oeuf1Dans le domaine agricole, l'intérêt pour les circuits courts se développe. On le voit dans le Saulnois avec les nombreuses initiatives qui germent sur le territoire visant à rapprocher producteurs et consommateurs. AMAP, vente à la ferme, Marché de Pérette, visites organisées, projet de magasin bio, ventes sur Internet....

Saluons l'initiative originale d'un producteur de Gelucourt, Johan Trottmann qui a installé à l'entrée de Dieuze, route de Loudrefing, ce distributeur....d'oeufs !

En effet,  quelque soit l'heure de la journée ou de la nuit d'ailleurs, vous pouvez vous procurer, si vous habitez dans le Saulnois, des oeufs frais provenant de son exploitation de Gélucourt.oeuf2

2 € la douzaine, 5 € les trente, les prix sont intéressants pour des oeufs pondus par des poules élevées en plein air. Régulièrement approvisionnée, la machine est située devant le magasin Bigmat. 

Depuis quelque temps déjà, sur place, à la ferme il avait installé une machine identique mais ce nouveau site de vente délocalisé lui permet de toucher un plus large public. 

 

 

;

georgettetf1La fulgurante progression sportive de Georgette Raymond, maître nageuse à la piscine de Val de Bride ne se dément pas. Malgré des débuts tardifs dans la discipline, la voici à l'aube de disputer, avec l'équipe de France, le championnat du monde d'apnée. 

Cette compétition prestigieuse se déroule du 25 au 31 juillet, dans la piscine olympique de Mulhouse. 

Georgette Raymond, au palmarès déjà impressionnnant, espère porter très haut les couleurs du pays (et un peu du Saulnois) lors des épreuves où elle devra, avec l'équipe de France, affronter les athlètes venus d'Algérie, d'Argentine, de Belgique, de République Tchèque, de Croatie, d'Equateur, d'Allemagne, d'Italie, du Vénézuéla, du Mexique, du Maroc, de Russie, de Serbie, d'Espagne et de Turquie. 

apnee

 

Détentrice du record de France, vice championne du monde en apnée dynamique, avec une performance incroyable de 200 m sous l'eau (8 longueurs du grand bassin de la piscine de Val de Bride sans respirer)  Georgette vise le titre mondial à Mulhouse.  Si les épreuves qualificatives se passent bien, elle sera en finale, le jeudi 30 juillet. On vous tient au courant ! 

En attendant, vous pouvez retrouver Georgette au journal de 13h, sur TF1 en cliquant sur la vignette vidéo ci-dessous :

 

Tout savoir sur l'apnée en compétition

edqm ds 01Aucun traitement ni médicament de synthèse ne peuvent encore se substituer aux produits sanguins. Irremplaçables et vitaux, les produits sanguins sont indiqués dans deux grands cas de figure : les situations d’urgence, et les besoins chroniques, qui concernent des patients que seule une transfusion sanguine peut contribuer à guérir ou à soulager.

Il est donc indispensable de donner son sang. 

Les associations locales se mobilisent régulièrement pour collecter le sang des habitants du Saulnois.

Ce sera le cas : jeudi 23 juillet de 16h à 19h à Château-Salins, salle polyvalente

                        lundi 27 juillet, de 15h30 à 19h30 à Delme, salle polyvalente

                        jeudi 30 juillet de 16h à 19h à Dieuze, stand de tir

 

Tout savoir sur le don du sang sur le site de l'EFShttp://www.graindesel-saulnois.com/plugins/system/jcemediabox/img/zoom-link.gif); background-color: transparent; display: inherit; background-position: 100% 50%; background-repeat: no-repeat no-repeat;">

Les autres dates de prélèvement : à Francaltroff, le 13 août , de 16h à 19h

                                                                                                           à Vic, le 18 août,  de 16h à 19h 

                                                                                                           à Dieuze, le 28 août, de 16h à 19h



 

eveque1Chevalier messin qui défendit sa ville natale de l'attaque des Huns en 451, Livier fut décapité sur notre côte Saint-Jean, à Moyenvic. Mais l'homme aurait alors ramassé sa tête et aurait fait quelques pas puis, à l'endroit où il l'aurait posée, une source aurait jailli.

