deportés

Ce dimanche 26 avril est en France la journée nationale du souvenir de la déportation. On célèbre la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d'extermination nazis pendant la seconde guerre mondiale.

Soixante-dix ans jour pour jour après la Libération des camps, cette date prend alors une plus grande signification.ceremonie

Une manifestation était organisée à Dieuze ce matin dirigée par Laurence Obellianne, adjointe au maire, déléguée aux cérémonies patriotiques. Après un défilé dans les rues de la cité des Académiciens, les officiels (porte-drapeaux, anciens combattants, élus, pompiers, conseillers municipaux enfants...) se rassemblaient devant le monument aux morts pour déposer des gerbes de fleurs et écouter le discours de la journée de la Déportation (voir la vidéo ci-dessous). 

L'émotion était palpable lorsque Madame Bourcy et Monsieur Dessogne, deux anciens déportés, vinrent déposer quelques fleurs devant le monument. On joua ensuite le chant des Partisans et tout le cortège retourna alors au centre ville. Une messe fut célébrée à l'église et un vin d'honneur clôtura la matinée de commémoration.  

 

 

mussemarsalLe musée départemental du sel de Marsal est ouvert depuis un mois mais dans les coulisses il se prépare un évènement qui devrait attirer la grande foule dans les mois qui viennent.

De quoi mettre un peu de baume au coeur des partisans des musées mosellans dépités par la fermeture à rallonge des sites Moselle passion. 

En effet, et grâce au partenariat avec le Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain en Laye, les salles de la Porte de France seront en mesure de proposer aux visiteurs, des centaines de pièces provenant de tous les lieux importants d'exploitation du sel pendant l'Antiquité.

C'est Laurent Olivier, conservateur en chef au Musée des Antiquités nationales, qui pilote, en coordination avec les services départementaux, la mise en place de l'expo 'L'or blanc des Celtes. Pour Grain de sel, il a livré quelques infos exclusives qui permettront de patienter jusqu'à l'inauguration. laurentolivier

Tout d'abord, les vitrines présenteront tous les objets qui ont été découverts dans la Haute vallée de la Seille depuis le début du programme Briquetage de la Seille, il y a dix ans. Des objets aussi impressionnants que des bacs à saumure en chêne, des pieux, des pièces de vannerie, des perles d'ambre, des bracelets en lignite, des fibules.....

Cette collection inédite sera enrichie d'objets trouvés dans le Saulnois mais qui avaient été éparpillés dans d'autres musées au cours des années. Ainsi, les musées de Nancy et Verdun prêteront des pièces utilisées par les sauniers celtes dans notre région il y a plus de deux mille ans. 

outilsaunier2Mais ce n'est pas tout !  Le musée de Marsal sera en mesure de présenter au public des objets provenant de grands musées européens comme Vienne et Salzbourg. Des musées qui abritent les collections des sites d'exploitation prestigieux de Halstatt ou Halein/Dürrnberg. Eléments de production de sel, outils, tissus, torques....

L'occasion sera ainsi donnée de comparer les techniques d'extraction de sel mais aussi les modes de vie de ces sauniers celtes d'Europe centrale avec les habitudes de ceux de la vallée de la Seille. 

Cerise sur le gâteau, on annonce une grande fête gauloise au mois d'août pour animer le village et promouvoir cette grande exposition. 

 

 

moijeLa jeune association vicoise Moi Je Tout Seul s’est réunie en assemblée générale ce samedi 18 avril au Foyer Georges de La Tour en présence de Jérôme End, Maire de la commune et de Jean Yves Labat, un des adjoints.

Créée en 2012 dans le but de diffuser le spectacle vivant, celle-ci a vécu une année riche, notamment grâce à la première édition du festival Kraspec qui s’est déroulé les 10 et 11 novembre derniers à Blanche Eglise.

L’été dernier, l’association avait organisé une « Balade nocturne avec Emile Pontavel », de et par Fabien Bondil.  L’association continue de diffuser « Peter et le 7e continent », de et par Yoan Delavallade,  une version polluée de Peter Pan pour parler aux plus jeunes et aussi aux plus grands de ce que le monde jette ainsi que des trésors qui se perdent.

kraspec2

Autre branche de l’association, le pôle musical avec le groupe « Les Tongs », que l’on retrouvera le 8 mai prochain lors de l’Escapade Gourmande de Vic sur Seille, et le lendemain à Dieuze au bar de la Place.


