logoamapSi vous souhaitez passer au bio, sans casser votre tirelire, tout en  privilégiant les circuits courts, rejoignez  l'AMAP* de "La salicorne d'abondance" basée à Dieuze.
L'AMAP dieuzoise termine sa quatrième année d'existence.

Une nouvelle période débute en juillet 2015. 

Une réunion d'information, ouverte à tous,  est prévue vendredi 12 juin, à 18h15 à la MJC de Dieuze.
Légumes, viande, oeufs, produits laitiers, pains, fruits, fromages, beurre, crème fraîche issus de l'agriculture biologique  du Saulnois sont distribués chaque vendredi entre 18h et 18h30. D'autres produits devraient être proposés.


Les Amapiens constituent leurs paniers en fonction de leurs envies, de leurs besoins et viennent récupérer leurs produits à la MJC de Dieuze.
Artisans du monde propose également une fois par mois des paniers composés d'aliments variés produits de façon équitable et bio dans le monde entier.
Qualité des aliments garantie, traçabilité, ambiance conviviale, rencontres avec les producteurs font de ce type de consommation un acte citoyen de plus en plus recherché.

Lors de cette réunion, on évoquera également la possibilité de création d'un magasin bio.

*AMAP : Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne

François HollandeIl y a quelques jours, le maire de Dieuze, Conseiller Départemental du Saulnois écrivait au Président de la République pour alerter le chef de l'Etat sur la situation critique de l'entreprise dieuzoise Ficomirrors. 

Sous traitant du groupe PSA dont l'Etat est actionnaire, Ficomirrors, qui fabrique des rétroviseurs mais n'obtient plus les commandes escomptées en raison notamment des délocalisations de productions en Pologne, voit son avenir compromis.

A ce jour et malgré une réunion avec le Sous-Préfet et le Directeur de Ficomirrors Dieuze, aucune réponse n'est encore parvenue à l'Hôtel de ville.

 

Grain de sel s'est procuré le courrier adressé à François Hollande le 1er juin dernier : 

lormantpdt

hirondelleLa question est interpellante mais elle est réellement posée par les amateurs et spécialistes de cet oiseau emblématique de nos campagnes. Le déclin des hirondelles est flagrant depuis de nombreuses années et il est légitime de se poser la question de leur disparition à terme.

Une soirée, organisée en partenariat avec la fédération des foyers ruraux, la Ligue de Protection des Oiseaux, l'association Avoine et la MJC de Dieuze, aura pour but d'expliquer les causes de ce déclin et surtout d'ébaucher des pistes pour inverser la tendance et maintenir cet oiseau, gros prédateur et régulateur d'insectes en tout genre.

M.Selzer de la LPO vous exposera cela vendredi 19 juin à 20h à la Maison des étangs à Tarquimpol.
 
Cela semble urgent, parlez en autour de vous...

todschiniLe Secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants, le Lorrain Jean-Marc Todeschini était à Dieuze ce matin accompagné de son homologue roumaine Otilia Sava pour rendre hommage aux 821 soldats roumains, déportés en Moselle annexée, en 1917, pour travailler aux salines dieuzoises et qui ont trouvé la mort sur notre sol, victimes de mauvais traitements ou de maladie.

Enterrés au cimetière militaire, leur mémoire a été honorée ce midi par les ministres des deux pays, le Sous-préfet, le Consul général de Roumanie à Strasbourg, le Conseiller départemental du Saulnois et maire de Dieuze, le Commandant du CEFIM et de nombreux élus de la cité des Académiciens.centreroum

 

Il y a quelques mois, le ministre lorrain s'était rendu à Bucarest pour honorer la mémoire de soixante-dix mille soldats français morts en Roumanie pendant le premier conflit mondial.

Un peu avant la cérémonie, le premier magistrat avait présenté aux prestigieux visiteurs un projet qui lui tient particulièrement à coeur à savoir un centre culturel Franco-Roumain en l'honneur du célèbre sculpteur Brancusi.

botarro

 

 

Aidé par l'artiste Remus Botarro, disciple du maître, la ville de Dieuze compte bien sur cette visite pour enclencher la dynamique en faveur de la création de ce centre culturel. Une première oeuvre (un buste de Brancusi), apportée par Botarro est d'ores et déjà destinée aux salles du futur musée. 

Mar09Jui2015

daganLa nouvelle rendra un peu triste les fans de musique irlandaise qui suivaient la carrière du groupe Dagan bien connu dans le Saulnois.

Après quinze ans de vie "commune" les deux leaders du groupe Jean-Michel Déhé et Farid Khoumri ont souhaité stopper ici la belle aventure des Dagan. 

La vie du groupe était un peu en pointillé depuis quelque temps et chacun aspirait musicalement à autre chose. Jean-Michel Déhé, le violoniste souhaite se recentrer sur une musique plus accoustique. Farid, comme il l'annonce sur les réseaux sociaux, devrait remonter un groupe rapidement. 

On souhaite donc bonne chance dans leur nouvelle vie aux musiciens de Dagan tout en les remerciant pour le plaisir partagé lors des nombreux concerts donnés dans le Saulnois au cours de ces quinze années.

En attendant, il reste les chansons gravées sur l'album éponyme que l'on peut toujours se procurer en contactant directement Jean-Michel ou Farid.

On peut également savourer cet extrait de concert du groupe en cliquant sur la vidéo ci-dessous : 

 

Sur Grain de sel, était paru il y a quelques mois l'article sur le leader du groupe Les talents multiples de Jean-Michel Déhé