ccsdelme19

Ce lundi 3 juin avait lieu l'avant dernier conseil communautaire de la saison dans la grande salle Saint-Exupéry de Delme. Le quorum, péniblement atteint (80 délégués sur 148), permettait cette fois-ci de délibérer normalement sur les deux sujets à l'ordre du jour.

Ordre du jour vite bouclé

L'un concernait des mises à jour des garanties de maintien de salaire des agents de la comcom, des conditions de versement d'indemnités en cas d'absence et du Compte Epargne Temps. Ce premier point aura été voté à une très large majorité.

L'autre point concernait la fixation des tarifs du contrat d'entretien pour le curage des avaloirs et dessableurs. Un point qui a prêté à discussion puisque les tarifs....augmentent sensiblement ! Les entreprises du secteurs (dont celle qui travaillait avec la CCS) ont été rachetées par la société Malézieux qui est en situation de quasi monopole et qui vient d'obtenir le marché dans le Saulnois. Il en coûtera donc plus cher aux communes et à la CCS pour faire passer la balayeuse sur les chaussées de notre territoire.

Nos très "chères" zones de la comcom !

L'ordre du jour étant épuisé, la présidente de la commission économique Marie Annick Maillard a fait le point sur les sept  zones d'activités que possède la CCS comme le lui avaient suggéré les délégués au cours d'une réunion précédente.

On ne va pas reprendre ici par le détail son exposé mais on peut retenir quelques éléments. Les sept zones communautaires (Munster, Amelécourt, Dieuze 1 et 2, Francaltroff, Delme et Morville les Vic) occupent environs 1000 salariés (945 en CDI et une cinquantaine d'intérimaires).

Il reste des parcelles à vendre sur toutes les zones sauf sur celle de Delme où la déchèterie s'installe actuellement. A Amelécourt, après l'inauguration du Point Vert, on espère l'arrivée de magasins de papiers peints, de chaussures, d'un magasin de sport.

A Francaltroff, cinq parcelles sont encore disponibles. A Dieuze, le projet de l'usine d'eau est toujours dans les cartons sur la zone à l'Est de la commune. Sur la zone de la Sablonnière, à l'Ouest, il y a dix parcelles disponibles sur la route qui mène à Val de Bride. Sur la parcelle, le long de la route de Nancy, on attend l'arrivée d'une usine et d'un magasin de vente directe pour un projet à plusieurs millions d'euros.

A Morville, la partie basse est pleine. On ne sait pas ce que deviendra l'entreprise Barassi qui vient de cesser ses activités. La parcelle "Millet" qui aurait dû être vendue à plusieurs reprises, est toujours disponible mais les propriétaires semblent repousser indéfiniment toutes les offres. Sur la partie haute, l'entreprise de restauration API sera bientôt rejointe par l'incinérateur pour animaux de compagnie.

Lorsque certains délégués ont évoqué toutes ces parcelles vides et toutes les sommes engagées pour réaliser ces zones, Fernand Lormant, maire de Dieuze est monté au créneau pour défendre avec conviction ces investissements qui sont, selon ses termes, de véritables trésors pour le Saulnois. Nous sommes dans un secteur qui est en train de mourir et seules ces zones permettront  d'attirer à plus ou moins long terme des sociétés qui apporteront les emplois pour remplir nos écoles et faire vivre nos commerces.

Thierry Châteaux maire de Guébestroff à pointé du doigt le mauvais état du réseau routier qui ne permet pas au Saulnois d'être compétitif par rapport aux autres départements comme les Vosges par exemple. Fernand Lormant lui a rétorqué que si les Vosges ou même la Meuse avaient de belles routes c'est parce que les Sénateurs Poncelet pour les Vosges ou Longuet pour la Meuse avaient été de bons sénateurs pour leur département en captant l'argent au détriment de la Moselle !

Délégation de service public pour le méthaniseur

En toute fin de réunion, Fernand Lormant a repris la parole pour faire un long plaidoyer en faveur du Méthaniseur d'Haraucourt sur Seille qui est en construction actuellement. Fernand Lormant souhaite que la CCS s'engage aux côtés des agriculteurs qui portent ce projet. C'est un projet innovant qu'il faut soutenir.  Il voudrait que notre interco se lance dans une délégation de service public. Un bon moyen selon notre conseiller départemental du Saulnois pour connaître la provenance des produits qui seront versés dans le méthaniseur, un moyen également de traiter certains déchets de la CCS, La production de biogaz qui en découlerait pourrait permettre de faire rouler des véhicules dans le Saulnois. Cette association public/privé permettrait également de capter de nombreux fonds notamment européens. 

Commentaires   

-1 #27 Léon 16-06-2019 20:44
Petite erreur dans votre article. Une grosse usine de vaseline est en pleine activité.
Citer
+6 #26 Realiste 14-06-2019 17:06
Eh oui la réalité est là pas de reponse a mes derniers posts parce ce n'est sue du blabla c'est bien ce que je dit le prochain nous réserve bien des surprises pour notre zac dieuzoise parce ce ne sont que des blabla, tout comme les chiffres que vous avancez vlys prenez en compte tous les emplois créés depuis le debut mais la réalité ded dernières années est tout autres.
Citer
-1 #25 Vic 14-06-2019 08:29
Fernand comment peut on dire autant de conneries a propos des zones remplir les écoles et vivre les commerces
Citer
-1 #24 vicoise 14-06-2019 07:59
Citation en provenance du commentaire précédent de papa :
Merde, j'ai encore écrit une connerie. Si je vous invite à y déposer des détritus, c'est une boutade. Je suis désolé, certains ont du m'écouter, car le tas a encore grossi en volume, mais pas en qualité. Je crois y apercevoir quelques plaques de plastiques et un peu plus de planches traitées. Mais ce soir il y a des barrières qui empêchent l'accès au site. Mr grain de sel, si vous ne savez pas quoi faire, passez prendre une photo, je suis sur qu'elle sera primée au prochain concours de la comcom.

