be1C'est l'unique centre d'hébergement collectif du territoire, il est situé dans la petite commune de Blanche Eglise, à trois kilomètres de Dieuze.

Depuis vingt-cinq ans, il accueille des écoliers venus de toute la Lorraine, des marcheurs et des fêtards de tout poil qui disposent d'un site idéal pour leurs agapes.

Dirigé depuis sa création par Véronique Davrainville, le lieu est une ancienne ferme communale transformée en gîte avec l'aide du Parc naturel régional de Lorraine.

Pour la petite histoire le site est venu remplacer le gîte de la chapelle de Saint-Livier à Moyenvic revendu à l'époque à l'Evêché de Metz. L'argent de la vente a donc permis de financer les travaux d'aménagement à Blanche-Eglise.

Disposant de quarante places réparties dans des chambres et des dortoirs de 4, 5, 10 et 14 lits, le centre met également à disposition des utilisateurs une cuisine, une salle de réunion, une salle de classe, un terrain de sport.

Plus de mille nuitées sont ainsi "vendues" chaque année à des clients qui repartent enchantés de leur séjour.

be2Il est vrai qu'ici ils sont chouchoutés par la directrice qui se met en quatre pour les satisfaire. La philosophie de la maison privilégie avant tout la convivialité et la qualité du service plutôt que le chiffre d'affaire.
La gastronomie n'est pas oubliée puisque l'excellent traiteur local Christian Charpentier livre régulièrement les plats pour le centre.

L'environnement est également pour beaucoup dans l'intérêt d'un tel hébergement. Situé sur le GR5, il constitue une étape appréciée sur le sentier de grande randonnée qui va des Pays-Bas à Nice en traversant notre Saulnois.

Les enseignants passent ici avec leurs élèves une semaine en Classe verte. Des séjours  proposés par le PNRL qui a conçu des programmes pédagogiques riches et variés avec des visites au choix au musée du sel de Marsal, au musée Georges de La Tour à Vic sur Seille, au Domaine de Lindre, à la maison du Clément à Belles-Forêts ou la maison du Pays des Etangs à Tarquimpol.

Ils peuvent également utiliser le parc à vélos pour des randonnées cyclo dans la campagne environnante. be3
Cette année, les classes des écoles de Terville, Behren-les-Sierck, Montois-Flanville et Bioncourt ont fréquenté le centre de Blanche-Eglise.

Pendant les vacances scolaires des centres aérés sont organisés, les mercredis récréatifs occupent les plus jeunes chaque semaine.
Enfin, les week-end, la grande salle est louée pour les fêtes de famille, des réunions d'entreprise.

be4En novembre a lieu désormais le Kraspec festival, manifestation culturelle où sont présentés pièces de théâtre, spectacles de marionnettes, sketches et concerts.

 

Pour contacter la Directrice du centre d'hébergement : O6 50 48 03 53

Les difficultés de l'usine de rétroviseurs de Dieuze sous traitant du groupe PSA inquiètent. Les employés d'abord et l'ensemble des acteurs économiques du bassin de vie dieuzois.

Nos politiques tentent d'user de leur influence pour éviter d'aggraver la crise économique qui touche le Saulnois. 

Le Sénateur de la Moselle, Philippe Leroy vient ainsi d'écrire au Ministre de l'Economie Emmanuel Macron (voir le courrier en cliquant sur les vignettes ci-dessous)

Le 7 juillet, le parlementaire rencontrera au Sénat la repérsentante de PSA chargée des relations avec le Parlement.

Voir l'article écrit sur Grain de sel le 15 juin : Syndicat, Sénateur, Député s'inquiètent pour Ficomirrors Dieuze

 

 

macron1

macron2

magbioLes réunions s'enchaînent dans le Saulnois autour du projet de création d'un magasin bio sur Dieuze. Producteurs, consommateurs, curieux avaient rendez-vous mardi dans la grande salle de la MJC pour le lancement public d'une réflexion sur une éventuelle création d'un lieu de distribution de produits locaux et bio.

Et l'idée semble séduire si l'on en croit le nombre de participants et la dynamique qui a accompagné les discussions de la soirée. Les coordinateurs du projets, issus de l'AMAP du Saulnois et d'Artisans du monde, ont présenté les premières pistes d'une réflexion qu'ils mènent depuis plusieurs semaines.

