casernesvauban

Le dernier conseil municipal de Dieuze, filmé par Grain de sel, suscite de nombreuses réactions. La situation du musée départemental du sel de Marsal exposée par le premier magistrat dieuzois, vice président du Conseil Départemental de la Moselle se voulait rassurante. Fernand Lormant a en effet annoncé la réouverture du musée pour le printemps 2018. Mais l'annonce simultanée de la destruction envisagée des casernes qui font partie de ce même musée inquiète. A tel point qu'une pétition pour sauver ces casernes érigée au XVIIè est désormais en ligne. Elle s'ajoute à celle lancée il y a quelques semaines déjà pour soutenir le musée du sel. 

Voici le texte de la pétition :

 Lors d'un conseil municipal en date du 10 juillet 2017 à Dieuze, (Moselle)  M. Fernand Lormant, conseiller départemental a annoncé le souhait du département de la Moselle, et de son président M. Patrick Weiten, de démolir deux casernes de type Vauban situées à Marsal, datant de la fin du XVIIe siècle. Ces casernes accueillaient toutes deux jusqu'à présent les collections du Musée départemental du Sel de Marsal, labellisé Musée de France.

Nous en appelons à la ministre de la Culture afin que ses services s'opposent à une telle démolition.
Nous en appelons au conseil départemental afin qu'il envisage une solution autre que la destruction de ces prestigieux bâtiments.
Nous en appelons au soutien populaire pour manifester l'importance de ce patrimoine, et pour qu'une meilleure solution puisse être trouvée par le biais d'une concertation ouverte et objective.

Le village de Marsal en Lorraine est une cité fortifiée marquée par sa longue et riche histoire, liée à la production de sel, mais également à sa dimension de place-forte.casernesvauban2

Devenue lorraine, Marsal reçoit ses premières fortifications modernes durant les années 1610. Disputée par le royaume de France et le Duché de Lorraine, elle est prise en 1663 par le Roi-Soleil. L’épisode, qui constitue la première conquête militaire de Louis XIV, et qui s’est effectué sans faire couler le sang, est célébré dignement par de nombreux artistes français comme Jean de la Fontaine, Charles Perrault, ou le peintre Charles Le Brun dans ses tentures de "l’Histoire du Roi". 

A partir de 1663, le roi de France installe le régiment de Carignan-Salières dans la place. Les soldats ne la quitteront que deux ans plus tard, pour aller pacifier la colonie française au Canada, et devenir les ancêtres de millions de nord-américains. 

A la même époque, Vauban élabore un premier projet pour Marsal, reprenant le tracé des anciennes fortifications. Quatre casernes, prévues pour loger 1400 soldats et près de 300 chevaux, sont mises en chantier dès les années 1660. Elles constituent les seuls vestiges de cette période majeure (la porte de France, datant du XVIe siècle, n'a été rénovée que plus tardivement). Seules deux de ces casernes subsistent dans leur totalité, dont l'une est classée au titre des Monuments Historiques depuis le 10 avril 1990 au titre de ses façades et toitures, de ses écuries au rez-de-chaussée, de sa cage d'escalier et d'une de ses travées. 

planrelierfmarsal2

 

Ces deux bâtiments, jugés dangereux par le conseil départemental de Moselle, leur propriétaire, nécessiteraient 1,4 millions d'euros pour un confortement ou 9 millions d'euros pour une restauration complète. Jugeant la dépense inopportune, le conseil départemental de Moselle envisage leur démolition. Une telle disparition constituerait une perte irrémédiable pour ce patrimoine de dimension internationale.

Pour signer la pétition cliquez ici

Commentaires   

+5 #4 Super héros 16-07-2017 09:27
Au beau milieu des super héros il y en a redoutable : Super truffe. Il est super inculte, super demago, et dès qu'il utilise ses supers pensées: il détruit tout. Bravo à toi super truffe !
Citer
+6 #3 Tombac Dabord 15-07-2017 07:39
Après le monde des Celtes, notre Patrick Weiten et ses inénarrables sbires des services culturels prennent une nouvelle leçon d'Histoire ! Nous voilà maintenant au XVIIè siècle. Et c'est important monsieur Weiten, le XVIIè ! Oui oui à Marsal, il y a des témoignages rarissimes qu'il faut absolument entretenir, conserver et montrer aux citoyens qui vous payent ! Allez, révisons : donc les Celtes, le Briquetage, unique au monde on ne touche pas ! Vauban, pré carré, Louis XIV, Temps Modernes on ne touche pas non plus ! Attention il y a aussi d'autres trésors mais on ne casse plus rien hein ok ? on arrête hein, stop, fini !!!
Citer
+1 #2 Guillaume Meurice 14-07-2017 23:25
Salut Patoche, t'en loupes pas une dis-donc !!
Citer
+1 #1 Cheminot 14-07-2017 22:52
Weiten, le Trump lorrain !
Citer