Enfin, avec son pôle jeunesse, l’association peut se féliciter d’avoir, en partenariat avec le Foyer Georges de la Tour, permis à un jeune public de découvrir les trésors du Metz médiéval et du Nancy ducal, lors de sorties culturelles, proposées lors des petites vacances scolaires.


Le rapport d’activités approuvé, la discussion s’est ensuite articulée autour des projets à venir, notamment la réalisation de la deuxième édition du festival Kraspec , les 10 et 11 novembre prochain, toujours à Blanche Eglise , et qui aura pour thème « Les horreurs de la guerre ».


Le nouveau bureau de l’association a ensuite été élu et se compose ainsi : Thomas Walter (président), Julie Coulon (secrétaire), Estelle Rubègue (Trésorière), Gilles Fresse, Romain Kuntz, Julie Verger et Dominique Michel (assesseurs)"

laure1S'il n'y avait pas Trois petits points, la mercerie de Laure Assel, nul doute que la Place de la Saline, en plein coeur historique de Dieuze, perdrait un peu de son charme.  Il y a longtemps que ces boutiques ont disparu des centres des bourgades rurales détrônées par les grandes surfaces ou les commandes sur Internet. 

Pourtant depuis 2003, cette jeune chef d'entreprise de 36 ans, titulaire d'un BTS de Stylisme, dirige avec enthousiasme, bonne humeur et beaucoup de plaisir son magasin. Et le public suit ! On vient ici chercher tous les articles de mercerie  : rubans, fermetures, boutons, accessoires de tricot, aiguilles, épingles... Il y a bien sûr le département laine avec les pelotes de marques (Bergères de France, Lana stop ou Rico) et ses catalogues. Mais on trouve aussi pêle-mêle des écussons, des chaussettes, des collants, des canevas, des livres de couture..... 

laure2

Mais le plus de Trois petits points, c'est évidemment le service et le conseil apportés par Laure pour les retouches ou la couture. Pour un ourlet, une modification, une réparation, la pose d'un écusson, ou toute autre demande, on trouve toujours une solution. Et ici plus question de grande surface ou d'Internet, on ne peut pas faire mieux.

Comme les merceries sont rares dans la région, on vient de tout le Saulnois, du Pays de Sarrebourg ou de Fénétrange pour raccommoder un manteau, modifier une carrure ou doubler une veste. 

Pour améliorer l'accueil des clients et installer son atelier dans un espace plus confortable, Trois petits points a récemment doublé sa surface. 

Les services se sont multipliés aussi. On peut réparer les machines à coudre et depuis peu un service Pressing a été mis en place. 

laure3Les clients sont ravis et contrairement aux idées reçues, on pousse la porte du magasin à tout âge. Des personnes âgées certes qui aiment travailler la laine, mais des jeunes femmes qui souhaitent créer des vêtements, d'autres qui voudraient customiser une veste, une autre qui par souci d'économie ou par attachement préfère réparer plutôt que jeter. Les hommes viennent aussi, pour un ourlet, une fermeture éclair cassée ou pour un conseil.

Des projets, Laure en a encore en magasin comme ce blog sur la couture qui verra le jour cette année où elle pourra promouvoir, sur la toile, son charmant petit magasin

Trois petits points, 2 place de la saline, 57260 Dieuze

tél : 03 87 86 05 24 

 

 

 

noyersabattusIl y a quelques jours sur Grain de sel, on avait évoqué la sombre affaire de ces tronçonneurs qui sur un terrain communal avaient abattu quelques noyers centenaires et une haie, à Juvelize.

Non contents de s'en prendre aux végétaux, ils avaient également sermoné le correspondant du Républicain lorrain, habitant du village, qui s'inquiétait pour l'environnement et qui prenait quelques clichés de ce découpage pas très...catholique !! 

Le maire de la commune avait en catastrophe fait stopper les tronçonneurs et de nombreux lecteurs sur ce site s'étaient émus de ces agissements d'un autre âge. 

Lors du dernier conseil municipal du 14 avril, l'histoire a trouvé son épilogue puisque la commune va acheter trois arbres qui seront replantés par une entreprise sur la parcelle et la facture sera envoyée aux intéressés. 

 Voir le compte rendu du conseil municipal sur Juvelize.com