Le magasin doit être porteur de sens : consommation de produits locaux, agriculture respectueuse de l'environnement, lieu d'échange et de partage, réduction des déchets. Le lieu sera donc bien plus qu'un magasin. 

Des expériences de ce type tentées à d'autres endroits du territoire ont été évoquées. A Marthille par exemple où la distribution de produits bio s'effectue par l'intermédiaire d'un Groupement d'Achat Service Epicerie. A Woippy avec le réseau Biocoop Ethique, à Arles avec Solid'Arles ou à Paris avec le Supermarché collaboratif La Louve

A Dieuze, il faudra rapidement choisir la structure du magasin, le statut juridique, le mode fonctionnement, trouver un lieu, déterminer les jours d'ouverture, les produits proposés....

Un vaste chantier qu'ont autorisé à lancer les participants à cette réunion fondatrice. Le travail de constitution débutera le mardi 30 juin, à 20h avec toutes les personnes intéressées (même si elles n'ont pas participé aux premières rencontres).

 

 

 

 

Les producteurs sont nombreux, les produits qu'ils peuvent proposés sont variés.Les consommateurs 

Le Conseil départemental innove et lance la version digitale de son magazine bimestriel Moselle infos. 

Un magazine disponible sur votre ordinateur bien sûr mais également sur votre tablette ou smartphone via l'application téléchargeable gratuitement sur les plateformes Apple store et Google play.

Decouvrez le Moselle infos de juillet en cliquant sur la vignette ci-dessous :

emag 

couvertureLes troupes des jeunes comédiens de l'atelier "Théâtre" du Foyer rural Georges de La Tour à  Vic sur Seille présenteront leurs spectacles le week-end prochain. Le vendredi 3 juillet, samedi 4 juillet et dimanche 5 juillet à 20h30  au Foyer rural.

Un aboutissement après des semaines de répétitions pour ces trois classes d'âges d'apprentis acteurs guidés par leurs animateurs (Alicia, Didier, Aline et Thomas) et le plaisir de jouer la comédie.

 

Voici une présentation rapide des trois pièces que seront jouées ce week-end.

Le groupe des jeunes

Une rencontre magique
Venez découvrir un univers hors du commun créé et pensé par les enfants.
Le jour où il va devenir adulte, un jeune paysan part à la rencontre de son destin et de sa vraie famille, mais on ne fait pas toujours ce que l'on veut et quelques embuches vont finir par  le surprendre dans sa quête.
Une intrigue pleine de péripéties dans un temps lointain, qui mêle disparitions, destins extraordinaires et rencontres inattendues.


Les ados
Le concours
Une bande de copains se retrouve régulièrement chez l'un d'entre eux pour concocter ensemble un film qu’ils veulent tourner pour participer à un concours de cinéma. Discussions, échanges d'idées, les rapports entre les ados sont mis à rude épreuve, et chacun veut mettre son grain de sel dans ce film qu'ils écrivent ensemble... Une mise en scène simple, qui joue avec l'unique présence du groupe d'ados aux prises avec lui-même...theatreenfants

Les jeunes adultes

Le cirque bancal

C'est l'histoire d'une principauté gouvernée par un homme que rien n'amusait. Il n'avait jamais connu le rire, la joie, et était soumis à l'autorité glaciale de la régente, sa mère. Ce territoire était comme eux, à leur image, triste, gris et routinière. Bien des sujets de ce territoire avaient tout essayé pour faire rire leur prince. Mais rien n'y faisait et au bout de quelques années, la morosité les avait gagnés eux aussi. Sans le savoir, son destin allait être bouleversé par l'arrivée d'un cirque.
Ici, personne n'en avait jamais vu, pas un livre n'en relatait les aventures. On ne connaissait même pas ce mot « cirque ». Toujours est-il qu'un beau matin, il était là. Fier, grand, dressé. Un magnifique chapiteau dont l'unique mât observait d'en haut la grisaille ambiante.
Une effervescence nouvelle apparue, jusqu'à ce premier soir ou Monsieur Loyal sans le savoir lança les hostilités….

Tarifs d'entrée : 4€