agipv2020

Ce samedi 12 décembre se tenait l'AG ordinaire de l'association l'Inventerre du Pré Vert créée il y a quatre ans par des agriculteurs bio, des consommateurs soucieux de manger sain et local. Une aventure inédite et originale qui a permis d'ouvrir dans le Saulnois un espace de vente de produits locaux issus de l'agriculture biologique tenu bénévolement par les membres de l'association.

Malgré la réussite indéniable de ce projet, l'engouement populaire et médiatique autour du magasin, il manquait le soutien franc et massif des figures politiques locales. Traités par certains de "fumeurs de moquettes" de "doux rêveurs" voire "d'irréductibles gaulois",  les bénévoles de l'Inventerre ne se sentaient pas vraiment soutenus par les représentants du peuple qui se faisaient discrets autour du magasin bio.

Mais les temps changent et l'on voit désormais quelques décideurs se pencher sur ce projet avec une certaine bienveillance.

Ainsi, lors de cette importante réunion, on a pu voir et entendre le Député Fabien Di Filippo, le Président de la Communauté de Communes Jérôme End et deux adjoints de la Mairie de Dieuze.

Des fonds européens ont été débloqués pour permettre à l'Inventerre de prendre une nouvelle dimension en embauchant une salariée et en changeant bientôt de local de vente. La nouvelle Municipalité verse aussi une subvention et compte beaucoup sur l'association pour dynamiser la ville de Dieuze qui en a bien besoin.

Seule petite ombre au tableau, l'absence du Conseil départemental qui semble avoir quelques difficultés avec notre territoire ! Pas de nouvelles du Président Weiten ni de ses collègues élus du Saulnois Fernand Lormant et Jeannine Berviller.

Prochain rendez-vous d'importance maintenant pour les membres de l'Inventerre du Pré Vert, l'ouverture du nouvel espace de vente dans l'ancien café la Lorraine à Dieuze. On en reparle bientôt.

Commentaires   

+4 #5 Gérard GAMOND 11-01-2021 16:20
Chers amis de « grain de sel du Saulnois ».
Tout d’abord je suis très honoré de pouvoir vous transmettre quelques adresses, indispensables, à la montée en puissance du « COLLECTIF SAULNOIS 2021 », afin de me porter candidat pour l’échéance des Départementales 2021.
Lors d’une trame adressée sur ce site, fin Octobre 2017, j’avais déjà anticipé cette situation, excepté bien évidemment la COVID 19.

Voici le contenu de l’entête du texte transmis à cette époque :

« J’avais signifié que « ENSEMBLE NOUS IRIONS PLUS LOIN ET NOUS SERIONS PLUS FORT ».
Je suis conscient que seul, je ne serai pas efficace.
A chaque élection, l’espoir revient, pour laisser la place, peu de temps après, au désespoir et ainsi, l’histoire se répète et va sans doute se répéter très bientôt, Départementales, Régionales, Législatives, Présidentielle obligent. Inutile d’en rajouter, regardons ce qui se passe simplement autour de nous ».

RESSENTI :
Si les parents restent une référence pour leurs petits, il faut s’en montrer digne et ne pas se laisser aller et subir. Ne pas se contenter de vivre, et laisser un tel héritage. D’où, cette question : quel héritage laisserons-nous à nos enfants?

Chers amis, je pense sincèrement, qu’il y a encore de belles choses à effectuer ensemble, il y a un espace à prendre, ce n’est pas terminé, je vais toujours de l’avant, je construis face à l’adversité.
Ne dit-on pas « celui qui fait face à l’adversité mérite force ».
Nous sommes parfois confrontés à des situations délicates, on sait que la vie est parfois rude, nous sommes fatigués de se battre, parfois certes on veut abandonner, mais il y a toujours cette petite étincelle qui rejaillit au fond de soi, espérant des lendemains meilleurs.
But du Collectif SAULNOIS 2021 :
- Créer un programme commun, votre programme donc le mien.
- Contre pouvoir, celui des citoyens, structuré et organisé, ayant des fondations solides.
- Par étapes planifiées, avec des méthodes différentes, mais vers un objectif commun.

Pour finir, chers lecteurs :
Les eaux des petits ruisseaux et torrents se rejoignent pour former une rivière qui, mélangeant ses eaux avec celles d'autres rivières alimente un fleuve qui finira par se jeter dans les océans ou la mer.
En résumé : Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Une accumulation de petites choses peuvent constituer à la longue un ensemble important, donc ensemble nous serons plus forts.
Pour plus d’informations, se rendre sur FACEBOOK, groupes GAMOND Gérard et gravir ensemble les marches du futur.
Montée en puissance « Collectif SAULNOIS 2021 », utilisons les moyens informatiques mis à disposition, pour correspondre.
En attendant, chers amis et habitants du Saulnois, je vous souhaite belle continuation et surtout santé.
Grand merci à GRAIN DE SEL, pour diffusion.
Citer
+3 #4 Gérard GAMOND 09-01-2021 15:31
Les élus de tout bord, locaux et nationaux sont Incompréhensibles et imprévisibles, comme la COVID 19.
Regardons simplement ce que sont devenues:-notre chère France et notre région " le Saulnois".
Inutile d'en rajouter chers lecteurs, vous connaissez la situation, il y a péril en la demeure. Ces élus, sont prêts à tout pour satisfaire leurs clientèle, afin de servir leurs partis et surtout se servir. La situation actuelle confirme mes propos, l'année 2021 commence comme s'est terminée l'année 2020, dans le désordre, le FIASCO. Belle continuation à tous chers lecteurs et succès dans vos projets.
Citer
+1 #3 bof 21-12-2020 21:31
Désolé mon bon Bruno, vous aviez le suppléant de Mr Fernand Lormant, Mr End, également suppléant de Mr Di Fillippo, Maire de Vic et j'en passe. A lui seul c'est un sacré soutien. Faites gaffe les titulaires, il est à l'affut.
Citer
+5 #2 Didier GAILLOT 18-12-2020 09:50
C'est sûr que quand des individus ou des idées ne correspondent pas à nos façons de penser, critiquer, démonter, persifler est chose plus facile qu'essayer d'échanger. Ce qui se passe en ce moment avec des responsables qui parfois changent d'avis toutes les heures se contredisent, bref qui sont comme nos tous, devrait inciter à davantage de modestie. L'humilité devrait même être proportionnelle au niveau de responsabilité que l'on exerce. Oui cette association a ses travers, elle aussi et alors, essayons de les corriger. A la différence de personnes ayant des responsabilités rappelons que ses membres sont bénévoles et ne perçoivent pas d'indemnités. Que bien souvent ils cumulent cet investissement avec des occupations professionnelles. Aux bien pensants qui se retranchent parfois derrière des arguments religieux rappelons-leur en ces temps de fêtes religieuses, ce précepte : " que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre ". Prenons soin de nous
Citer
+2 #1 chersélus 17-12-2020 22:57
il aura fallu quatre ans ! ça demande réflexion ce truc t'es marrant rondeau ! tous ces gauchistes , ces zozos patchoulis qui veulent déphytosanitariser le saulnois !!
On peut leur filer dix balles ça mange pas de pain.
Citer