des Oiseaux, l'association Avoine et la MJC de Dieuze, aura pour but d'expliquer les causes de ce déclin et surtout d'ébaucher des pistes pour inverser la tendance et maintenir cet oiseau, gros prédateur et régulateur d'insectes en tout genre.

M.Selzer de la LPO vous exposera cela vendredi 19 juin à 20h à la Maison des étangs à Tarquimpol.
 
Cela semble urgent, parlez en autour de vous...

todschiniLe Secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants, le Lorrain Jean-Marc Todeschini était à Dieuze ce matin accompagné de son homologue roumaine Otilia Sava pour rendre hommage aux 821 soldats roumains, déportés en Moselle annexée, en 1917, pour travailler aux salines dieuzoises et qui ont trouvé la mort sur notre sol, victimes de mauvais traitements ou de maladie.

Enterrés au cimetière militaire, leur mémoire a été honorée ce midi par les ministres des deux pays, le Sous-préfet, le Consul général de Roumanie à Strasbourg, le Conseiller départemental du Saulnois et maire de Dieuze, le Commandant du CEFIM et de nombreux élus de la cité des Académiciens.centreroum

 

Il y a quelques mois, le ministre lorrain s'était rendu à Bucarest pour honorer la mémoire de soixante-dix mille soldats français morts en Roumanie pendant le premier conflit mondial.

Un peu avant la cérémonie, le premier magistrat avait présenté aux prestigieux visiteurs un projet qui lui tient particulièrement à coeur à savoir un centre culturel Franco-Roumain en l'honneur du célèbre sculpteur Brancusi.

botarro

 

 

Aidé par l'artiste Remus Botarro, disciple du maître, la ville de Dieuze compte bien sur cette visite pour enclencher la dynamique en faveur de la création de ce centre culturel. Une première oeuvre (un buste de Brancusi), apportée par Botarro est d'ores et déjà destinée aux salles du futur musée. 

Mar09Jui2015

daganLa nouvelle rendra un peu triste les fans de musique irlandaise qui suivaient la carrière du groupe Dagan bien connu dans le Saulnois.

Après quinze ans de vie "commune" les deux leaders du groupe Jean-Michel Déhé et Farid Khoumri ont souhaité stopper ici la belle aventure des Dagan. 

La vie du groupe était un peu en pointillé depuis quelque temps et chacun aspirait musicalement à autre chose. Jean-Michel Déhé, le violoniste souhaite se recentrer sur une musique plus accoustique. Farid, comme il l'annonce sur les réseaux sociaux, devrait remonter un groupe rapidement. 

On souhaite donc bonne chance dans leur nouvelle vie aux musiciens de Dagan tout en les remerciant pour le plaisir partagé lors des nombreux concerts donnés dans le Saulnois au cours de ces quinze années.

En attendant, il reste les chansons gravées sur l'album éponyme que l'on peut toujours se procurer en contactant directement Jean-Michel ou Farid.

On peut également savourer cet extrait de concert du groupe en cliquant sur la vidéo ci-dessous : 

 

Sur Grain de sel, était paru il y a quelques mois l'article sur le leader du groupe Les talents multiples de Jean-Michel Déhé 

 

 

 

 

patrimoinedieuzeLa ville de Dieuze vient de recevoir le prix national au concours Les rubans du Patrimoine. Une récompense qui parachève  la belle aventure de la réhabilitation du bâtiment de la Délivrance.

Quelques mois après son inauguration, l'ancien site de stockage du sel des Salines Royales de Dieuze reçoit ici une reconnaissance nationale bien méritée.  

En effet les Rubans du patrimoine sont organisés en partenariat par l'association des Maires de France, la Fondation du Patrimoine et la Fédération française du bâtiment et ils récompensent une opération d'une commune pour la rénovation ou la mise en valeur  de son patrimoine bâti. delivrancebernard

Ceux qui ont visité la Délivrance comprendront donc aisément le choix du jury pour le vaisseau historique de la cité des Académiciens et partageront la fierté que ressentiront Bernard François (premier adjoint et initiateur du projet) et Fernand Lormant (Maire de Dieuze et Conseiller départemental du Saulnois) lorsqu'ils recevront à l'automne leur prix. 

Le site des Rubans du patrimoine

Transformation de la délivrance sur Grain de sel

 

moga1Dans le cadre du festival Cabanes de Moselle, un nouveau spectacle avait été programmé sur le Mont Saint-Jean, par l'Office de Tourisme du Pays du Saulnois, de Vic et environs ce samedi 6 juin. Après les grands moments vécus en juin dernier autour du Bateau oublié dans les frênes du sommet de la côte, on se demandait comment retrouver une telle émotion, un an après.

Les artistes de la compagnie nancéienne La Gigogne ont relevé le défi et ont offert, à la tombée de la nuit, aux trois cents randonneurs qui avaient escaladé le mont, après des marches parties de Xanrey, Vic, Moyenvic, Marsal et Haraucourt, un spectacle magique et envoûtant. 

Une fable écologique où se mêlaient cinq artistes professionnels, musiciens, danseurs ou jongleurs et vingt-deux écoliers de Cycle 3 (CE2, CM1, de CM2) du Regroupement des Bords de Seille.moga2

Depuis quinze jours, les acteurs d'un soir répétaient leur rôle à l'école de Mulcey au cours d'ateliers suivis avec enthousiasme par les enfants. Initiation au jonglage, à la marche sur échasses, à la réalisation de pyramides humaines, à la fabrication d'instruments de musiques, l'ambiance était joyeuse mais studieuse dans les locaux de l'école. Les couturières de l'association familiale vicoise ont inventé et réalisé les costumes que porteraient les écoliers.

moga3Après la répétition générale sur le site la veille, tous avaient hâte de présenter enfin La magie de Moga au public. Un maléfice avait recouvert la Terre. L'eau ne désaltérait plus, les arbres et les animaux étaient endormis et les sols étaient devenus arides. Pire encore les éléments semblaient s'ignorer, se craindre et parfois se battre. Alors un feu de sagesse prodigua les conseils à chaque élément et tous se retrouvèrent au point culminant pour affronter un octopus qu'il fallut terrasser ensemble. Au prix d'une entente salvatrice, les éléments réussirent à nouveau à cohabiter. 

Après le spectacle, servi par une météo exceptionnelle, les marcheurs, munis de flambeaux, redescendaient la colline en direction du terrain de sport de Moyenvic pour embraser le bûcher dressé par les villageois. 

Au son du groupe des Diamond's, la soirée, qui avait débuté par une rencontre amicale de football entre Château-Salins et Marsal, se poursuivait alors sur la piste de danse ou autour des buvettes et des points de restauration tenus par les équipes du Foyer rural.

Diaporama de la soirée : 

 

Quelques extraits du spectacle dans les vidéos ci-dessous :