rnDimanche se déroulera le deuxième tour de l'élection présidentielle en France opposant le président sortant Emmanuel Macron à une improbable candidate de l'extrême droite Marine Le Pen. Incroyable duel lorsqu'on découvre jour après jour les intentions de vote des électeurs français qui placent la représentante du Rassemblement National aux portes du pouvoir.

Exit le plafond de verre, le front républicain, tout a volé en éclat et l'hypothèse de retrouver à la tête du pays, l'extrême droite et son cortège d'ignominies ne choque plus grand monde. L'histoire se répète et les Français reconvoquent sans vergogne Maurras, Pétain, Laval, l'OAS en supportant l'héritière du clan Le Pen et ce parti créé par le père de la candidate et d'anciens collabos.

Mais les électeurs de Le Pen semblent atteint d'amnésie ou alors ils sont nostalgiques de ces périodes tragiques qui ont plongé à chaque fois notre pays dans le chaos et la guerre civile. Pire encore, ceux qui n'ont aucune accointance pour ces idées sont prêts à s'abstenir ou à voter blanc plaçant de facto Le Pen et Macron sur le même plan. Macron a certainement déçu, parfois révolté par ses actions, son attitude, mais comment ne pas faire barrage au fascisme, au racisme, à la pensée rétrécie, à la bêtise ?

Dans le Saulnois, où rappelons-le Marine le Pen est arrivée en tête pratiquement dans tous les villages, on est tout proche de se vautrer dans cette boue infâme. Et si l'on ajoute aux voix de Le Pen les suffrages récoltés par les deux autres hérauts de la pensée haineuse Zemmour et Dupont Aignan, on se réveillera lundi 25 avril avec une sacrée gueule de bois.

Pour faire barrage à la haine, les bureaux de vote sont ouverts de 8h à 19h. Les gens absents peuvent faire une procuration.

Commentaires   

+5 #10 Amène le pire 22-04-2022 19:19
Laissons donc les bleus faire des prouesses au Qatar, tout ce petit monde oubliera le prix du carburant pour faire des défilés à un par bagnole. La bière coulera à flot comme les chips et autres saloperies. tout le monde pris dans la liesse oubliera ce qui aujourd'hui fait problème. Du pain et des jeux. avant de vouloir remettre de l'ordre faites le ménage dans votre tête.
Citer
+7 #9 Gérard GAMOND 22-04-2022 10:00
Chers habitants du Saulnois :
Excusez moi, pour la longueur du texte, il a fallu remodifier, modifier, couper, rajouter, mais c’est ainsi.
Plusieurs trames ont été adressées sur ce site, il y a plusieurs années, et je ne change pas de version, car la situation actuelle confirme mes sentiments d’alors.
En réalité, la France est orpheline d’un grand chef d état, d’un guide, qui sache rassembler autour de lui, les Français oui, en général, qui ne sont guère écoutés.
"Les français sont passés d’une passion exacerbée de la politique à une haine viscérale du politique" .
La Démocratie est aujourd’hui dévoyée de son but premier, mettant l’élection présidentielle dans le même registre qu’une émission de téléréalité, l’électeur basant sa réflexion sur des clashs, et des émotions collectives, exempté de toute autre considération.
Les grandes familles politiques servaient de trait d’union au-delà des frontières. Mais leur modèle est arrivé à bout de souffle.

Rétropédalage, alliance de simulacre et parachutage indécent, ainsi s’annoncent les élections législatives…
Si les français ont déjà du mal à choisir leur président, la prochaine élection pourrait être la plus grande séquence de cuisine politique dont même l’ancien monde n’aurait jamais tenté une recette aussi peu raffinée…
Tous les apparatchiks du scrutin majeur entendent récupérer une circonscription à défaut d’un ministère, si la campagne présidentielle avait déjà été un grand renoncement collectif, les ambitions personnelles pourraient venir mettre la dernière touche mortifère de cette incroyable séquence de politicaillerie..
Au moment où les citoyens sont perdus dans un paradoxal immobilisme politique sur un sable mouvant de convictions, il est plus que nécessaire de redonner un ancrage rassurant, cohérent et légitime aux investitures, sans quoi l’Assemblée Nationale s’inscrira dans une posture incompatible avec les enjeux du quinquennat à venir.

