sehr2Huit habitants à Moyenvic, six à Château-Salins, quatre à Donnelay, vingt à Dieuze, neuf à Guébling, quinze à Marsal, dix à Vergaville, un à Salival, un également à Juvelize, deux à Rodalbe, cinq à Conthil, trois à Lagarde, cinq à Albestroff, etc...de tous les villages du Saulnois, on est partis vers le Banat (actuelle Roumanie) entre 1750 et 1800. 

Une émigration volontaire initiée par l'ancien duc de Lorraine François III devenu François 1er Empereur du Saint Empire Romain Germanique. On offrait aux candidats à l'émigration 12 hectares, une ferme, quelques animaux et outils agricoles sur ce territoire d'Europe de l'Est, grand comme la Belgique. On construsait aussi une église dans ces nouveaux villages, aux noms rappelant la Lorraine (Saint Hubert, Charleville, Seultour, Mercydorf...) car en plein touments religieux ces Lorrains, très catholiques et germanophones étaient d'un grand secours, pour l'Empereur catholique lui aussi, face aux menaces des Protestants d'un côté et des Ottomans de l'autre.

Outre les deux mille habitants du Saulnois recensés on évalue à cinquante mille les Lorrains expatriés dans cette région d'Europe qui chevauche actuellement trois pays : la Roumanie, la Serbie et la Hongrie. Mais l'histoire des Banatais lorrains s' achèvera tragiquement. Enrolés de force dans l'armée allemande en 1939, ils furent persécutés par les Russes après le conflit. 

C'est cette histoire qu'a contée, avec brio,  Michel Rémillon, ce vendredi 30 janvier dans la salle des fêtes de Marsal. La conférence est visible dans son intégralité dans les deux vidéos ci-dessous.

 -

 

A l'issue de l'exposé, un homme dans la salle s'est levé et alors que l'on attendait qu'il pose une question au conférencier il a raconté qu'il était né...au Banat. C'était un descendant de ces Lorrains exilés revenus habiter en Lorraine, sur la terre de ses ancêtres, bouclant ainsi la boucle d'une histoire incroyable commencée il y a deux cent cinquante ans.

Né près de Belgrade, à Modosch (aujourd'hui Yascha Tomic), en 1941, Stéphan Sehr vit désormais à Chambrey. 

Cette conclusion émouvante a permis d'enrichir un peu plus cette conférence de grande qualité qui s'est conclue par le verre de l'amitié. 

sehr

Cette rencontre culturelle s'inscrit dans un cycle de conférences organisé par les associations des Amis du musée du sel et de Chemins faisant.

Le prochain rendez-vous est fixé au vendredi 27 mars, à 20h, dans la salle d'Haraucourt sur Seille avec l'exposé de l'archéologue Laurent Forelle. 

Le magazine culturel lorrain l'Estrade n'en finit pas de grandir !

Après la belle réussite de son édition consacrée à tous les arts, l'équipe du journal avait créé un supplément Economie et sociéte.

Voici maintenant un cahier destiné aux Juniors. 

Très belle initiative à souligner d'autant que ce magazine est gratuit. 

Découvrez l'Estrade Juniors en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

estradejunior

 

chantier

 

Un cinquième chantier participatif est organisé, du 10 au 14 février, à Saint-Médard dans une maison lorraine des années 1900.

Organisée par Info Energie en Lorraine, les participants peuvent pendant ces quelques jours apprendre, avec les conseils d'un professionnel, à poser une VMC double flux.

Une technique qui a pour but d'assurer un renouvellement d'air pour avoir une ambiance saine et grâce au double flux d'éviter la perte des calories contenues dans l'air qui s'échappe vers l'extérieur.

 

Informations au 03 87 86 46 62 

Chaque jour le lieu accueille des dizaines de personnes qui viennent pratiquer des activités  aussi diverses et variées que la lecture, le cirque, la danse, le théâtre, la musique, l'aikido, la lutte, le centre aéré, les mercredis récréatifs, la sophrologie, le Kick boxing, le yoga, la gymnastique, la musculation, le qi gong, la zumba, l'anglais, la poterie.... 

Une véritable caverne d'Ali baba culturelle et sportive ouverte aux enfants, ados, adultes. 

La Maison des Jeunes et de la Culture de Dieuze vopus propose de retrouver toutes ces activités sur son site Internet en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

 

mjcsite

 

A voir aussi la page Facebook de la MJC

chazal

Samedi, la présentatrice vedette de TF1, Claire Chazal, a mis en vedette l'entreprise bien connue dans le Saulnois des Escaliers Somme. Un coup de projecteur justifié pour cette dynamique PME dieuzoise et son patron Gilles Somme que Grain de sel avait rencontré il y a quelques mois. 

C'est évidemment l'escalier connecté qui a intéressé la Une et qui est au centre de ce reportage. 

Pour le visionner, rendez-vous chez notre excellent confrère de Juvelize.com