brancusi

C'est dans l'air du temps, un peu partout dans le monde on déboulonne les statues. Le Saulnois n'est pas en reste et c'est à Dieuze que ça se passe.

Pour être tout à fait précis, dans la cité des académiciens, on va..déplacer les statues. Deux sculptures qui ont beaucoup fait jaser lors de leur implantation.

Si dans de nombreux pays ce sont les actes des hommes statufiés qui posent problème, à Dieuze ce sont les sites sur lesquels les statues ont été placées par la Municipalité précédente qui ont créé la polémique et fait naître la volonté pour la nouvelle équipe d'élus de changer les choses.

La première, la statue de Marie Madeleine trônait dans la salle des fêtes municipale de La Délivrance. Une oeuvre superbe de Jean François Laurent de Lezey qui va quitter l'espace culturel pour se rapprocher de l'espace cultuel, l'église du même nom, et retrouver ainsi des sphères plus religieuses.

La seconde, c'est l'oeuvre d'art de l'artiste roumain Remus Botarro, qui habite désormais à Dieuze, artiste pour lequel l'ancien maire Fernand Lormant avait les yeux de chimène. Un portrait ou un autoportrait de Brancusi posé sur un socle de l'artiste dieuzois installé devant la mairie.

La sculpture va trouver désormais sa place dans le parc des sculptures où habite Rémus Botarro.

Commentaires   

+1 #3 bof 22-12-2020 21:32
Après avoir déboulonné la statue Fernand, il faut bien passer à la suite.
Citer
-1 #2 Canard castelsalinoi 21-12-2020 22:47
le Canard dieuzois parle de 25 000 € payé par les contribuables pour cette statue, dites moi que ce n'est pas vrai ? Si Lormant aime Botarro il n' a qu'a se payer sa sculpture lui même et il l'a met dans son salon?
Citer
0 #1 Ellyot 21-12-2020 19:02
Et les arbres coupés, devant la mairie, vont ils être replantés ?
Citer