eaujuvelizeL'eau de Juvelize est toujours impropre à la consommation !

Depuis plus d'un an et demi malgré les dizaines d'articles postés par le journal local malgré les articles dans le Républicain Lorrain, c'est la même litanie : trop de nitrates donc eau interdite à la consommation pour les nourrissons et femmes enceintes ! Ca donne envie !

On se demande comment une telle situation peut perdurer et pourquoi personne ne s'offusque (à part Juvelize.com) de boire de l'eau....polluée aux nitrates ? Que fait le maire de Juvelize ? Que font les conseillers municipaux ? Que font les habitants ?

Toujours est-il qu'aujourd'hui, le 31 octobre 2021, le taux de nitrates est à Juvelize de 61 mg/litre alors que le seuil de tolérance est fixé à 50 mg/l. C'est le 21ème relevé consécutif dépassant le seuil autorisé ! Juvelize devrait bientôt entrer dans le livre des records !

Commentaires   

+3 #7 Poltergeist 09-11-2021 20:47
Avant de balancer vos propos relisez-vous et lisez ce qui est écrit. Quand parle-t-on d'arroser l'herbe, j'ai écrit que l'on arrosait les cultures qui font suite à la disparition des prairies. L’irrigation est certes moins répandue en Lorraine qu’ailleurs mais alors que font ces canons à eau qui pompent dans les rivières qui sont d'ailleurs du domaine public ? Qu'arrosent-ils dites-nous le. Le mais n'est-il pas grand consommateur d'eau et de produits de traitement. Le méthaniseur est certes trop récent pour être la cause de ce que certains lui reprochent mais il accélère la modification des pratiques agricoles, intensification des cultures, arrachage des haies, déboisement. Avez-vous aussi observé tous ce tracteurs et ces bennes qui passent leur temps à aller livre le mais directement au méthaniseur au moment des ensilages, c'est quoi ces camions qui passent dans mon bled plusieurs fois par semaine, d'où viennent les odeurs qui avoisinent le site. quel est le ratio emploi cré par rapport aux fonds publics, qui sont les personnes embauchées ? Bonne lecture attentive.
Citer
-2 #6 Alain 09-11-2021 11:23
Bjr à tous
Sérieux, comment le webmaster peut il laisser des individus écrire de telles inepties et des arguments faux.
L'irrigation en Moselle est pour ainsi dire inexistante. Arroser de l'herbe, mais vous vivez où ? Le méthaniseur tourne depuis un peu plus d'un an, et il est responsable du taux de nitrate dans le captage. Etc etc etc.
Vous n'êtes pas crédibles dans vos propos, vous etes ridicules.
Citer
-1 #5 Geistkirch 07-11-2021 11:51
Réponse à destination de Webmaster Juvelize :

1. Pourquoi cette question d'interdiction de procréer à Juvelize ? Je n'ai jamais sous entendu quoi que ce soit dans ce sens. C'est plutôt malhonnête intellectuellement de votre part de le laisser croire. Les gamins ne sont pas nombreux à courir dans les rues à Juvelize. C'est un constat. Sans plus. Et c'est le cas dans bon nombre de villages des environs.

2. Ne pas polluer les sols : bien sûr, c'est du bon sens! Mais les effets de 50 ans d'utilisation d'engrais chimiques (à outrance, ou mal maitrisée) par la paysannerie locale ne disparaîtront pas d'un coup de baguette magique. Cela suppose :
-> arrêter, ou tout au moins limiter fortement l'utilisation d'engrais à diffusion rapide (chimique et lisier)
-> que le bassin alimentant la zone de captage soit bien connu : se contenter d'un rayon des quelques centaines de mètres n'est pas suffisant, surtout pour un captage qui est place depuis des décennies où il est probable que des interactions entre nappes se soient mises en place
-> que le sous-sol soit en capacité d'absorber l’excédant de nitrates : par exemple, certaines bactéries le font à condition de ne pas être "noyées" par la quantité.
Je trouve que cela fait beaucoup de conditions à réunir pour un résultat acceptable à moyen terme qui n'est pas forcément garanti.

Bien à vous.

