luciole17

Dans le cadre de la manifestation du PNRL autour du thème de la nuit, l'association Plus Vite vous propose de vivre une expérience hors du commun et inédite autour de la lumière et de l'art contemporain le samedi 7 octobre, à 20h30, à Torcheville. 

Au programme, déambulation dans le village pour découvrir les oeuvres d'une vingtaine d'artistes disséminées chez les habitants ce cette petite localité du Saulnois.

 

La salle de cinéma la Délivrance à Dieuze offrira aux habitants du Saulnois la possibilité de découvrir cinq films récents pendant le mois d'octobre : 

100 battements par minutes, Otez-moi d'un doute, L'un dans l'autre, Le voyage de Ricky, Le petit Spirou.

Horaires des séances en cliquant sur la vignette ci-dessous :

programme face1 5 films octobre 2017

 

 

marchesept17

La Municipalité de Château-Salins invite les habitants du Saulnois à une nouvelle édition de son marché de prodcuteurs locaux en nocturne le vendredi 6 octobre à la salle polyvalente.

De 17h à 22h, découvrez les produits suivants  : fromages, fruits, légumes, jus, confitures, pâtes, charcuterie, volaille, miels, oeufs, bières....

Peintures et patrimoine seront aussi à l'honneur. Présence également d'une diététicienne sur le marché. 

Flamm et boissons servies par les Aviculteurs du Saulnois

nuittorcheville

Dans le cadre du programme de diminution des consommations d'énergie et des nuisances lumineuses de l'éclairage public du Parc Naturel régional de Lorraine, une grande manifestation, avec pour thème central la nuit, est organisée à Torcheville, le samedi 7 octobre de 13h30 à 22h. 

Au programme : 

13h30 à 17h : Torcheville et ses paysages par tous les sens, sortyie découverte du patrimoine de Torcheville, balade en forêt, étang et village, guidée par Daniel Manzi

16h : Mise en pâturage dans le marais de 3 Highlands Cattles

18h : Présentation des travaux de la commune en éclairage public

18h30 : Visite des douves

19h30 : Apéritif, pot de l'amitié

20h30 : Animation Astronomie

20h30 : Nuit des Lucioles

21h30 : Concert lyrique, église de Torcheville

 

confgrosmax

L'association des Sous-Officiers de Réserve de Dieuze a programmé dans le cadre des cinq années de commémorations du centenaire de la première guerre mondiale et dans le respect de ses missions, "devoir de mémoire" et lien armée nation, une nouvelle manifestation à caractère publique le Samedi 30 septembre 2017 aux Salines Royales de Dieuze, dans la salle de cinéma de la Délivrance à 16h30 ayant pour objet une VIDEO-CONFERENCE sur le "Gros Max" de HAMPONT en s'appuyant sur l'ouvrage réalisé pour son centenaire  "Quand la marine impériale bombardait NANCY"  paru aux Editions KLOPP de THIONVILLE.

Cette vidéoconférence sera assurée par l'ensemble des auteurs de l'ouvrage.

La vente et la dédicace du livre seront possible ce jour là après la conférence.


"Le "canon de Hampont", souvent appelé le "Gros Max", est une très grosse pièce d'artillerie de la marine allemande, mise en place pour un emploi terrestre en Moselle, entre Hampont et Château-Salins.A partir du 1er janvier 2016 et jusqu'au début de 1917, ce super canon de 26 tonnes exécute, par dessus le front, des bombardements sur trois agglomérations de Meurthe et Moselle / Nancy, Dombasle-sur-Meurthe et Lunéville. Servi par des canonniers marins, il crache, à une trentaine de kilomètres, environs 150 énormes obus qui occasionnent des dégâts et provoquent des victimes.Cent ans plus tard, il ne reste rien de cette pièce. Sur le site subsistent des vestiges; son activité et ses conséquences ont laissé des traces dans les archives, et son souvenir s'est transmis , de manière fragmentaire,dans la mémoire des habitants des localités concernées par sa présence et ses tirs. Pourtant, ce "Gros Max" semble méconnu du grand public, et c'est pour faire mieux connaître cet épisode de la Grande Guerre que ce livre a été rédigé.L'ouvrage ne se limite pas à décrire le "Gros max" lui même: un tube de marine, sur un affût fixé sur une plate-forme, et ses tirs.Il passe en revue tout ce qui, dans ce matériel, constitue une "démesure" par rapport à son importance dans l'histoire: d'une part ses dimensions, ses performances, son environnement spécifique, ses soutiens et sa logistique; d'autre part sa place dans les préoccupations des autorités militaires et civiles françaises. Il explique notamment les raisons de l'emploi d'une telle pièce et cherche à découvrir pourquoi le haut commandement allemand a interrompu son activité.La diversité des aspects abordés et la richesse de l'iconographie résultent de la collaboration des auteurs, qui ont mis en commun leurs connaissances et leurs fonds".