chaisevidesDifficile de faire le compte rendu de ce conseil communautaire du mardi 24 novembre qui s'est déroulé à l'espace Koenig d'Insming ! Une réunion qui avait débuté avec plus d'une demi-heure de retard puisqu'il a fallu attendre que le nombre minimum de délégués requis pour délibérer soit atteint. 75 élus sur 148 pour un ordre du jour chargé.

Le premier point concernait la présentation de la stratégie départementale de prévention de la délinquance 2015-2018. Un département qui a vu cette délinquance baisser de 0,7 %  en 2014 et qui présente un programme en trois axes : actions en faveur des jeunes exposés à la délinquance, actions en faveur de la prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales et l'aide aux victimes, actions pour améliorer la tranquilité publique.

Virginie Perbet, invitée par la CCS dans le cadre de la journée mondiale des violences faites aux femmes, a parlé de l'action de son association ESPOIR, basée à Forbach qui intervient sur le Saulnois pour aider les victimes de violences conjugales.  Elle a d'ailleurs communiqué aux maires présents un numéro d'urgence que les victimes des actes odieux de leur compagnon, de leur mari peuvent composer : 03 87 84 83 29.sdci

Le point suivant devait permettre de voter une motion en faveur des musées départementaux du Saulnois. Mais le point a été  retiré de l'ordre du jour car il n'avait pas eu le temps d'être présenté en amont en Commission Culture et Tourisme. 

On aborda alors le sujet du Schéma départemental de coopération intercommunal (SDCI) élaboré par les services de l'Etat et présenté par le Préfet aux délégués à qui on demandait leur avis pour les deux domaines qui concernaient le Saulnois :

- maintien du périmètre actuel de la CCS

- dissolution des syndicats de secours et d'incendie de Dieuze, Château-Salins, Delme et Albestroff, des syndicats scolaires des collèges de Dieuze et Delme, du syndicat de voirie et d'assainissement de Château-Salins, du syndicat de voirie de Delme et du SIVOM Entre Seille et Nied.

 Si cette deuxième proposition est très majoritairement rejetée par les délégués, le maintein du périmètre de la CCS est un point du schéma accepté par le plus grand nombre depuis bien longtemps.

Mais certains ne l'entendaient pas de cette oreille et souhaitaient rejeter en bloc le schéma du Préfet. C'est à ce moment que la réunion prit une tournure totalement ubuesque !  

insming15Majoritairement contre le SDCI, nos élus communautaires n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur le moyen d'exprimer leur.... désaccord ! Après des palabres sur les possibles formulations de l'avis de la CCS, on s'entendit sur un texte laconique : Avis défavorable à l'ensemble de la proposition de Schéma Départemental de la Moselle.

Le vote pouvait débuter dans une certaine confusion alimentée par le départ soudain des maires de Léning et Marimont les Bénestroff. L'avis défavorable fut voté avec 55 voix pour, 5 contre et 6 abstentions. 

Mais le départ précipité des deux édiles, qui avaient pourtant obtenu gain de cause, fit tomber le nombre de délégués sous le quorum ce qui obligea le Président Roland Geis à interrompre le conseil communautaire.

On se serait cru revenir quelques années en arrière lorsqu'on s'écharpait sur la scission.

Au final, on devrait donc retrouver tout ce petit monde mardi prochain pour épuiser l'ordre du jour d'un conseil communautaire qui fera date dans l'histoire de la CCS ! 

Commentaires   

+2 #12 vicois 28-11-2015 16:57
aprés ce triste spectacle de la part de nos elus ça donne vraiment pas envie d allé voté il ne faudra pas etre surpris du score du fn
Citer
+6 #11 Caton le censeur 27-11-2015 13:01
Arrêtez de dire je voterai par dégoût, mieux vaut voter blanc ou s'abstenir. On vote par adhésion à un projet ou alors on se présente pour faire évoluer le système. Le vote par dégoût c'est le marchepied pour faire arriver les démagogues au pouvoir
Citer
+4 #10 electeur 27-11-2015 07:34
Triste Saulnois,triste région, triste France mais on rale tous mais on remets les mêmes a chaque fois.Et certains grands élus reçoivent de grandes courbettes par ceux qui tirent verbalement dans leurs dos.Moi je tirerai la bonne étiquette le 6 décembre par dégout
Citer
+12 #9 Caton le censeur 26-11-2015 09:41
Effectivement dissoudre les petites communes est un remède pire que le mal. Ce n'est certainement pas la solution. L'échelon communal et le département constituent le socle de notre République. La comcom est un outil nécessaire pour permettre à de petites communes de réaliser ensemble des missions qu'elles ne pourraient pas mener à bien toutes seules. La constitution de grands ensembles comme nos futures grandes régions répondent au délire technocratique de nos fonctionnaires bruxellois responsables devant personnes sauf peut_être devant les multinationales dont ils reprennent les souhaits.
A l"échelon du Saulnois il était illusoire de penser que la guerre de tranchée menée pendant 6 ans par certains ne laisserait pas de traces. Nous en avons la preuve. Je serais à la place de ceux-ci, je me ferais tout petit.
Citer
+14 #8 déçu 26-11-2015 09:28
juste une bande d incapable , élus pour nous représenter à la comcom et qui ne sont pas foutu d être présent aux réunions par contre pour toucher leur chéque il ne manque jamais personne
Citer
+8 #7 Moi 26-11-2015 08:15
Au départ, les comcom ont été créé afin de ne plus avoir de communes ou plutôt de renforcer le pouvoir des communes en les unissant. Bien entendu, l'impôt des communes devait être supprimé . Résultats, un nouvel impôt pour la comcom et un impôt commune qui continu à augmenter. Chercher l'erreur. Bienvenue dans pigeon Land!
Citer
+6 #6 Anonyme 25-11-2015 21:28
Il n'y a pas de quoi être fier de revendiquer la disparition des petites communes, si plus de maire dans ces communes il faudra plein dire tous ces habitants qui n'auront plus rien. Il faudrait mieux dissoudre toutes ces concom qui ne servent à rien, juste à prendre l'argent des contribuables pour ne rien faire.
Citer
+10 #5 Moi 25-11-2015 21:06
Ils n'ont pas une indemnité qui leur donne le devoir de participer à ces réunions ? C'est tout le respect qu'ils ont pour nous qui les avons élu ? Il y aurait beaucoup moins de volontaires si le poste était du bénévolat .....
Citer
+13 #4 cricri 25-11-2015 19:13
Comme d'habitude nos grands courageux s'opposent tout en se débrouillant pour ne pas s'opposer, mais en le disant quand même sans le dire.
Que ce soit vis à vis du CG ou vis à vis du Préfet.
Citer
+12 #3 Paul 25-11-2015 18:39
Et pendant ce temps là, le territoire se meurt....
Querelles de clochers, nombrilisme, individualisme... C'est DÉSESPÉRANT!
Citer