PS : pourquoi Monsieur ? Il me semble que les mâles dominants ne sont pas les seuls à avoir droit de cité sur ce site.
Citer
+2 #4 Webmaster Juvelize 04-11-2021 14:04
Citation en provenance du commentaire précédent de Geistkirch :
Vous ne posez pas les bonnes questions. Combien de nourrissons et de femmes enceintes à Juvelize ?
S'offusquer et publier le niveau de concentration en nitrates, c'est bien beau, mais ça ne demande pas beaucoup d'efforts. Par contre, essayer de trouver une solution, c'est un peu plus compliqué. Vous êtes-vous penché sur les contraintes techniques et administratives, par exemple, de raccordement à un syndicat des eaux des environs ou bien faire un nouveau forage de captage plus profond qui ne soit pas affecté par les nappes de surface ? Quid du financement ? Je ne suis pas habitant de Juvelize mais je crois savoir ce qu'ils font : comme beaucoup de leurs voisins des villages des alentours, ils achètent des packs d'eau de source dans les supermarchés locaux !
Bien à vous.

Il est interdit de procréer à Juvelize ? Première nouvelle ! La réponse à la bonne question et la seule est : ne pas polluer les sols. Cela est simple si on accepte un rendement un peu moins bon, des remboursements d'emprunt un peu plus difficile, mais c'est le lot de beaucoup d'habitants du secteur. Alors oui comme beaucoup d'habitants des villages alentours nous achetons à Juvelize de l'eau de source dans les supermarchés, mais cela est-il bien raisonnable d'acheter du plastique quand on a des ressources naturelles sur place ! Monsieur Geistkirch vous dites ne pas être habitant de Juvelize, mais vous êtes très au fait de l'histoire du village puisque vous empruntez le nom de Juvelize sous l'occupation !!!
Citer
+1 #3 Poltergeist 01-11-2021 06:48
Il faudrait quand même nous expliquer en quoi le méthaniseur grand consommateur de maïs lui-même grand consommateur d'eau et de produits de traitement constitue une réponse à la pollution des sols. A Vittel Nestlé est en train de pomper la nappe. Ici la réponse des pollueurs c'est soit mettre en place un nouveau captage aux frais du contribuable soit aller chercher de l'eau chez les autres, soit se fournir en supermarché et enrichir Vittel. Le méthaniseur fournit du carburant vert oui vert couleur du billet vert. Si les pollueurs devaient réparer les dégâts à leur frais, tout leur baratin trouverait rapidement ses limites. On draine pour mettre les pâtures en culture, au bout d'une semaine de chaleur on arrose parce qu'elles sont sèches. On déboise. Les paysans les vrais doivent se retourner dans leurs tombes
Citer
+1 #2 Rabelais 31-10-2021 22:51
excellent, ça c'est un argumentaire ! c'est pollué ok mais c'est comme ça ! et comme il n'y a ni nourrisson, ni femme enceinte on s'en tape ! pollution agricole, normal ! problème environnement, pas grave, taux de nitrates fixé à 50 mg/l une connerie j'imagine ?les mecs peuvent polluer allégrement les nappes sans que ça ne gêne Geistkirch ! et le méthaniseur qui était censé réduire les pollutions autour du captage de Juvelize, Geistkirch en pense quoi ? Je regarde ma terre se désagréger et je vais acheter des bouteilles d'eau au supermarché ! Voilà le raisonnement de l'habitant du Saulnois, le mouton de Panurge qui se noie avec ses congénères ! Vous êtes fabuleux Monsieur Geistkirch, le matin en vous regardant dans la glace, ça doit être compliqué ?
Citer
+2 #1 Geistkirch 31-10-2021 17:23
Vous ne posez pas les bonnes questions. Combien de nourrissons et de femmes enceintes à Juvelize ?
S'offusquer et publier le niveau de concentration en nitrates, c'est bien beau, mais ça ne demande pas beaucoup d'efforts. Par contre, essayer de trouver une solution, c'est un peu plus compliqué. Vous êtes-vous penché sur les contraintes techniques et administratives, par exemple, de raccordement à un syndicat des eaux des environs ou bien faire un nouveau forage de captage plus profond qui ne soit pas affecté par les nappes de surface ? Quid du financement ? Je ne suis pas habitant de Juvelize mais je crois savoir ce qu'ils font : comme beaucoup de leurs voisins des villages des alentours, ils achètent des packs d'eau de source dans les supermarchés locaux !
Bien à vous.
Citer