Effectivement je suis passée par là ,c'est encore pire que les autres années, par contre cette année les pompiers fournissent les masques à tous les spectateurs
Citer
+2 #23 papa 13-06-2019 22:23
Merde, j'ai encore écrit une connerie. Si je vous invite à y déposer des détritus, c'est une boutade. Je suis désolé, certains ont du m'écouter, car le tas a encore grossi en volume, mais pas en qualité. Je crois y apercevoir quelques plaques de plastiques et un peu plus de planches traitées. Mais ce soir il y a des barrières qui empêchent l'accès au site. Mr grain de sel, si vous ne savez pas quoi faire, passez prendre une photo, je suis sur qu'elle sera primée au prochain concours de la comcom.
Citer
-1 #22 au secours 10-06-2019 21:26
C'est règlement de compte à OK SAULNOIS
Ne pas oublier Tarquimpol... combien de milliers d'euros ?pour qui ? .... et.......... et......
Et combien d' emplois créés pour combien de perdus ?.... et pour combien de milliers d'euros ?..........
Au secours, on va tous se barrer du saulnois pour ne pas payer la DETTE !!
Citer
-3 #21 papa 08-06-2019 19:55
En fin d’après midi, je suis repassé au parc Mesny. Je m’excuse, je me suis trompé, la fauche du cimetière mérovingien n’est pas du à mon commentaire sur grain de sel (enfin je crois), mais à la préparation du plus beau tas de m….. du Grand Est destiné à faire un feu de saint Jean. Vicois, si vous avez quelques vielles plaques de novopan, quelques vielles planches peintes, quelques morceaux de bois traités, allez y, vous pouvez en ajouter, il y en a déjà. Pour les pneus je ne sais pas.

Il est ridicule celui de Delme.
Ne parlons pas écologie.
Citer
0 #20 Didier GAILLOT 08-06-2019 11:27
Je me contente de diffuser cet article sur les réseaux sociaux. C’est un grand morceau d'anthologie
Citer
-6 #19 déçu 08-06-2019 06:40
il n y pas que le cimetière mérovingien qui n est pas fauché il faut voir la rue des hosties bientôt on ne pourra plus passer en voiture. il ne suffit pas de faire le beau en ville les extérieurs de la cité font aussi parti de la commune.Messieurs et mesdames les élus Vicois faites votre travail.
Citer
+11 #18 Realiste 07-06-2019 21:46
Citation en provenance du commentaire précédent de marie annick maillar :
Citation en provenance du commentaire précédent de Realiste :
Madame maillard ou sont vos promesses ? Mr lormand laissera s'installer les pires pollueurs sous pretexte d'emplois. Allez donc construire vos Zac chez vous et cessez d'....... les autres. Nous avons investis tout notre vie dans nos maisons pour devoir subir ces industriels pollueurs. Pour rappel que foutent tout ces morceaux de pneus dans les rues de dieuze. Et je n'ose imaginer ce que nos enfants et nous memes respirons. Toute vos ZAC n'ont rien a foutre contre nos maisons uniquement pour faire des economie de bout de chandelles alors que vous depensez de l'argent pour bien d'autre idioties. Je reve d'un changement avec des elus responsables et surtout un peu moins borné dans la bêtise.

===================================
l ignorance est la pire des communiquantes....
vous melangez tous les competences de la ville et les competences de la ccs
je ne suis pas responsable de l installation de het a dieuze qui est competence de la ville
je me suis engagee a ne pas mettre d entreprises qui pourrait gener ou polluer.
je n apprecie pas vos propos depassant les regles de politesse
les uns et les autres qui critiquaient regulierement sans connaitre reellement notre travail ni nos engagements sur le territoire, vous ne savez meme pas comment fonctionne vos collectivites;
vous melangez tout
d autre part concernant les critiques diverses et variees sur vos elus, je rappelle qu ils sont elus et REELUS par la majorite.
pourquoi n avez vous pas change d elus puisqu ils ne vous conviennent pas ?
et puis surtout puisque vous etes meilleurs et que vous savez beaucoup mieux que nous... pourquoi n etes vous pas elus ou pourquoi ne pas vous presenter ?
seriez vous elus ?
je ne suis pas originaire du saulnois mais je suis lorraine et suis toujours etonnee des critiques noires qui existent sur ce territoire...on est pas pret d avancer de cette facon
croyez un peu en votre territoire et renseignez vous sur son fonctionnement.

Pour terminer non je ne crois plus en mon territoire suite a tous les mensonges et trahisons que j'ai subi de personnes bornées. et quand ' l'occasion se presentera je le quitterais sans regret et surtout dans un endroit ou on peut vivre sans nuisances imposées
Citer