conscription

Dans le cadre du cycle de conférences proposé par les associations des Amis du musée du sel et de Chemins Faisant, Thierry Choffat, docteur en Sciences politiques, maître de conférences à l'Université, président des Vosges napoléoniennes, administrateur de diverses sociétés historiques et napoléoniennes présentera un exposé sur la conscription pendant la Révolution et l'Empire, le jeudi 15 mars, à 20h, à Haraucourt sur Seille. 

A partir de la Révolution, l'armée devient nationale, basée d'abord sur le volontariat puis sur la réquisition.

En 1798, la loi Jordan Delbrel fixe le cadre de la conscription qui permettra à l'Etat de disposer d'un système fiable susceptible de constituer une armée populaire, forte, nationale.

La conférence montrera comment nos ancêtres devenaient soldats, comment ils pouvaient y échapper grâce à de nombreux motifs d'exemption, médicaux, d'état civil, de taille, de profession...

Les questions de la désertion ou du refus de servir seront aussi évoquées.

Cette méthode de conscription qui épargnait les hommes mariés, ayant des enfants, qui étaient soutiens de famille, qui étaient indispensables dans l'économie, dans l'agriculture... subsistera jusqu'en 1905.

A l'heure où on reparle du service national, civil ou militaire, ce rappel historique intéressera tout public, passionnés d'histoire, généalogistes, napoléoniens...

 

EXPOSITION GDE GUERRE MARS 2018

Dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, la ville de Dieuze, le Département de la Moselle, l'Association des Salines Royales et le Centre culturel Dieuze Association Botarro organisent une exposition sur les relations entre le photographe Steichen et l'artiste Brancusi du 13 au 20 mars dans la salle de la Délivrance. 

L'exposition qui était visible jusqu'à présent dans l'église de Munster a été imaginée par Rémus Botar dit Botarro, artiste roumain installé à Dieuze pour récolter des fonds afin de tenter de restaurer la collégiale de Munster.

L'exposition  présente des clichés de Steichen lorsqu'il était photographe des forces expéditionnaires américaines  pendant la 1ère Guerre Mondiale et qu'il survolait les champs de bataille au-dessus de Metz. On pourra voir aussi les montages photos réalisés par Botarro avec des personnages de mode photographiés par Steichen, un buste de Brancusi et des clichés montrant Brancusi lorsqu'il était accueilli par Steichen dans sa résidence parisienne. 

Voir aussi l'article consacré à l'exposition à Munster

 

 

 

lunevillechateau1750

Lieu majestueux, dépaysant, propice aux promenades à quelques minutes seulement du Saulnois, le château de Lunéville est souvent appelé le Versailles lorrain.

Ce monument, qui était autrefois la demeure du Duc de Lorraine, propriété aujourd’hui du Conseil Départemental de Meurthe et Moselle vient de lancer sa saison devant plus de 20 000 spectateurs. Porte par le vent 2

A la tombée de la nuit et par un froid glacial, la compagnie Porté par le vent  a métamorphosé les Jardins du Château qui ont accueilli leurs amours en cage, lentilles d’eau, sphères géantes et autres luminéoles virevoltantes.

Une façon poétique d'annoncer les nombreux évènements qui vont baliser l'année culturelle à Lunéville. Concerts, conférences, inauguration du musée du château, expositions vont se succéder tout au long de la saison.

 Vous pouvez retrouver cet alléchant programme en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

progrchateauluneville18

 

je ou nous

 

Un rendez-vous convivial ouvert à tous pour prendre le temps de réfléchir sur des sujets de société, pour partager librement ses idées et s’enrichir de celles des autres, sans jugement.

Animé par Marie-Christine FOUQUET, enseignante, formée aux ateliers ARCH (Ateliers de Réflexion sur la Condition Humaine), le café philo du jour tournera autour du thème de l'individu et du groupe. 

La séance du mardi 13 mars est intitulée : Je ou Nous ? individu ou groupe.

Tarif : 2 € comprenant une boisson et une petite collation

pompidou181

 

Pour celles et ceux qui souhaitent occuper, avec ou sans enfants, leurs journées de vacances d'hiver, la nouvelle grande exposition du Centre pompidou à Metz intitulée L'aventure de la couleur est une idée de sortie intéressante. 

pompidou182

Dans la continuité de Musicircus, cette nouvelle présentation inédite d’une quarantaine de chefs-d’œuvre de la collection du Centre Pompidou propose une exploration thématique de la couleur, tantôt appréhendée comme un puissant vecteur d’émotions et de sensations, tantôt comme un support infini de réflexions sur la matérialité et la spiritualité de la peinture.

Dévoilant un certain de nombre d’expériences physiques et ultra sensibles, le parcours invite le visiteur à prendre progressivement conscience de l’incarnation de la couleur, à travers des dialogues riches de sens.

L’iconique Bleu de ciel de Vassily Kandinsky ouvre ainsi la voie à l’environnement immersif, Pier and Ocean de François Morellet et Tadashi Kawamata, invitant à accoster sur un îlot de néons bleutés, et faisant tout particulièrement résonner les mots de Gaston Bachelard dans L’air et les songes - « D’abord, il n’y a rien, ensuite un rien profond, puis une profondeur bleue. »

pompidou183

 

L'Aventure de la couleur est visible dans la Grande Nef jusqu'au 22 juillet 2019. 

D'autre part, on peut toujours visiter l'excellente expo Japanorama dans les galeries 3 et 2 mais attention il ne reste plus que quelques jours puisque ce regard sur l'art contemporain s'achève le...5 mars. 

Le centre Pompidou pratique : 

Ouvert tous les jours de 10h à 18h 

Fermeture hebdomadaire le mardi. 

Tarifs : 

Tarif modulable en fonction du nombre d’espaces d'expositions ouverts le jour de votre visite. : 7€ / 10€ / 12€
Entrée gratuite pour les moins de 26 ans, les étudiants, les enseignants, les demandeurs d'emploi, les visiteurs handicapés et leurs accompagnateurs.......

 Voir aussi le site du Centre Pompidou Metz