noe2

 

En déficit d'image, la piscine de Val de bride souhaiterait attirer dans ses bassins un peu plus d'habitants du Saulnois. Comme nous le faisons régulièrement sur Grain de sel, voici quelques informations utiles sur ce superbe outil en milieu rural. 

Gérée par un Syndicat intercommunal qui regroupe 78 communes adhérentes, la piscine avait subi un lifting en 2016 et elle permet depuis de nager dans les meilleures conditions.

Trois maîtres-nageurs surveillent et conseillent les nageurs tout au long de la semaine. 

Les scolaires (écoles primaires, collège, lycées) sont les plus gros "clients" des lieux.  

Par ailleurs, de nombreux cours de natation et autres activités connexes adaptés à toutes les tranches d'âges sont dispensés par Georgette, Franck et Manu.

Mes premiers plouf ! : à partir de 5 ans, leçons de natation particulière, sur rdv, 8 € + droit d'entrée

Les canetons : j'approfondis mon initiation toute l'année de façon ludique..tous les lundis de 17h15 à 18h, 110 € l'année

L'école de natation : apprendre les techniques des 4 nages (90 € l'année) :
- débutants : vendredi de 17h15 à 18h15 et de 17h à 18h.
- maîtrise de 2 nages et découverte des 2 autres : mercredi de 14h à 14h55 (2 cours) et 15h à 15h55 (2 cours)
 - perfectionnement des 4 nages et entraînement : lundi de 17h15 à 18h, mardi de 17h30 à 18h35 et jeudi de 17h15 à 18h20

Aquagym...en musique ! : mardi et mercredi de 18h45 à 19h30, jeudi de 18h30 à 19h15, vendredi de 19h45 à 20h30. 140 € l'année. 

Aquabiking : lundi de 17h à 17h45, mercredi de 9h15 à 10h30 ou 11h15 à 11h45 ou 14h30 à 15h15, vendredi de 12h15 à 13h. 120 € les 10 séances. location pendant l'ouverture au public (6 € l'heure)

Les Palmés de la Seille : Explorez les profondeurs avec l'association. renseignements au 03 87 05 18 74. noe2
 
Ouverture au public : 
en période scolaire

Lundi de 18h à 19h45
Mardi de 12h à 13h45
Mercredi de 17h à 19h
Jeudi de 12h à 13h45
Vendredi de 18h30 à 20h
Samedi : fermée
Dimanche de 9h à 12h
 
pendant les vacances scolaires
Lundi de 12h à 19h
Mardi de 12h à 19h
Mercredi de 12h à 19h
Jeudi de 12h à 19h
Vendredi de 13h à 20h
Samedi : fermée
Dimanche de 9h à 12h

Tarifs : 
Communes membres : 1,70 € pour les enfants, 2,30 € pour les adultes
Communes non membres : 2;70 € pour les enfants et 3,10 € pour les adultes

Attention : bonnet obligatoire !

Commentaires   

0 #24 arthur 19-06-2018 12:53
une piscine fermee le samedi !
vous vivez ou dans le saulnois....sur une autre planete je crois

revoir tous les horaires incoherents..ce sera deja un prgres et sans doute une meilleure frequentation...a reflechir
Citer
-6 #23 maire du saulnois 14-06-2018 07:01
bravo Marsalais, aujourd'hui nos gentils conseillers entourent le maire de...Moyenvic qui doit poser pour la photo s'il veut son argent ! la lèche du repu, la lèche des maires continuent jour après jour dans cette moselle où la médiocrité, l'hypocrisie se disputent le premier rôle !!
Comme convenu dans le règlement du jeu concours vous pourrez Marsalais retirez votre gourde et la photo dédicacée de notre grand président Weiten au conseil départemental à Metz
Citer
+8 #22 Habitant étonné 12-06-2018 11:45
Bq de commentaires inutiles.....que des rageux typiquement français, ne vois que les mauvais côtés.
C'est un article pour promouvoir une super structure du saulnois....
Citer
-2 #21 pétition 12-06-2018 10:00
Et si on faisait une pétition pour que ces lieux ouvrent le samedi, création d'emplois et attractivités du territoire !
Citer
+6 #20 Tapi 10-06-2018 21:52
Faudrai qu’elle soit ouverte plus si souvent au public pour commencer !!!!
Citer
+5 #19 Kevin 10-06-2018 20:41
En même temps vue les horraires d ouverture cela est normal que la piscine est déserte. Même pas ouvert le samedi et le mercredi après-midi ,ni mardi soir ni jeudi soi.........
Citer
-6 #18 Marsalais 10-06-2018 11:48
Citation en provenance du commentaire précédent de enfant de coeur :
Et bien! Un deuxième Musée à Vic-sur-Seille, la commune investit dans son église, qui dans quelques temps, pourrait devenir le deuxième musée à Vic-sur-Seille, vu le nombre de pèlerins présents aux offices, avant les travaux.
Peut être une mosquée, une fois que nos anciens ne seront plus là, car pour les plus jeunes, la religion , n'est pas une priorité;en effet,l'église n'a pas su rassembler et évoluer, bien dommage, que l'on revienne aux guerres de religion.

Ca on peut le dire… la nôtre qui est ouverte presque l'année… Mais les cathos ne travailleraient pour allah ?
Citer
-3 #17 Marsalais 10-06-2018 11:43
Citation en provenance du commentaire précédent de élu du saulnois :
Nos deux gentils conseillers départementaux sont.....dans le journal ! ils font semblant de signer un papier avec le pauvre maire qui doit sourire sinon il a pas les sous!! aujourd'hui c'est Péttoncourt !!! Hier c'était Vannecourt et demain !?? le concours reprend, envoyez vos proposition aux conseil départemental ou en mairie de Dieuze !! Une photo de Weiten dédicacée à gagner et une gourde Moselle sans limite

Un pari sur le maire de Moyenvic ? Oh… c'est juste pour la gourde...
Citer
+3 #16 cricri 10-06-2018 09:25
Ici dans nos campagnes assez perdues, les commerçants (beaucoup mais évidemment pas tous) ce sont trop souvent comportés comme des roitelets dont les clients avaient besoin et pas comme des gens devant convaincre le client de venir chez eux. Il est évident que ça n'a pas aidé à soutenir leur activité quand est arrivé le temps de clients plus exigeants et ayant la bougeotte.
Il en va de même de pas mal d'artisans fantaisistes sur les délais et les prix. Ils subirons le même sort.
Cependant certaines boutiques dans des secteurs inatendus pratiquent des tarifs souvent tout à fait concurentiels avec des très grandes enseignes, le sourire et l'installation en plus. Ceux là semblent s'en sortir.
Citer
0 #15 Dieuzois 09-06-2018 19:29
Nouvelle étude inquiétante sur la désertification des centres-villes qui s'aggrave. Les boutiques ferment les unes après les autres.
Oui, et après on interpelle le premier Ministre parce que les commerces ferment au centre ville.
Le projet Muse, à Metz, entre dans le cadre de la politique de développement et d’extension. Déjà, au centre ville, on en ressent les méfaits. Bravo à nos politiciens.
Citer