Mais ces questions demeurent inchangées sachant que tous ces politiciens sont comme des coucous et des caméléons:
- A qui faire confiance.
- Pour quel avenir

Vous souvenez certainement du « le LABOUREUR et ses enfants », fable qui fait l’éloge du travail, donc retrouvons cet état d’esprit, en y rajoutant, le partage, la solidarité, la cohésion, c'est-à-dire le bien-être, qui ne sont dans aucun programme de ces politiciens.

C’est pour cela chers amis lecteurs, en toute modestie, je pense sincèrement à me présenter aux élections législatives, moi qui vous ressemble et qui subit depuis bien longtemps, sans voir apparaitre le changement annoncé.
Donnez-moi votre avis, en toute sincérité, j’en ai besoin, ma décision en est tributaire.
Pour finir « qui ose, gagne ». Je vous remercie chers amis lecteurs et santé à tous.
Citer
+2 #8 Otto Mattick 22-04-2022 08:32
"Plus assourdissant que le bruit des bottes le silence des pantoufles" Des bottes il y en a et des pantoufles aussi. Ce sont certains élus qui en ce moment gardent un silence assourdissant sur leur position. Pour des gens qui aiment communiquer à tout bout de champ, qui ont des avis sur tout c'est bien singulier. Que pensent-ils de cela au juste. Ce qui se passe " sur leurs terres " est-il un épiphénomène sans intérêt ? C'est quand même curieux. Lorsqu'ils feront la tournée des popotes prochainement je ne manquerai pas de le leur rappeler
Citer
0 #7 culterreux 21-04-2022 22:48
eh salut bourgaltroff! si ta campagne est oubliée c'est parce qu'elle est gouvernée par des incompétents que vous avez élus ! Du pognon il y en a mais vous l'avez foutu dans vos zac, dans les bureaux d'études, dans vos chemins pour les agriculteurs, dans vos trottoirs ! vous avez oublié de vous occuper des habitants !! Et après tu gueules contre les immigrés ah ah ah la bonne blague, y en a pas d'immigrés dans le saulnois !!! c'est toi le responsable de ce bordel ! Alors va voter Le Pen comme tous les autres couillons et tu vas voir ce que deviendra la France
Citer
0 #6 grain de sel 21-04-2022 21:45
Cher Bourgaltroff,
je comprends votre désarroi. Voter Front National doit être très compliqué lorsqu'on est un être censé comme vous semblez l'être. Et je n'aimerais pas être à votre place dimanche lorsque vous glisserez le bulletin d'extrême droite dans l'urne. La France une et indivisible, justement votre favorite souhaite la défaire en s'attaquant à la Constitution de notre pays, ce socle issu de la révolution Française qui porte en préambule la déclaration des droits de l'homme.
Etre en colère est compréhensible, je le suis également, mais je ne vois pas en quoi cela légitime un vote raciste. Vous vous voilez la face occultant la partie sombre du programme de madame Le Pen. Cette femme est de la trempe de Trump, Bolsonaro, Orban ou Poutine. Regardez où cela mène. Le jeu auquel vous jouez, vous et les millions de Français est terriblement dangereux. A moins que vous ne jouiez pas, comme certains de vos propos le laissent supposer notamment sur l'assimilation ou l'immigration galopante. Il ne manque plus que la théorie du grand remplacement et vous aurez la panoplie complète du parfait petit facho !
L'immigration n'est pas galopante et l'intégration se passe plutôt bien. La France une et indivisible comme vous dites a toujours été une terre d'accueil (bien avant même de s'appeler la France) A Bourgaltroff et dans le Saulnois, je ne pense pas que l'on souffre de l'arrivée massive d'étrangers et de problèmes d'intégration ? Vous regardez trop la télé (je pense aux chaines puantes de Monsieur Bolloré) et vous ne sortez pas assez. Allez au cinéma, engagez vous dans des associations caritatives, allez au musée, faites du sport collectif, lisez, visitez d'autres contrées, bref ouvrez votre esprit.
