Election presidentielle 2007Depuis août dernier et la démission du maire de Marsal, quelques semaines seulement après son élection, l'ancienne cité du sel attend son nouveau chef. Mais la crise sanitaire que l'on traverse ne facilite pas l'organisation de la vie démocratique. 

En tout cas, au niveau de l'Etat, on ne semblait pas vraiment pressé de trouver un remplaçant à Thomas Maurice-Seingeot. Sur le terrain pourtant tout était prêt et le premier adjoint, Pierre Gérard, qui assure l'intérim depuis août dernier, avait même organisé le scrutin en novembre qui fut finalement annulé au tout dernier moment par le ministère de l'Intérieur.

Et comme la crise du coronavirus ne semble pas prête de s'arrêter, on se demandait même si Marsal aurait un jour un maire !

Mais, bonne nouvelle aujourd'hui, on apprend que les élections municipales partielles pourront avoir lieu les 11 et 18 avril prochains.

Les électeurs sont donc appelés à voter pour un seul conseiller. Le conseil municipal ,qui sera alors au complet, choisira au final sa ou son maire.

A moins d'un énième revirement gouvernemental, la vie démocratique "normale" pourra alors reprendre à Marsal.

A l'automne dernier, trois candidats s'étaient déclarés : Fabrice Bouras, Brigitte Rémillon et Michel Rémillon.