legislatives 2017 studio mike

Trois réunions publiques de candidats aux élections législatives sont programmées ce lundi 15 mai dans le Saulnois.

Fabien Di Filippo, candidat des partis Les Républicains-UDI sera à la salle des fêtes de Maizières les Vic à 19h et à la salle du Tribunal de Vic sur Seille à 20h30. 

Cédric Soualmia, candidat Divers Droite sera à Dieuze, salle des fêtes, à 20h

Commentaires   

0 #1 Médiapart 19-05-2017 08:51
Les casseroles des ministres de Macron :
Mediapart a passé à la moulinette de ses archives les membres du premier gouvernement de la présidence Macron. Il en ressort une série d’histoires peu reluisantes pour au moins cinq ministres – et non des moindres.

Édouard Philippe (premier ministre), un mauvais élève de la transparence
Trois jours avant sa nomination à Matignon, le premier ministre Édouard Philippe a eu les honneurs de Mediapart concernant son rapport, disons, pour le moins particulier avec la transparence. Alors député Les Républicains (LR) du Havre, Édouard Philippe a écopé, en 2014, d’un « blâme » de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), instance indépendante créée après l’affaire Cahuzac pour contrôler le patrimoine des élus.

L’affaire que Gérard Collomb (ministre de l’intérieur) voudrait oublier
Il s’agit d’un vieux dossier poisseux que le nouveau ministre de l’intérieur aimerait oublier. En novembre 2009, Mediapart publiait une enquête sur l’affaire dite de « Saint-Fons », qui a rythmé l’actualité judiciaire lyonnaise pendant des années. Saint-Fons, petite commune de l’agglomération lyonnaise, a été le théâtre d’un vaste système d’évaporation de subventions mis au jour en 2001.

Les petits arrangements d’Agnès Buzyn (ministre de la santé) avec les conflits d'intérêts
Mars 2016. Agnès Buzyn, qui vient d’être nommée ministre de la santé du gouvernement Philippe, est propulsée à la tête de la Haute Autorité de santé (HAS), un acteur clé du système de santé français. Au même moment, Mediapart rapporte les propos récurrents d’Agnès Buzyn sur les laboratoires pharmaceutiques, suscitant de vives inquiétudes sur sa passivité vis-à-vis des situations de conflits d’intérêts dans le monde de la santé.

L’emploi très flou de la femme de Bruno Le Maire (ministre de l’économie) pour le député Le Maire Bruno
C’était potentiellement une petite affaire Fillon. En octobre 2013, Mediapart révèle que la femme de Bruno Le Maire, artiste-peintre de son état, a été rémunérée plusieurs années sur un poste de collaboratrice à temps plein à l’Assemblée nationale, pour un travail dont il fut difficile d’établir concrètement la réalité.

Muriel Pénicaud (ministre du travail) et l’embarrassante soirée à Las Vegas
Le parquet de Paris ouvre en pleine campagne présidentielle, le 13 mars 2017, une enquête préliminaire « visant des faits éventuels de favoritisme, de complicité et de recel ». L’enquête, confiée aux policiers de l’Office central anti-corruption (OCLCIFF), faisait suite à un signalement de l’Inspection générale des finances (IGF) concernant une coûteuse soirée organisée à Las Vegas, en janvier 2016, par l’organisme Business France, agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française. Muriel Pénicaud en était alors sa directrice générale.
Citer
0
0
0
s2sdefault