Cette source aurait ensuite miraculeusement guéri de nombreux chrétiens propulsant Livier au rang de célébrité régionale.eveque3

De très nombreux pèlerinages ont été organisés depuis le Xème siècle rassemblant parfois des foules considérables (plusieurs milliers de personnes).

Une chapelle fut même construite à cet endroit au XVIIème siècle.

Occupée par des religieuses depuis 1978, le lieu est, tout au long de l'année, propice à la prière et à la méditation.

L'association des Amis de Saint-Livier entretient la tradition et organise chaque année le fameux pèlerinage. 

Ce dimanche 19 juillet, la manifestation prenait une autre ampleur avec la présence de l'Evêque de Metz sur le site pour la procession et la célébration de l'office religieux. 

clochestlivier

 

Autrefois suzerain puissant de notre territoire possédant places fortes, salines, cités et domaines agricoles, l'Evêques de Metz n'a plus aujourd'hui la même aura ni le même pouvoir mais le personnage conserve un prestige indéniable auprès des catholiques.eveque2

Autre fait marquant de cette édition 2015, la présentation de la cloche fondue en public pour la chapelle, en septembre 2013. 

 

 

 

Extrait de cet évènement religieux dans la vidéo ci-dessous : 

 

 

ImagemonnaieGrâce aux travaux de recherches de Vincent Hadot, une pièce de monnaie mérovingienne, frappée à Marsal, a pu être achetée aux enchères récemment.  Cette pièce en or retrouve donc, 1400 ans après, son site de production et sera offerte au Musée du sel dans les semaines qui viennent.

Vincent Hadot, vice-président des Amis du Saulnois fait, pour Grain de sel, le récit de l'histoire de cette monnaie :

" Le mois dernier, l'association des Amis du Musée départemental du Sel de Marsal, avec le soutien de l'association Chemins Faisant, a effectué un achat à la maison "Orne enchères" destiné à enrichir les collections du Musée du Sel.

Il s'agit d'un tiers de sou d'or frappé à Marsal durant le VIIe siècle. Cette monnaie en or pâle présente à son droit la légende "Marsallo Vico" (l'agglomération de Marsal) entourant un buste diadémé, et à son revers la légende "Fanti Monetario" (Fantius monétaire) entourant une croix accostée de l'alpha et de l'oméga, symboles du Christ.Image

Cette monnaie fait partie d'un système assez peu connu qui, durant l'époque mérovingienne, notamment à l'époque du bon roi Dagobert, conduit à l'émission de monnaies d'or de petite taille (et peu nombreuses) dans de nombreuses villes des royaumes francs.

En Haute-Austrasie (royaume franc englobant le territoire de l'actuelle Lorraine), ces monnaies d'or se retrouvent principalement à Metz mais on retrouve également des frappes -dans l'ordre décroissant- provenant de Marsal, de Vic, de Moyenvic, de Dieuze, Lezey et Sarrebourg. Des recherches en cours ont permis de relever la frappe d'au moins 28 types de monnaies différentes à Marsal, mentionnant au moins 16 monétaires distincts. Ces monnaies sont rares puisqu'au grand maximum, on ne retrouve que deux ou trois monnaies du même type (avec les mêmes dessins).

Alors que signifient-elles ? Qui sont ces monétaires qui frappèrent l'or à Marsal comme à Vic ou à Moyenvic ? Sont-ils des orfèvres qui frappèrent accessoirement la monnaie ? Enfin, pourquoi lit-on leur nom sur les monnaies et non celui des rois ? Est-ce pour contrôler la qualité de leur frappe ? Ou cet or serait-il le fruit d'un impôt dont le monétaire serait le censeur et qu'on fondrait ensuite en pièces pour lui donner une forme régulière ?

Quoi qu'il en soit, ce que l'on sait, c'est que sur les 28 types de pièces mérovingiennes de Marsal qui ont pu être repérées, on ne connaît la provenance que de cinq d'entre elles, dont trois furent découvertes au XIXe siècle lors de fouilles aux Pays-Bas, et deux en Angleterre !

Ces tiers de sou d'or constituèrent donc un vrai fleuron pour notre pagus salinensis !

Cette monnaie sera bientôt offerte au Musée du Sel où le visiteur - nous l'espérons - aura tout loisir de l'observer."