assainissementPetit à petit les communes du Saulnois se mettent aux normes dans le domaine de l'assainissement. Pour le traitement des eaux usées, la loi sur l'eau de 2006 impose aux collectivités de moins de 2000 habitants de mettre en place un service d'assainissement collectif ou non collectif. 

Une mini station d'épuration ou des fosses septiques individuelles, le choix est parfois délicat et répond à des considérations techniques ou financières et les études comparatives sont soigneusement disséquées par les élus.

Lorsque l'option collective est choisie ce sont des lagunages qui sont créés. Un ou plusieurs bassins récoltent les eaux usées de la localité et sous les effets associés du vent, du soleil, de la végétation, de la faune, l'eau se purifie en quelques mois avant d'être rejetée dans les cours d'eau.

Moyenvic fut pionnière dans ce domaine et, grâce à son maire visionnaire, dès 1984, elle possèdait un lagunage à trois bassins. Trente ans plus tard, on suit son exemple et la majorité des communes du Saulnois choisit cette méthode.

Si la municipalité n'opte pas pour l'assainissement collectif, la Communauté de communes du Saulnois, à travers le SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif), apporte son expertise, ses conseils et contrôle la mise en place des installations individuelles. Des subventions importantes versées par l'Agence de l'eau et le Conseil général, permettent de prendre en charge jusqu'à 80 % des sommes dues par les particuliers

Au quatre coins du territoire, on s'équipe donc et dans quelques temps l'ensemble du Saulnois respectera les normes environnementales. 

Fosses Blanche Eglise
Lagunage Mulcey
Lagunage Saint Médard
Lagunage Marsal
Lagunage Xanrey
Lagunage Lezey

concoursccs

Les participants peuvent remettre leurs photos par e-mail jusqu'au jeudi 30 avril 2015.

La Communauté de Communes du Saulnois, en partenariat avec le Domaine départemental de Lindre,  organise son 4ème concours photos pour le plus grand plaisir des amateurs et initiés.

Ce concours est ouvert aux photographes amateurs, aux enfants de - de 12 ans, aux écoles et périscolaires

Quatre thématiques sont soumises à l’oeil et aux objectifs des participants:


Faune et Flore du Saulnois,
Paysages du Saulnois,
Patrimoine et culture du Saulnois,
Le Saulnois Insolite

Toutes les photographies devront être prises sur le territoire du Saulnois. Trois photos par thématiques peuvent être envoyées par participant, jusqu'au 30 avril 2015. Les lauréats de cette 4e édition du concours-photos du Saulnois remporteront des paniers de produits régionaux, des entrées dans des sites touristiques et d'autres lots encore...

Autres infos et bulletins d'inscription ici

saulmagtriLa Communauté de communes du Saulnois lance officiellement la mise en place de la redevance incitative. Cette nouvelle méthode bouleverse la facturation du service de ramassage des ordures ménagères. Jusqu'à présent, chaque habitant payait la même chose. 

Imposée par le Grenelle de l'environnement, le calcul de la facture sera fonction de la quantité de déchets produits par l'usager. Des bacs équipés d'une puce électronique permettront de compter le nombre de levées enregistrées à votre domicile. Plus on "lèvera" votre poubelle, plus vous payerez. Si au contraire, votre production de déchets diminue, vous sortirez moins souvent votre container et alors vos charges diminueront. 

La comcom promeut depuis plusieurs années une attitude citoyenne de réduction des déchets (déchèteries, tri sélectif, composteurs, Stop pub, SERD, actions dans les écoles, site CCS déchets), l'arrivée de la redevance incitative est une nouvelle étape déterminante pour le territoire. 

Pour mener à bien cette transition écologique, l'année 2015 servira de test grandeur nature avant la mise en place effective au 1er juillet 2016. 

Dans un premier temps donc, vous recevrez le Saulmag "Spécial déchets". Viendront ensuite les réunions publiques d'informations dans tout le Saulnois, la distribution des nouveaux bacs. En juillet de cette année, les camions de la CCS emporteront les nouvelles poubelles et des factures "à blanc" seront envoyées pendant deux semestres avant de démarrer officiellement la nouvelle facturation pour juillet 2016.

ri

L'UFC Que choisir Moselle Sud avait organisé ce vendredi 30 janvier, à Dieuze, une réunion sur la future organisation du ramassage des ordures ménagères qui se prépare actuellement à la Communauté de communes du Saulnois.

Malheureusement, la communication autour de la mise en place de la redevance incitative a dû connaître quelques couacs puisque l'info n'est passée que le matin même dans la presse locale ce qui est bien dommage pour un sujet qui interesse pourtant les 30 000 habitants du Saulnois. 

Mais notre confrère de Juvelize.com veillait et a pu assister à cette rencontre pour nous livrer un compte rendu que vous pourrez lire sur son excellent site en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

ordures

geisvoeux

 

Après les voeux dans les communes du Saulnois, avant ceux du président du CG ce soir et ceux du Sous-prefet mercredi,  Roland Geis, Président de la Communauté de communes adressait les siens aux délégués et au personnel de la CCS,  ce lundi 26 janvier, dans la salle polyvalente de Château-Salins.

Une grand-messe très suivie au cours de laquelle il aura rendu un hommage appuyé à son directeur des services, François Harmand, louant ses compétences et ses immenses capacités de travail. 

geisvoeux2

Il aura ensuite évoqué le projet de territoire 2014-2020, les grands dossiers de l'année 2015 et notamment la mise en chantier du programme Très haut débit pour le Saulnois qui commencera cette année par la réalisation des travaux sur une première partie du territoire (26 villages).

L'autre grand dossier évoqué par Roland Geis est la réalisation de la cuisine centrale à Albestroff, à l'ESAT Saint-Anne.

Le Sénateur Philippe Leroy a succédé comme orateur au Président de la CCS se félicitant de la sérénité et de l'unité retrouvée au sein de la CCS parlant même du vrai départ de l'interco. 

geisvoeux3

 

Pour conclure, le Sous-Préfet, Eric Infante, a reaffirmé qu'il était bel et bien là pour s'occuper du Saulnois et que le nouveau et immense territoire qu'il avait à gérer (Sarrebourg et Château-Salins) ne serait pas un obstacle à l'intérêt que portera l'Etat pour notre région. 

C'est en dégustant les produits du terroir que s'acheva cette cérémonie conviviale.

Un apéritif où l'on évoquait les sujets d'une actualité brûlante comme les élections départementales qui approchent et qui agitent le microcosme politique au quatre coins de la comcom.