Vous aurez peut-être envie alors de faire bouger notre triste Saulnois qui étouffe face à l'inertie de ses dirigeants et de la majorité de ses habitants
Citer
+5 #5 Gros bourge 21-04-2022 21:40
Triste, triste Saulnois. Continuez à écouter la bonne parole de vos élus qui vous promettent tout et ne font rien, sauf pour eux même. Continuez à accepter votre médiocrité sans essayer d'en sortir, en rejetant votre misérable situation sur la responsabilité des autres, sans faire aucun effort pour essayer d'en sortir. Maintenant si vous croyez qu'un vote RN dimanche va améliorer votre situation, vous devez fumer la moquette. Tant que vous ne bougerez pas votre popotin, d'une manière ou d'une autre, vous resterez dans la merde. A croire que l'on peut s'y plaire.
Citer
-5 #4 PSQ 21-04-2022 20:36
Ce billet ne peut qu'être approuvé !
Citer
-4 #3 realiste 21-04-2022 19:13
sincèrement,vos propos sur ce sujet sont "d'un style de gauchos"Macron cajole bien les électeurs de LFI:,Melenchon souhaite même être a Matignon!!!!l'homme qui agresse les forces de l'ordre en bravant la "République c'est moi: quelle intelligence,moi je souhaites que les LR deviennent les allies de RN et que du bon travail soit réalisé en bonne amitié,sans racisme,sans haine de l'autre p)as comme la
Citer
+2 #2 Estelle 21-04-2022 16:53
Aïe aïe aïe, que est triste.
Citer
-5 #1 Bourgaltroff 21-04-2022 14:08
Avoir oublié ce qu était la France de notre enfance doit sûrement être de l amnésie également.
Ouvrir notre pays a l immigration galopante sans réussir l assimilation des dernières générations arrivées France va durablement changer notre façon de vivre.
Ne pas être en accord avec la direction que prend notre pays doit aussi pouvoir être entendu.
A vouloir faire barrage avec des oeillères au vote Le Pen, c est ne pas vouloir prendre en considération certains choix de société, de ce qu on souhaite laisser à nos enfants.
Une France multiculturelle, multi ethnique fondue dans le gloubi boulga européen.
Voter Macron, c est considérer que durant ces 5 dernières années des zones rurales de France comme le Saulnois ont profité a plein du ruissellement promis.
Chacun fait en son âme et conscience mais ce type d article ne pousse qu à convaincre les réfractaires a la situation actuelle a voter contre.
Est ce que le choix Le Pen est un vote désiré ou finalement par dépit car malheureusement il est désormais difficile à trouver aujourd'hui un candidat qui a envie de parler de nation.
Votre raisonnement date d'une pensée complément dépassée. On ne parle pas de fascisme quand on souhaite redonner du liant à cette société qui ne tient plus que par un fil. Il suffit de regarder le résultat des élections du premier tour pour se rendre compte de la fracture entre ville et campagne. Est ce que nous autre campagnards sommes de sombres fascistes comme vous le soulignez, je ne pense pas. On n est peut être tout que nostalgiques d une France que nous semblait Une et Indivisible. Peut être que la nostalgie est une pensée qui devrait être prohibée ??
Continuez à mépriser la majorité du Saulnois mais je doute que votre post inverse la tendance.
Je retrouve dans votre post le mépris que Macron a affiché hier à la télé.
Dernier point, est ce qu une personne est forcément l héritière des choix, pensées et action de ses parents (même si pour ce coup là je reconnais que c est discutable)
Citer